Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Votre corps et vous
MessagePublié: Mar Août 08, 2017 18:20 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 23
Genre:
Yo !

Bon j'avoue que je me suis pas tapé les 11 pages pour voir si ce genre de sujet avait déjà était fait :ninja:

Aujourd'hui encore, on m'a demandé ce que ça faisait de "changer de corps". Hormis le fait que j'ai horreur de cette expression, je comprends pas pourquoi les gens me demandent ça mais ne se demande pas à eux même qu'es ce que ça fait d'être dans leur corps à eux ? Bon je suis pas très clair. Mais en gros mes questions sont les suivantes, que vous soyez trans, cis ou non binaire :

Aimez vous votre corps ?
Avez vous des complexes avec une ou plusieurs parties de votre corps ? Et si oui pourquoi ?
Avez vous modifié votre corps pour vous plaire ? (Style coloration, tatouages, piercings, chirurgies, liposuccion ect)
A quel point votre corps à t'il un impact sur votre façon d'être, votre moral ?

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mar Août 08, 2017 21:37 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Approchant de la trentaine (bon encore quelques années) j'ai passé depuis un moment le cap de l'obsession corporelle qui me semble plutôt relever de l’adolescence et éventuellement des jeunes adultes, disons jusqu'à 24 ans maximum (même si certains adultes en restent à ce stade mais la plupart du temps ça relève d'une pathologie ; dysmorphobie ou autre).

Je crois que plus on avance en âge, plus la préoccupation est basique : maintenir sa santé.
Ne pas devenir obèse, avoir des dents pas trop pourries qui permettent de manger correctement, se garder du temps et de l'énergie pour faire un peu de sport afin de ne pas vieillir trop vite et surtout pour être endurant au travail, ne pas manger n'importe quoi (ce que je ne fais pas toujours, loin de là, je suis même encore un grand adepte du macdo régulier, mon célibat et mon mode de vie aidant).

Bref, selon moi on est davantage en mode conservation qu'en quête du corps parfait à partir de la trentaine et on n'est plus en guerre avec ce que l'on a, on fait avec. Le principe de réalité remplace l'idéal. On a vécu avec jusque là et on essaie de le maintenir avec la vie que l'on mène.

Je pense que cette différence est liée au fait qu'on est généralement plus préoccupé par sa carrière professionnelle que par son corps à partir de 25 ans et le regard des gens sur vous change à partir du moment où vous entrez dans la vie professionnelle. Ce qui est important n'est plus tant l'apparence que vous avez que ce que vous faites et si vous êtes performant dans ce que vous faites.

Ce que je dis est évidemment général, c'est ce que j'ai observé comme évolution chez moi et chez d'autres.

Et pour ce qui est de "changer de corps", je crois qu'on en change toute sa vie d'une certaine manière, le corps - au sens physique du moins - ne cessant de se modifier et de s'altérer au fil du temps.

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mer Août 09, 2017 9:50 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Que de généralité Caïn ! :roll:
Tu te fais des idées tellement ...étriquées sur ce qui se passe dans la tête "des autres". Comme si il y avait la moindres unité dans ce bordel :lol: :lol:

Enlève toi un peu ces idées préconçues sur ce que "pensent les gens" à "tel ou tel âge". C'est pas comme ça que ça marche.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mer Août 09, 2017 11:27 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
Sans doute.

Après si tu prends conscience de la finitude et que le corps est périssable, être focalisé dessus semble assez futile.

Tant que tu peux vivre comme bon te semble sans soucis majeurs de santé...
Ceci étant déjà un luxe dont on devrait avoir conscience.

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mer Août 09, 2017 13:53 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Comme si il n'y avait qu'un seul bon chemin, ou une forme d'obligation, sur le rapport au corps...
Encore une fois, je n'ai rien contre ton point de vue sur le corps que je respecte en tant qu'émotion et expérience personnelle.

Mais n'essaie pas de généraliser à ce point un rapport qui est aussi intime et personnel.

En fait, je réagi car ta manière d'écarter ceux et celles qui ont des préoccupations liées à leur corps dans la case des "moins de 24 ans" aux préoccupation "futiles" ou alors dans la case "pathologique" est à la fois un signe d'ignorance et d'irrespect pour les personnes qui n'ont pas un rapport simple et apaisé à leur corps.

Et ça m'embête, donc je te le dis :)

Sur le fond, je suis également en désaccord avec toi.

Le corps est périssable, tout comme l'esprit, la nation, la mode des lunettes à grille. Cela dit, à l'échelle de nos vies c'est là et bien là et y'a pas de raison que sa dimension non-infinie dans le temps enlève quoi que ce soit à son importance relative à l'échelle de nos vies.
La forme, l'aspect, la couleur de ce corps conditionne d'ailleurs largement nos interactions sociales, notre manière d'expérimenter l'existence.

Tu poses également un faux dilemme en opposant "quête de corps parfait" et "unique préoccupation du maintien
de la santé et de la performance professionnelle". Il y a beaucoup d'autres chemins sur le rapport au corps que ces deux extrêmes.

Pour répondre aux questions de Kaghan :

Aimez vous votre corps ? ça dépend vraiment des jours. Parfois je considère que mon corps me va bien, parfois qu'il est en décalage complet avec mon caractère. Je manque d'endurance, je suis petite et ronde. Parfois, je ne peux pas m'empêcher mentalement de me considérer instinctivement comme grande, mince et forte, et ça me fait bizarre que non, ce ne soit pas le cas. Je suis aussi un peu suspicieuse sur sa capacité à vivre vieux, on a jamais eu de vieillards dans la famille. Du coup je jalouse un peu les corps des personnes qui viennent de famille de centenaires.
Avez vous des complexes avec une ou plusieurs parties de votre corps ? Et si oui pourquoi ? oui, plusieurs. Mon ventre, sur lequel va tout mon poids. Mes doigts, petits et boudinés, qui m'empêcheraient absolument d'apprendre le piano ou la guitare. Vraiment ! j'ai déjà essayé ado, impossible avec des knacki pareils. Ma vulve, qui "cache" complètement les lèvres, comme sur les poupées Barbies. Avec mon côté militant féministe, ça me gonfle un peu d'avoir un physique ... naturellement pudique. C'est paradoxale.
Avez vous modifié votre corps pour vous plaire ? (Style coloration, tatouages, piercings, chirurgies, liposuccion ect) Je suis tatouée et percée et pourtant je ne crois pas que ça ait vraiment été une expérience menée pour "modifier mon corps" dans le but de ma plaire. Plutôt un rapport à la douleur, à l'identité, au temps ... bref, compliqué.
A quel point votre corps à t'il un impact sur votre façon d'être, votre moral ? Enorme. Avec un autre corps j'aurais eu une toute autre enfance, une tout autre jeunesse, un tout autre début de sexualité. Ca a participé en très grande partie à faire de moi qui je suis d'un point de vue mental.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mer Août 09, 2017 15:06 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Fév 21, 2012 16:25
Localisation: Rhemanien
Age: 29
Genre:
Bon, je vais répondre aussi, parce que pratiquant la muscu, le rapport à l'aspect extérieur du corps a toujours une certaine importance - même si je fais de la muscu principalement pour le côté purement "fonctionnel" (pour mes autres activités sportives) et parce que j'aime ça.

=> Aimez vous votre corps ?
Oui, ça va. Disons que j'ai pas tellement de problème avec. Je suis content d'être comme je suis.

=> Avez vous des complexes avec une ou plusieurs parties de votre corps ? Et si oui pourquoi ?
Oui, bien sûr, comme un peu tout le monde j'imagine. Après, ces complexes ne sont jamais permanents. À une époque (quand j'étais ado surtout), je voulais être plus grand, y a quelques années j'ai passé un mauvais moment quand j'ai commencé à avoir de la calvitie, puis les autres trucs habituels (on est jamais vraiment heureux de la forme de son visage ou de la taille de sa teub, ce genre de choses). Mais tout ça s'est tassé avec le temps. Maintenant je relativise beaucoup plus.

=> Avez vous modifié votre corps pour vous plaire ? (Style coloration, tatouages, piercings, chirurgies, liposuccion ect)
Jamais. J'ai pensé vite fait au tatouage quand j'étais ado, mais jamais sérieusement. En fait, les trucs de ce genre-là c'est un peu contraire à ma façon de voir vis-à-vis de moi-même. Je suis né comme ça, j'ai envie d'y rester et de ne pas faire de truc vraiment permanent ou profond. Du coup, je ne veux pas faire de tatouages, piercings ou autres. La chirurgie coûte cher et de toute façon j'ai rien à changer dont j'aurais vraiment besoin. Bon, puis la coloration, honnêtement, je me suis jamais posé la question. :ninja:

=> A quel point votre corps à t'il un impact sur votre façon d'être, votre moral ?
Difficile à dire, j'ai jamais vraiment changé physiquement en fait, et mon rapport à mon corps a globalement peu évolué. Bon, bien sûr avec le sport j'ai gagné de la masse musculaire et j'ai séché, du coup je suis plus "dessiné", je le vois bien ; mais ça s'équilibre au point où je pèse exactement la même chose qu'avant. De l'extérieur, avec des vêtements, la différence ne se voit pas ou très peu, je pense. Pour la question façon d'être et moral, je serais plus affecté je pense par ma santé. Depuis plusieurs années je suis en pleine forme, et je pense que ça se ressent sur la psychologie, je suis plutôt positif et globalement heureux dans la vie.

_________________
Natur ist Sünde, Geist ist Teufel;
sie hegen zwischen sich den Zweifel,
ihr mißgestaltet Zwitterkind.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mer Août 09, 2017 18:15 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 23
Genre:
Le sujet étant personnel, je ne pensais pas avoir de réponse aussi complètes ! Et je trouve ça bien intéressant. Merci à vous :D

Je n'aime pas trop les généralités Caïn, aussi je prendrais ta réponse pour ton propre rapport au corps. Je comprends bien ce que tu soulève au niveau de la santé. Quand l'on me dit "changer de corps", c'est parce que je suis trans, et que si je n'avais rien fait, je serais bien différent d'un point de vue corporel aujourd'hui. Et probablement mort à l'intérieur aussi erf: Mais, bien différent de l'obsession dont tu fais mention, ne te dis-tu jamais que ça serait bien si tu perds/gagne quelques kilos ? Ou que tu trouve telle partie de toi spécialement belle ou moche ? Ou que sais-je ! Une bosse sur le nez, un grain de beauté, un sourire asymétrique ... Sans aller dans les extrêmes ? Comme en a parlé Eustache en fait, les trucs communs/habituels. Ma question est sérieuse bien entendu. À ce jour je n'ai jamais rencontré personne qui se fiche totalement de l'aspect qu'il dégage. Que se soit pour les autres ou soi-même. Du coup ça m'intrigue et m'intéresse.

Norma, j'avoue que ton message m'a particulièrement marqué. Pour être tout à fait franc, j'ai jamais imaginé qu'une personne avec un sexe dit féminin pouvait complexer que celui-ci ne soit pas assez voyant. Mais avec ton explication, je vois parfaitement ! Oui tu peux dire que je suis con :ninja: Mais un peu moins maintenant :jesors:

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mer Août 09, 2017 21:21 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 15, 2016 23:44
@Kaghan que par rapport à la santé et au bien-être pour le poids et comme je ne focalise pas outre mesure sur le corps mais que je suis plutôt attentif naturellement à mes besoins, ça se régule tout seul.

Pour ce qui est de trouver belle ou moche une partie de mon corps ou de mon visage, non jamais, pour moi ce sont des fausses questions complètement inutiles et chronophages alors qu'on pourrait employer ce temps à des réalisations plus utiles qui évinceraient le problème donc je maintiens que je trouve ça très "adolescent" et omnicentré comme prise de tête.
Après je suis bien conscient qu'il y a bien de pathologies du rapport à soi - que notre société encourage - je ne le nie pas, bien au contraire.

Je suis passé par là quand j'étais ado, j'ai déjà donné, maintenant je sais que la vraie vie - à mon sens - n'est pas dans ces questions inutiles surtout sur ce qu'on ne peut pas changer à part par la chirurgie esthétique (qui est un cercle vicieux).

Par ailleurs, votre charme ne dépend pas des données objectives de votre corps et de votre visage (sa symétrie ect...) mais plutôt de comment vous agissez au quotidien et de ce que vous faites avec le courage que ça implique.

C'est ma conviction. Et je trouve les personnes vertueuses et harmonieuses naturellement belles.

Après je prends aussi en compte tes remarques Norma et c'est vrai qu'il n'y a pas que ces deux extrêmes mais pour moi la préoccupation du corps relève quand même d'une obsession pas très saine et surtout pas très féconde. Mieux vaut agir pour se sentir bien et réaliser des choses (et se réaliser par la même occasion) plutôt que se scruter dans la glace en s'inventant des complexes à l'infini. La vie est courte!


En plus, agir en réalisant des choses qui rendent fiers de soi et permettent à la fois de nous réaliser et d'aider les autres nous font nous sentir beau d'une manière que la chirurgie esthétique ou autre ne pourra jamais atteindre.

Mais bon, peut-être que je fais fausse route et que si mon nez avait été plus court, la face de la terre entière en aurait été changée! :jesors:

Après bien sûr chacun fait ce qui lui plaît plaît plaît.

_________________
« Avant moi, rien ne fût créé sinon d’éternel. Et moi je dure éternellement. Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »

Dante, La divine comédie, « L’Enfer ».


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Jeu Août 10, 2017 8:55 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
Et les gens qui ne sont pas dans l'indifférence complète face à leur corps et qui ressentent des choses à ce sujet ne sont pas tous assis sur une chaise entrain de faire rien de leur vie et de rien réaliser :roll: :roll:
Mais semblerait qu'intervenir sans être insultant soit au dessus de tes forces :roll:

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Sam Août 12, 2017 14:55 
Like a Virgin
Like a Virgin
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 23
Genre:
Caïn Marchenoir a écrit:
Pour ce qui est de trouver belle ou moche une partie de mon corps ou de mon visage, non jamais, pour moi ce sont des fausses questions complètement inutiles et chronophages alors qu'on pourrait employer ce temps à des réalisations plus utiles qui évinceraient le problème donc je maintiens que je trouve ça très "adolescent" et omnicentré comme prise de tête.
Après je suis bien conscient qu'il y a bien de pathologies du rapport à soi - que notre société encourage - je ne le nie pas, bien au contraire.

Je suis passé par là quand j'étais ado, j'ai déjà donné, maintenant je sais que la vraie vie - à mon sens - n'est pas dans ces questions inutiles surtout sur ce qu'on ne peut pas changer à part par la chirurgie esthétique (qui est un cercle vicieux).


Je crois qu'on a du mal à se comprendre ? Quand je galère à attraper un truc en haut d'une armoire parce que je suis un putain de nain et que je me dis "10cm de plus ça serait sympa" bah ça me prendre 3 secondes de temps pour penser la phrase. Donc dire que ça bouffe du temps ... Pas vraiment. Mais c'est probablement une pensée d'ado selon toi.

La chirurgie esthétique, sujet complexe ? Mais corrige moi si je me trompe. Une fois opéré, bah le problème est réglé. Donc pu de gène, pas de cercle ? Je dis ça parce qu'étant passé par cette case, je vois pas le côté cercle vicieux ...

J'ai énormément de mal à vraiment comprendre ton point de vue ... Même après plusieurs relecture à vrai dire. Ça te dirais d'échanger nos avis par mp pour éviter de polluer le sujet et surtout de se prendre la tête ? J'ai bien compris que tu t'en fou de ton apparence hein, mais comme n'importe qui je suppose que tu as une limite.

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Sam Août 12, 2017 15:12 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 30, 2008 21:36
Genre:
Puisque j'ai un peu de temps, je vais m'y coller aussi tiens :souris:



Citer:
Aimez vous votre corps ?
Avez vous des complexes avec une ou plusieurs parties de votre corps ? Et si oui pourquoi ?
Avez vous modifié votre corps pour vous plaire ? (Style coloration, tatouages, piercings, chirurgies, liposuccion ect)
A quel point votre corps à t'il un impact sur votre façon d'être, votre moral ?


Alors fut un temps je n'aimais pas du tout mon corps et je faisais tout pour le cacher.
J'ai été pubère très tôt avec des rondeurs dites féminines très marquées donc j'ai du assumer très tôt le regard des autres, notamment des hommes, quand j'étais encore une très jeune adolescente et j'ai super mal vécu cette période.
Fut un moment j'ai même songé à la chirurgie esthétique pour faire amoindrir ma poitrine.
C'est la douleur de l'intervention qui m'en a dissuadée (j'ai des amies qui sont passées par là et apparemment c'est très douloureux post-opératoire, ma trouille a été plus forte que mes complexes :ninja: sans compter que j'ai des antécédents de cancer du sein dans ma famille et j'ai eu un peu peur que ça puisse ne pas aider en créant un traumatisme ... Bref, je ne l'ai pas fait).

J'ai aussi été très ronde (j'ai une maladie de la thyroide et une génétique qui favorise les capitons :-P ) et du coup, j'ai aussi dû gérer ça après la puberté. Et ma croissance a été stoppée par ma puberté. J'ai été une grande enfant, dégingandée. Puis une petite adulte boulotte...
Bref, mon corps n'a pas été mon copain avant très longtemps. :ninja:

Le temps passant, j'ai appris à accepter mes défauts ou en tout cas mes gènes.
J'ai perdu du poids (beaucoup), mes seins sont toujours là mais, l'âge faisant peut être, ils sont moins le centre d'attention des regards masculins (et comme je fais la gueule quand je me balade toute seule, y'a moyen que je ne dégage plus la concupiscence comme ce fut le cas un temps :mrgreen: ).
Je ne peux pas dire que j'ai encore des complexes du coup, maintenant.
Ma perte de poids m'a aidé à les dépasser. Puis avec l'âge, je rejoins quand même Caïn sur le point où on est moins focalisé sur le regard de l'autre, ou en tout cas, on comprend que ben, on est partis avec ce qu'on a et si on n'a rien fait modifier encore ben, on restera comme ça donc autant s'y faire.
Je ne suis pas amoureuse de mon image. Mais je ne me déplaît pas trop.
Ce qui me pose plus souci c'est peut être le temps qui passe et qui va forcément laisser des marques (pour l'instant j'ai du pot, je ne suis pas trop touchée :-P ).
Je prends soin de moi dans ce sens. Je mets une crème le matin, une le soir, sur mon visage, pour retarder les signes du temps.
Je ne pense pas que je ferai appel à la chirurgie pour corriger ces marques là. Je ferai ce que je peux pour m'entretenir mais après, voilà, c'est la vie.

J'ai modifié mon corps en me faisant percer les oreilles et l'arcade.
Les oreilles j'étais enfant, j'avais envie d'être comme mes copines. Mon père a accédé à mon souhait (contre l'avis de ma mère :ninja: ).
A l'âge adulte, sur un coup de tête (genre hop, ça m'est venu comme ça et c'était parti!) je me suis fait percer l'arcade.
Je ne peux même pas dire pourquoi, j'en sais toujours rien. Pour de vrai. :ah:
J'ai toujours le piercing mais mon nouveau boulot ne l'accepte pas et je vais devoir le retirer.
Ca m'embête. Je ne sais toujours pas pourquoi j'ai voulu me faire percer l'arcade mais je n'avais pas envie de retirer mon piercing et en plus je n'aime pas l'idée sous-jacente (dans mon boulot ça fait mauvais genre... Je trouve ça nase et c'est contre mes principes d'accepter de me plier à ça. Du coup, ça me pose un vrai dilemme en fait).

Je songe depuis des années à me faire tatouer (ils vont en crever au taff du coup XD) mais c'est les sous qui m'ont toujours fait reculer.
Je pense que j'y viendrai un jour.
C'est un côté décoratif, un bijou de corps. Je vois vraiment ça comme une décoration permanente, pas un exutoire ou un message, en ce qui me concerne.

Mon corps joue clairement sur mon moral. Si je ne me sens pas bien dans ma peau, je ne me sens pas bien tout court. J'aime être à mon avantage. Je n'aime pas séduire, je n'aime pas les regards qui s'attardent mais j'aime être bien.
Si je me sens moche, je sais que ça va se voir. Du coup j'essaie de faire au mieux pour me maintenir physiquement histoire de me sentir toujours bien :)

_________________
Tatan, elle fait des flans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Sam Août 12, 2017 21:06 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Avr 16, 2017 13:38
Genre:
J'ai du temps alors je aussi répondre à tes questions.

Dans l'ensemble je dirai que oui j'aime mon corps, même si j'aurai voulu avoir un corps masculin. Comme la plupart des gens j'ai eu une periode au début de l'adolescence (je ne ressentai pas l'envie d'avoir un corps d'"homme") ou je voulai un corps different mais ça n'a las duré longtemps. J'ai eu des remarque aux college vu que je suis assez grand(e) pour une "fille" (1m76) et j'etait donc aussi grand(e) que les garçons. Pendant quelques mois je voulai avoir une plus grosse poitrine mais maintenant je suis content qu'elle ne soit pas trop volumineuse, avec des vetements pas trop moulants elle ne se voit presque pas.

Maintenant pour les complexes, comme dit plus haut, je me sens homme, je ressens par moment un corps d'homme et j'aurai donc aimé que l'aspect exterieur corresponde a mon ressenti. Mais je ne hais pas mon corps je le trouve plus bien, pas trop " feminin" ce qui fait qu'on le prend pour un jeune homme parfois (j'ai les cheveux courts). :huhu:

J'ai les oreilles percées depuis que je suis très jeune mais depuis quelques mois jen'en mets plus, je n'ai pas de boucles d'oreilles a mon gout et pas les moyens d'en acheter pour l'instant. J'ai un projet de tatouage, j'attend d'avoir une idée precise de ce que je veux et les moyens, et peut etre un piercing au nez ou ailleurs je sais pas encore. Poir les tatouages et les piercings sont plus une décorations qu'une réelle modification du corps même si ça peut camoufler dans certains cas.
Mercredi je vais colorer mes cheveux et voir si ça le plait ou pas. ^^

De manière générale mon corps n'a pas trop d'impact sur mon humeur, ou c'est pendant tres peu de temps comme quand je fais un genre depression rapide et courte, que je me sens mal dans mon corps féminin.
Pour l'instant je ne sais pas si je passerai le pas du traitement hormonal ou de la chirurgie, je me laisse le temps de voir comment je me sentirai dans quelques années et si je ressens vraiment le besoin de changer mon aspect exterieur ou pas.

Voila pour ma petite contribution, j'espère que ce que j'ai ecrit est clair, j'ai tendance a me perdre un peu. :euh:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Dim Août 13, 2017 17:21 
Rainbow-warrior
Rainbow-warrior
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 30, 2010 10:02
Localisation: saone et loire
Age: 32
Genre:
moi je me sens bien dans mon corps , je m'en amuse même : par exemple , dans le boulot ou je suis actuellement ( je travaille pour une société de nettoyage basé sur un site Michelin ) je bosse avec des gas qui ont 10 ans de moins que moi et vu que je suis amené a voir plein de monde que je connais pas ( l'usine tourne même en été avec 150-200 personnes ) les gens sont étonné quand je leur dit mon age ... et ca me fait sourire plus qu'autre chose

Le seul problème que j'ai eu avec mon physique .... c'est que j'ai grandi trop vite ( jusqu'a 2cm par mois ) et que ca m'a et me pose encore des problèmes d de dos

_________________
Ramener l'existence de l'univers à Dieu est aussi simpliste que le raisonnement de ces poissons rouges qui se disent: Dieu existe, sinon qui change l'eau du bocal?


Je déteste le mot "homophobie". Ce n'est pas une phobie, vous n'avez pas peur,
vous êtes juste des connards. "
Morgan Freeman


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Mar Août 15, 2017 16:39 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 21, 2011 19:40
Je ne crois pas avoir répondu, je sais pas vraiment quoi répondre mais je vais m'y essayer.

Globalement j'aime mon corps, généralement j'aime voir mon reflet dans un miroir, j'en ai même de petites pointes narcissiques, mais bizarrement je n'aime pas me voir en photo, alors qu'en vidéo ça passe, donc le niveau de narcissisme n'est pas non plus énorme.

Bien sûr je ne me trouve pas parfaite, à l'adolescence j'ai eu du mal avec mon acné et je trouvais mon nez un peu proéminent, mais depuis l'acné est passé et j'ai appris à aimer mon nez et je ne le changerait pas, au contraire je le trouve bien, il est fin, un peu long mais pas trop et donne du caractère à mon visage, je me demande pourquoi je ne l'aimais pas...

Comme je ne fais plus beaucoup de sport, que j'aime ma bière hebdomadaire et que je suis ménopausée , j'ai un petit bidon que j'aimerais bien voir diminuer mais c'est plus un souhait en l'air qu'une véritable volonté ou obsession, d'autant plus qu'il n'est pas énorme, je sais que si je voulais vraiment le faire s'estomper je pourrai faire un peu d'effort, mais la flemme a toujours le dessus.

Quand a ma poitrine elle ne m'a jamais vraiment dérangé, bien sûr quand elle est apparu j'ai pas trop apprécié, je ne voulais pas mettre de sous-tif, je me sentais encore un peu garçon (même si je n'ai jamais eu vraiment envie d'avoir un corps de garçon, c'était plus une question d'identité) mais j'ai de la chance de n'avoir jamais été gênée par son volume.
J'ai une petite à moyenne poitrine, pas trop petite pour en être complexé et elle ne m'a jamais empêché de faire du sport, et surtout jamais provoqué de problème de dos et je l'en remercie pour ça.

Bref je passe plus de temps à me dire "t'es quand même assez belle gosse, je comprends pas que tu sois encore célibataire, si je me rencontrais je tenterai bien le coup avec moi, en plus t'es vraiment quelqu'un de bien, les filles ne savent pas à coté de quoi elle passe" qu'à me dire "Oh non ça va pas si je pouvais être plus comme ça et moins comme ça".

J'ai de la chance de me sentir bien dans ma peau, et c'est heureux car j'ai connu assez de problème à côté pour ne pas être en plus affligé par ce mal.

Et ce que j'ai modifié sur mon corps... Hum j'ai les oreille percé mais ce depuis que je suis bébé, je ne l'ai pas fait de ma propre volonté donc ça ne compte pas....
Ah, si! Je ne sais pas si ça rentre dans la catégorie des modifications mais j'ai fait de l'épilation laser, et j'en suis pour le moment très satisfaite.
:D

_________________
Ceci est une hallucination, je ne suis pas là, vous ne m'avez jamais vu, je disparais...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Votre corps et vous
MessagePublié: Dim Août 20, 2017 11:31 
Funkhîpe
Funkhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 30, 2005 18:00
Localisation: Dans les bois
Genre:
Aimez vous votre corps ?
J'ai toujours été en décalage complet avec ce corps. Un corps de meuf pour quelqu'un qui ne se ressent pas comme ça, ça n'aide pas à être bien dans ses baskets !
Heureusement je n'ai jamais trop eu de formes, la puberté a été plus ou moins sympa avec moi !
Aujourd'hui j'arrive à un peu mieux m'accepter grâce au sport, à mon ths, au soutien de mes proches mais SURTOUT au coup de pied monstrueux que j'ai mis à tous les clichés qui ont la vie dure !

Avez vous des complexes avec une ou plusieurs parties de votre corps ? Et si oui pourquoi ?
Oui je me trouve trop fin trop petit pas assez si et trop ça, bref rien de bien différent du commun des mortels.
Histoire de répondre plus sérieusement, ma poitrine me dérange je ne peux pas la regarder et parfois je m'imagine sans et c'est un réel soulagement !

Avez vous modifié votre corps pour vous plaire ? (Style coloration, tatouages, piercings, chirurgies, liposuccion ect)
J'ai des tatouages mais je ne les considère pas comme un embellissement de mon corps, juste des histoires que j'encre à ma peau, pour moi tout seul ! Après oui dans un futur plus ou moins proche des chirurgies qui me feront me sentir mieux dans mon en dedans !

A quel point votre corps à t'il un impact sur votre façon d'être, votre moral ?
Ben quand tu es trans et dysphorique c'est difficile d'apprécier son corps tel qu'il est de fait ça jour beaucoup sur le moral, il y a des jours meilleurs que d'autres, des jours ou finalement ça na pas d'importance parce que personne ne colle à une image parfaite !

_________________
"A quoi bon soulever des montagnes quand il est si simple de passer par-dessus ?" - Boris Vian
"Je ne veux pas gagner ma vie, je l’ai." - Boris Vian


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2017 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .