Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message: Re: carence affective
MessagePublié: Mar Sep 04, 2018 15:54 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 21:54
Localisation: marseille
Age: 23
Genre:
Etoiledusud a écrit:
Bonjour Sevenken,

Je te remercie pour cette très belle réponse.

Tu expérimentes de magnifiques émotions, de magnifiques sensations ... La magnificence revêt parfois des corps douloureux, des sensations, émotions douloureuses.

Ceci dit, ressentir le vide du renouveau n'est pas donné à tout le monde. Cela semble signifier un certain changement, une bascule ! Alors certes, changer n'est pas forcément hyper agréable dans une vision court-termiste du changement, mais sur du long terme: le pied !

Concernant le fait de te sentir seul au milieu des gens et sans eux ... Et bien, cela consiste par apprendre à être plein toi-même, sans personne. A te suffire entièrement. A t'aimer, etc. Finalement, cela revient, à mon sens, à n'établir aucune relation par besoin. Autrui sera juste la cerise sur ton gâteau de bonheur intérieur parce que tu es empli d'amour à ton égard.

Concernant le dessin: est-ce grave? Tu dessineras quand ça sera à nouveau le moment pour toi d'y revenir.

La rentrée: As-tu pensé à faire des activités? Un sport, un art-martial, une activité créative?

Concernant les entreprises: Les as-tu relancé? Elles ne vont pas nécessairement te contacter après un courrier. Il faut parfois leur signifier ton existence en téléphonant de temps en temps: ont-ils reçu ta candidature? Acceptent-ils des stagiaires (si c'est pour un stage)? Où en sont-ils dans le process de recrutement? Etc.

Si vraiment tu n'as aucun contact: Peut-être faudrait-il revoir CV et LM?

Bisous bisous et bonne journée :gentil:


Pour ce qui est de ce sentir complet c'est vrai que je doit d'abord commencer par ca . D'abord m'aimer. En faite je pense que plus ou moins consciemment je l'avais en parti compris. Mais des fois les pensées et les ressenties on tendances à s’entortiller et on s'oublie parfois soit même. Quand on veut éteindre un feu on vise toujours la source du problème en priorité.

Alors par contre pour ce qui 'est des activités c'est un peu compliqué car en ce moment financièrement parlant nous somme en train de régler une erreur que la banque à commise. En faite ma mère est en interdit bancaire alors qu'elle n'a jamais étais à découvert. Donc pour l'instant je ne sait pas encore si c'est possible. Et pour c qui est des CV. J'ai déjà corrigé mes fautes. Mais oui je peut demander l'avis à mon entourage pour savoir s'y selon eux il y a des choses à corriger.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: carence affective
MessagePublié: Mer Nov 07, 2018 7:42 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juil 24, 2018 17:35
Localisation: Lyon
Age: 27
Genre:
Bonjour Sevenken,

Comment vas-tu?
Des choses se sont débloquées depuis ton dernier post?

A bientôt :gentil:

_________________
L'amour en tout point; en voilà un élan salutaire


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: carence affective
MessagePublié: Mer Nov 07, 2018 12:06 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 21:54
Localisation: marseille
Age: 23
Genre:
Salut.

Hmm. A vrai dire pas de manière visible. Je commence à m'habituer à tout ce chamboulement. Et financièrement on remonte. Petit à petit mes sûrement. Bon après la en ce moment je suis en recherche de formations et je pense que je vais réussir à débloquer un truc. Mais hélas socialement ca n'a pas beaucoup changé. J'ai toujours l'impression d'être un fantôme ambulant. En faite je suis quelqu'un qui se contredis sans arrêt. Pire qu'un schizophrène. Je me demande si je n'essairais pas de saboter mes "relations" C'est a dire que je vais vers les gens et j'en ai le désire mais je m'arrange pour casser la relation au bout d'un moment . Je pense que je ne veux pas qu'ils découvrent ma personnalité et mes defauts. En faite quand j'ai envie de quelque chose je vais tout faire pour l'obtenir et ensuite je vais tout saboter même pas consciemment. J'ai l'impression d'avoir deux personnes dans le même corps et que des que j'a fait une action cette "autre" va automatiquement faire exactement l'opposé. Et c'est systematique. D'ailleurs en amour je suis complètement anesthésie sentimentalement, et je suis très très étroit d'esprit et sélectif. Je n'ai jamais aimé personne non plus. C'est peut être du au fait que je ne veux pas aimer et je le veux en même temps. Une partie de moi veux et une autre partie ne veux pas. C'est comme ça pour beaucoups d'aspects de ma vie.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: carence affective
MessagePublié: Mer Nov 07, 2018 23:15 
Qui moi ?
Qui moi ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Nov 07, 2018 22:35
Genre:
Je n'ai pas tout lu mais je me retrouve vaguement dans la situation que tu décris, bien que je me sois un peu amélioré ces derniers-temps, concernant les relations sociales.
J'ai quelques conseils à te donner, qui valent ce qu'ils valent.
Tu dis ressentir une certaine carence affective, et je remarque qu'elle s'ajoute à un sentiment de solitude et d'isolement : tu n'arrives pas à entretenir des relations d'amitiés avec les autres. Je suis un peu comme toi, même si dans mon cas c'est dû à un grand nombre de déménagements dans mon enfance et à une grande timidité. Mais cette année à la fac, j'ai fait un petit effort, et au moins maintenant je dis bonjour à un certain nombre de gens, je discute des cours, des examens, des profs, de centres d'intérêts mutuels, aussi infimes qu'ils soient. Même si je n'ai pas d'ami en dehors de la fac, je m'y sens déjà moins seul.
Comme j'ai du mal à parler de moi, je parle des autres : je leur pose des questions sur eux-mêmes, parfois en me forçant un peu. Les gens aiment bien parler d'eux, et on fait parfois de bonnes surprises.

Cherche déjà les situations qui se prêtent à nouer des liens. Tu dis aimer les mangas et la culture japonaise : y a-t-il des associations près de chez toi sur ce thème ? Tu fais des études de graphisme et tu cherches un stage : peut-être peux-tu te rapprocher des autres étudiants de ton cursus, et quand tu seras en stage, de tes futurs collègues ?

L'aisance que ce soit en amour ou en amitié ne s'acquiert que d'une seule manière : soit par l'amour, soit par l'amitié. C'est du moins ce que je crois.
Quel type de garçons te plait ? As-tu essayé de faire des rencontres par internet ? Même un bar gay ou un sauna -si tu es compatible avec ce genre de lieu- ça peut déjà t'habituer un peu plus à fréquenter les autres, à exprimer physiquement ta personnalité, car souvent, les rencontres par internet ou dans ces lieux sont plus éphémères, et peut-être moins stressantes dans un sens. Beaucoup de gens, notamment sur internet, sont timides et ont la même carence affective que toi. En vous rencontrant, même si cela ne marche pas, vous vous exposez un petit peu, et à force de rencontres les blocages peuvent diminuer.

Si vraiment c'est trop dur et trop ancré en toi, pourquoi ne pas essayer la psychothérapie ? Cela peut t'aider, avec un professionnel, à défaire les noeuds dans ton enfance, à voir sur une perspective nouvelle la source de tes blocages et de tes complexes, et tu peux sans doute en sortir transformé...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: carence affective
MessagePublié: Ven Nov 09, 2018 17:03 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 21:54
Localisation: marseille
Age: 23
Genre:
Salut apophenie.

En faite j'en suis au même stade que toi. Je n'ai pas de mal à aller vers les gens durant les formations. ( Quand Je trouve quelque chose à dire bien sûr) Je pose ds question et J'arrive et à rebondir sur les sujets. Mais après. Plus rien. Je me demande si ça ne serait pas moi même qui provoque ca pour casser mes relations.

Après pour ce qui est des stages. Et ben ça fait plusieurs moi que je ne suis plus en formation et que j'en cherche une autre. ( En faite ca fait longtemps que ce topique dure ) Quand tu dis rencontre par internet qu'entend tu par là ?
Tu veux parler de sites de rencontres ?
Sinon effectivement je vais dans des bars pour rencontrer des gens. Sans grand résultats car je n'ai jamais rien à dire. Je me demandais surtout si ce n'était pas par hasard moi même qui sabotais les relations quand elles commençais à naître. Pour ne pas que les gens découvrent ma vrai personnalité. C'est pour ça que je disais que j'étais complètement contradictoire. Après qu'elle type de mec me plais ?
Cool, sympas, Pas prise de tête, et empathique, Et surtout pas possesif ou étouffant. C'est globalement ca.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .