Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Sam Août 10, 2019 21:11 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 06, 2017 3:20
Genre:
Bonjour,
Je reviens écrire ici après un autre long passage à ne faire que lire. Et... je ne suis pas bien pourquoi j’écris ce message pour être honnête. Il n’y a pas de réel problème, je n’attends pas de solution. Je crois que j’ai juste besoin d’écrire, peut-être de partager.
En même temps, en ce moment, pour des raisons qui n’ont rien à voir avec ce que je vais écrire, j’ai un peu de mal à gérer.

Cette histoire commence il y a environ trois ans, peut-être quatre. Je retrouve une ancienne connaissance du lycée et le contact passe très vite très bien. On se voit assez souvent, une amitié prend forme.
Enfin, je dis cela, de son côté, cela a assez ambigu au bout d’un an environ. On en a d’ailleurs parlé. De son côté, elle ne savait pas si c’était une naissance de sentiment amoureux (disons qu’elle a le doute facile en plus ! Le doute est une chose assez horrible pour elle, et c’est très présent). De mon côté, je n’étais pas disponible romantiquement parlant (je ne sais plus si je sortais d’une relation abusive ou si j’étais encore dedans…).

Bref, on en discute, mais rien de particulier, on arrive cependant à comprendre, à poser des mots, et ça me paraît déjà bien.

On continue plus ou moins avec ses doutes de son côté, même si elle aurait quand même envie d’essayer. De mon côté, la donne change, je commence à développer des sentiments romantiques, ce qui n’était pas vraiment le cas avant…

Chacune avance donc de son côté là dessus, et un rapprochement se fait. Un rapprochement physique, j’entends. On commence différents « jeux », avec toujours une certaine ambiguïté. Mais clairement, nous nous définissons comme « amies » avec les guillemets qui prennent de plus en plus d’importance. Cela devient clairement romantique.

Sauf que… Pour elle, ça ne va pas. Elle ne veut pas d’une relation longue actuellement, elle a besoin avant de régler des problèmes, principalement deux.

En effet, elle a besoin de se découvrir sexuellement parlant, et pour ça, elle souhaite des personnes à qui elle ne tient pas, plusieurs personnes.

Aussi, elle doit régler le problème de son ancienne relation, qui date d’environ un an. Cette relation n’a été qu’une ébauche, mais une ébauche qui l’a marquée. En effet, elle a développé assez rapidement un sentiment assez fort. Concernant cette personne, elle n’avait pas de peur, elle ne risquait pas de perdre quelqu’un d’important dans sa vie.
Cependant, après quelques très beaux messages romantiques, son crush a clairement exprimée qu’elle ne voulait plus la voir, qu’elle n’avait pas le temps pour une relation.

(Bon, est-on d’accord pour dire qu’on a le temps quand on le souhaite et que, même si ça a une part de vrai, c’est une fausse excuse?)

Le problème, c’est qu’à cause de ça, mon amie n’a rien pour faire le deuil de cette relation naissante, et clairement, ça lui pose problème. Elle est encore dans une phase d’idéalisation, mais cela fait de nombreux mois maintenant. Comme elle n’a rien pour aller au-delà…

Pour ces raisons là, elle avait posé des « barrières » dans notre relation, car elle n’était pas prête. Barrières que nous n’avons absolument pas respectées. Les barrières étaient certes claires, mais ça ne m’a pas empêcher de développer quelque chose, je me mentais à moi même en me disant que ça le ferait.

Sauf qu’au bout d’un moment, la situation n’a plus été possible pour moi. Elle ne pouvait pas aller dans une relation avec moi, et ça, alors que c’était là depuis le début, je me le suis quand même pris dans la gueule (quand on joue à l’aveugle en même temps)… Je commençais même à être jalouse, ce qui n’est pourtant pas mon genre.

J’avais donc plusieurs possibilités. Partir ou essayer de changer des choses (ou continuer à vivre dans ce truc qui devenait vraiment compliqué).
J’ai donc pas mal réfléchis et j’ai posé quelques barrières : « Je ne peux pas l’aimer romantiquement parlant. » les résume très bien. Cela a été bien plus facile que prévu, je dirais même, assez étrangement, aussi facile à dire qu’à faire. Pas de compromis, pas de « pour l’instant », c’est simple, sobre. Et je suis douée pour ce genre de choses.

On a beaucoup discuté de cela aussi, on discute beaucoup de tout. Cela lui semblait assez correct comme façon de faire.

On a retrouvé certaines choses du début de notre relation d’ailleurs. Quelques petites choses ont changées et l’ambiguïté est morte.
A tel point que je me demande comment c’est possible d’ailleurs…

J’ai aussi pu m’ouvrir la possibilité d’une relation avec quelqu’un d’autre d’ailleurs.

Alors, qu’est ce qui m’embête…

Probablement le fait qu’elle ait des problèmes, qu’une connaissance de son crush qui confirme que cette dernière n’a pas le temps suffise à la remettre dans la pensée qu’elle est parfaitement honnête et très bien. Elle garde vraiment son crush en tête et espère encore la revoir/avoir une relation avec elle.
Le fait que se découvrir sexuellement soit un peu compliqué aussi.
La peur qu’elle a exprimée, que mes barrières risquent de tuer un sentiment, même si dans le futur, ce serait possible qu’on se retrouve ensemble. En plus, disons-le, c’est complètement possible que justement, on ne retrouve pas ses sentiments à un moment où on le souhaiterait.
Il y a aussi qu’elle ait l’impression de me trahir, alors que bon, on a été assez claires, et qu’en plus, actuellement, de mon côté, c’est tellement peu romantique vis à vis d’elle. Je commence clairement à passer à autre chose.

Je sais que je ne peux pas avancer à sa place, que je ne peux pas faire son travail pour elle, que je ne peux pas enlever sa nature très douteuse (bon, on progresse sur certains points). Mais j’aimerais bien que ce soit plus simple.

C’est en gros ça, c’est encore compliqué pour elle, elle doute beaucoup, beaucoup trop. Et comme en ce moment, je suis dans une situation très compliquée et stressante de mon côté, j’écris.

Merci de m’avoir lue !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Dim Août 11, 2019 7:58 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Déc 21, 2011 19:40
Eliona a écrit:
Merci de m’avoir lue !

De rien.

_________________
Ceci est une hallucination, je ne suis pas là, vous ne m'avez jamais vu, je disparais...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Dim Août 11, 2019 15:11 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Moui,
Fais quand même attention à toi dans l'histoire.
Là ton amie semble souhaiter le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière, en désirant que tu sois émotionnement et amoureusement disponible si elle changeait d'avis.
Tu es son plan B si elle ne parviens pas à avoir son crush.

Même si c'est probablement inconscient, il n'en reste que c'est pas classe.

Ne t'empêche pas de vivre d'autres histoires pour celle ci en tout cas, elle part d'un très très mauvais pied.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Dim Août 11, 2019 16:00 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 06, 2017 3:20
Genre:
Merci Norma.

Clairement, j'ai conscience de devoir penser à moi et de m'autoriser d'autres histoires.

Après, même si je sais que dans ce genre de cas, on a toujours tendance à protéger et défendre l'autre, j'ai quand même l'impression qu'elle a conscience que ça ne passera pas avec son crush. C'est surtout qu'elle n'arrive pas à passer à autre chose (bon, est-ce que c'est mieux, je ne sais pas).

Mais je n'avais pas vraiment pensé à ce côté crémière (pourtant, dans le genre truc que tu dis souvent, ça se pose là aussi). Et c'est assez évident en effet, comme elle doute, elle veut toutes les portes d'ouvertes ! (et là, pour le coup, je ne cherche pas à la défendre, je sais que ses doutes ont un gros côté négatif) Merci de m'avoir fait réaliser cela, ça va m'aider.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Jeu Août 15, 2019 18:43 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 11, 2017 18:23
Localisation: Sud ouest, mais vraiment
Age: 48
Genre:
Bonjour Eliona,

Jolie histoire ! Pour elle, je dirais qu'elle est un peu perdue et qu'elle n'est pas pressée de savoir ce qu'elle veut. Du coup, pourquoi s'inquiéter pour elle si elle joue le flou artistique ?

De ton coté, quelles envies as-tu ? en te recentrant sur toi ?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Lun Août 19, 2019 15:47 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 06, 2017 3:20
Genre:
Bonjour Juggwa.

Clairement, elle est dans le flou, et a du mal à s'en sortir (et le vit mal, aux dernières nouvelles.)
Mais sion, je m'inquiète principalement car c'est une des personnes les plus importantes de ma vie.

Et justement, j'aimerais rencontrer d'autres personnes, et soyons honnête, je voudrais aussi pouvoir développer une relation romantique. C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai déjà essayeécommencé, en allant dans des événements associatifs et ça m'a permis de faire une belle rencontre.

Alors qu'avant, je voulais m'autoriser d'autres relations, j'ai un peu l'impression d'enterrer celle-ci finalement ; ce qui est étrange dans ma tête vue l'importance de la personne.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Sam Août 24, 2019 11:56 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 06, 2017 3:20
Genre:
Bonjour !
Je viens donner quelques nouvelles et faire ce qui pourrait s’apparenter à un petit coup de gueule.

De mon côté, ça va. Je vais déménager loin en Septembre, je vais rencontrer d’autres personnes, j’ai quelques adresses. Bref, je pense que ça va bien se passer, surtout que je suis mentalement plutôt disponible pour tout cela.

Cependant, concernant mon amie, ça piétine… Mais vraiment.
Elle m’a avoué ne pas savoir ce qu’elle ressentait pour moi. Ce qui, déjà, part assez mal…
Mais aussi, elle pense encore beaucoup à son crush, et l’idéalise encore complètement. Elle pense au fait qu’elle pourrait revenir, en sachant consciemment que non mais en voulant l’envisager. Elle a cette volonté d’entretenir consciemment son amour pour elle, ne veut pas la « trahir » en ne pensant plus à elle.

Et ça, c’est quelque chose que je ne comprends pas. Et là, j’ai, je crois, besoin d’éclaircissement.
Qu’elle ait ressenti des émotions fortes, c’est logique, c’étaient les préquelles d’une relation ; mais de là à rester attacher quand l’autre l’a laissée tomber…
Bon, au moins, le « bon point », c’est que ça m’a grandement aidé à me dire que nous deux, ce n’était VRAIMENT pas possible.

En plus, je me retrouve dans une situation très étrange de confidente à qui on peut livrer ses sentiments pour autrui et de personne romantiquement aimée. Et disons que ça fait plusieurs mois. Après, ça ne m’empêche de grandement apprécier être avec elle, c’est une amie formidable, mais voilà.

Je vais bientôt la revoir et je reviendrai en parler, mais si vous pensez comprendre un peu ce qu’il se passe, je prends !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Sam Août 24, 2019 12:03 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Août 19, 2019 13:59
Localisation: L.A. France
Age: 44
Genre:
Eliona a écrit:
Qu’elle ait ressenti des émotions fortes, c’est logique, c’étaient les préquelles d’une relation ; mais de là à rester attacher quand l’autre l’a laissée tomber…

c'est simplement de l'amour ... il ne faut pas forcément trouver de logique là dedans, elle y croit encore inconsciemment alors qu'elle sait que c'est fini, ça passera, mais ça risque de lui faire mal le jour ou s'en rendra compte :/
mais bon c'est la vie, beaucoup passent par cette étape ;)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Mar Août 27, 2019 13:19 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Mouais, moi je dirais que c'est plus de la connerie que de l'amour.
Elle se fait son trip romantique toute seule dans sa tête avec force violons et mandolines, soit, si ça la divertit ... mais elle prend le truc au sérieux quitte à faire mal à d'autre et te met dans une position un peu dégueux pour son fantasme neu neu.
Madame est coconne et égocentrique. Next.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Jeu Août 29, 2019 20:17 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 06, 2017 3:20
Genre:
Haribo :
Ce n'est pas qu'elle a besoin de temps et qu'elle ne peut pas passer à autre chose, c'est surtout qu'elle ne veut pas, et là, j'ai du mal à comprendre

Norma :
Je n'osais pas mettre de mots aussi fort, mais je trouve que ça correspond à peu près à cela...
J'espère juste que ça ne va pas poser problème dans notre amitié ^^'.


Merci !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Petites histoires compliquées
MessagePublié: Dim Sep 15, 2019 16:28 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Mars 06, 2017 3:20
Genre:
J'ai l'impression qu'il y a pas mal de problèmes chez les et-aloriennes en ce moment...
Je viens donner des nouvelles, même si c'est aussi pour poser par écrit mes doutes, façon mignonne de dire que cette relation tourne complètement au vinaigre.

Côté romantique, rien de bien nouveau.
Elle est toujours sur son crush.
Je suis restée sur "ce ne sera pas possible entre nous".
On ne parlAIT plus de son crush suite à ma demande.

Mais bon, parfois, il y a des histoires, mais ça s'arrête vite et la relation amicale reprend.


Je lui avais envoyé quelques messages depuis samedi dernier, notamment un pour dire que je rentrais et qu'on pourrait se voir.
Elle ne m'a répondu que cette nuit vers minuit (je sais qu'elle est occupée, ça, clairement, ce n'est rien)
Mais... Les messages concernaient le fait qu'elle était une très mauvaise amie, qu'elle s'en voulait, qu'elle avait peur de casser notre amitié. Sauf qu'à coté de ça, elle disait aussi aller bien, vraiment.
Personnellement, je l'ai compris comme le fait qu'elle se sentait comme une merde qui allait tout foutre en l'air mais que ça allait.

En plus, elle "avait la flemme d'en parler".
Elle m'a dit que cette expression "avoir la flemme d'en parler", lui rappelait son crush.
Crush qui ne lui a plus du tout parlé deux semaine après. Là, je me disais un peu que c'était l'annonce qu'elle ne voulait plus me voir.

Sauf qu'elle me sort après qu'elle voit une lumière dans notre amitié.

Et aujourd'hui, elle m'a envoyé des message me disant que je lui manquais, qu'elle m'aimait, et qu'elle avait compris beaucoup de choses, et que dès qu'elle avait le temps, elle m'en parlerait.


A quoi je pense maintenant ? À part que j'avais vraiment besoin d'écrire ici.
Il n'y a qu'une seule fois que j'ai aussi froide envers quelqu'un qui me disait je t'aime. Il n'y qu'une seule fois où j'ai pu être aussi confuse et apeurée dans ma vie...
C'est fou comme les panneaux "relation abusive" s'allument les uns après les autres dans ma tête ; d'où le fait que j'en parle, car je sais qu'en parler est important, maintenant que j'ai un peu d'expérience.
Je vous remercie.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .