Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Mer Déc 05, 2018 22:28 
Salut tout le monde,

Je suis nouvelle ici et je me pose beaucoup de questions sur moi, j'espère que vous pourez m'aidez à comprendre qui je suis.

Alors voilà je suis une fille banale de 18 ans et je ne sais pas si je suis lesbienne ou hétéro, parce que voilà beaucoup de couple et d'histoire d'amour lesbienne (dans des series) me font ressentir des choses en moi je ne sais pas comment le décrire, ma poitrine se ressere ma respiration s'accélère.

Mais voilà je ne sais pas si c'est réel ou si c'est juste une phase. Cela fait quelques années que je me pose des questions mais c'est temps ci j'y pense constament .

J'espère que quelqu'un me répondra merci d'avance


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 8:15 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Bonjour Wavy,

On va pas se mentir, être bizarrement émue par des personnages lesbiennes, généralement, c'est un signe.

Dans la vrai vie, t'en est où de ta vie amoureuse ?
T'as déjà eu des crush ou des histoires ?

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 8:38 
Salut,

Merci pour ta réponse et selon toi devrais je en parlé a quelqu' un ou est ce trop tôt?

Et non je n'ai jamais eu d'histoire d'amour avec un homme ou une femme et non je n'ai pas de crush


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 8:50 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Si tu as une personne bienveillante dans ton entourage, et meiux encore : LGBT, alors parles-en ça fait toujours du bien.
Cotoyer des LGBT pour t'habituer à l'idée, ça aide énormement.

Mais je pense que la priorité : c'est d'apprivoiser ce que tu ressens.
Etre à l'écoute de toi et apprendre à te connecter avec tes désirs et tes émotions.

Tu as besoin de te connaitre avant tout.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 9:58 
J'aimerai en parler à des proches ça me fait extrêmement peur
Et si je n'étais pas lesbienne je me trompe peut être sur qui je suis ce n'est peut être juste qu'une phase non ?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 10:34 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Wavy a écrit:
J'aimerai en parler à des proches ça me fait extrêmement peur
Et si je n'étais pas lesbienne je me trompe peut être sur qui je suis ce n'est peut être juste qu'une phase non ?


Il n'y a que toi qui pourra le savoir, ça.
Il est absolument impossible pour quelqu'un qui n'est pas toi de savoir ce que tu ressens, ce que tu désires, si ça va durer ou disparaitre.
Et il est pas forcément possible soi-même de le savoir : personne ne peut prédire l'avenir.

En parler à des personnes avec qui tu te sens à l'aise et en sécurité peut faire énormément de bien.
En parler à n'importe quel proche alors que c'est pas mûr dans ta tête peut par contre faire du mal.
Il arrive souvent que des proches un peu hétéronormé, ou un peu homophobe, attende de toi que tu sois hétéro et que ce ne soit qu'une phase et ne se soucis pas de savoir ce qu'il en est vraiment mais tentent juste de t'influencer pour que tu rentres dans le droit chemin.
D'autres pourraient te demander de te justifier, ou pointer des incohérence sans se soucier que tu es à un stade très confus et bien incapable de défendre quoi que ce soit.
Alors choisi bien les personnes à qui tu vas en parler.
Choisis des personnes qui ne jugent pas, qui n'ont pas de problème avec l'homosexualité, qui sont à l'écoute et vont t'aider à te trouver, et pas essayer de te formater ni te demander des comptes.

Par contre tu as absolument raison sur un point: c'est important d'en parler, de pas tout garder pour soi à l'intérieur. C'est capital même.
Donc oui, à 100%, cherche des personnes à qui en parler, à qui livrer tes doutes, tes émotions.
Et n'oublie pas que ici, sur le forum, tous ces inconnus sont également là pour ça, qu'il n'y a pas de question con, et pas de jugement.
On est très nombreux avoir connu la même chose que toi.

Tu as déjà des personnes en tête dans ton entourage avec lesquels tu te sentirais à l'aise pour te livrer ?

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 11:35 
Hélas non je n'ai personne à qui me confier je devrai peut être garder ça pour moi et attendre pour voir comment se déroule les choses


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 13:10 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Nov 29, 2018 13:14
Genre:
Si je peux me permettre de te donner mon avis, Wavy... :wink:

Il n'y a aucune raison de paniquer. Le fait d'être troublée ou excitée par des films mettant en scène deux femmes qui s'aiment peut, en effet, être un signe, mais il ne faut pas perdre de vue que les films sont mis en scène, qu'il y a des choix de lumière, d'ambiance, de couleurs, qui peuvent nous toucher.

Déjà, il faudrait savoir si dans la vie, (sans avoir forcément concrétisé) tu as déjà ressenti une attirance pour une autre fille ou non, si tu as déjà ressenti une attirance pour un garçon ou non.

Si ce n'est pas le cas, ne te prends pas la tête avec cette question, laisse venir... et tu verras après.

Mène ta vie comme tu le sens. Si quelqu'un t'attire, tente alors l'expérience.

Si tu ressens une attirance (ou si tu as déjà ressenti une attirance) pour une fille dans la vie, c'est que tu es au moins bi, si ce n'est lesbienne.
Si tu ressens une attirance (ou si tu as déjà ressenti une attirance) pour un garçon dans la vie, tu peux peut-être être bi ou sinon, hétéro.
Si tu n'as jamais ressenti le moindre désir pour une fille ni pour un garçon, alors laisse venir. Ça se produira.

Tu n'as pas à te sentir gênée par le fait d'être troublée, voire excitée, par le fait de voir deux femmes s'aimer, pour ce que j'en sais, beaucoup de femmes (même parmi celles se disant hétéro) ont des fantasmes lesbiens, c'est assez courant... Et quand bien même ce ne serait pas le cas, tu t'en fous. L'important, c'est ce que toi, tu ressens.

Quoi qu'il en soit, ne culpabilise pas de ton ressenti ou de tes fantasmes, quels qu'ils soient, il font partie de toi et il faut simplement que tu les acceptes comme faisant partie de qui tu es.

Sois toi, et sois fière, Wavy :souris: Okay ? :wink:

Il n'est pas toujours facile de mettre des mots sur ses émotions, je comprends mais ne t'inquiète pas, c'est une chose qui s'acquiert de manière naturelle.

Je note que tu t'es présentée comme étant "une fille banale". Je me permets de te faire savoir que personne n'est banal, et tu ne l'es certainement pas non plus. Tu te trouves peut-être banale, mais assez curieusement, nous ne sommes jamais les personnes les plus objectives pour parler de soi :wink:

En bref, donc ne t'inquiète pas, laisse venir... et si tu as besoin de parler, nous sommes tous là, prêt à t'écouter, à t'aider, à parler avec toi, tu n'es pas toute seule, Wavy, rassure-toi :gentil:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 13:44 
Salut goldenlight,

Il me semble déjà avoir eu une attirance pour des filles.
Alors que pour des garçons non il ne me semble pas.

C'est extrement frustrant de ne pas savoir qui je suis et ce que je ressent, je pense tout le temps à ça même le soir ça m'empêche même de dormir certains soirs

Merci bien pour tes conseils


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 14:08 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Nov 29, 2018 13:14
Genre:
Wavy a écrit:
Salut goldenlight,

Il me semble déjà avoir eu une attirance pour des filles.
Alors que pour des garçons non il ne me semble pas.

C'est extrement frustrant de ne pas savoir qui je suis et ce que je ressent, je pense tout le temps à ça même le soir ça m'empêche même de dormir certains soirs

Merci bien pour tes conseils


Bon, alors si tu as déjà eu une attirance pour des filles et que tu n'en as eu aucune pour des garçons, cela répond déjà à ta question, tu vois ? :wink:

Ecoute, ne t'inquiète pas, laisse le moment venir et il viendra, sois-en sûre. Si tu as déjà été attirée par des filles, tu rencontreras une fille avec laquelle tu sentiras quelque chose de particulier, tu sentiras une sorte de connexion entre vos esprits, tu n'auras alors même pas besoin de réfléchir ou de décider, parce que vous serez sur la même longueur d'ondes et les choses se feront naturellement.

Quand tu plongeras ton regard dans le sien tu sauras tout de suite qu'elle est sur la même longueur d'ondes que toi, il faudra alors juste laisser les choses se faire. Vous irez progressivement et vous vivrez quelque chose de très beau et très intense à la fois.

A priori, je dirais que tu es lesbienne, mais ne t'enferme pas dans des mots. Vis ta vie comme tu le sens, n'aies pas peur, savoure la. Fais-toi plaisir. Vis l'instant présent et vois comment tu le ressens. Tu sauras tout de suite si c'est ce qui te correspond. Mais ne t'inquiète pas si tu sens ton cœur s'emballer, si tu commences à avoir très chaud, si tu est émotionnellement bouleversée, c'est au contraire, un excellent signe.

Dis-toi que rien ne t'engage à vie, explore, découvre, savoure les moments quand ils arrivent, et ils arriveront. Tu verras :souris:

Tu peux aussi vouloir que ton histoire avec cette fille dure, et tu sauras vite si c'est aussi ce qu'elle souhaite... Suis ce que tu ressens. N'angoisse pas, il n'y a pas de raison, crois-moi.

Sois heureuse, ne te torture pas. Tu n'as aucune raison de passer des nuits blanches car tu n'as aucune raison d'angoisser. Tu en sais à présent davantage sur qui tu es, et c'est un pas en avant, Wavy. :souris:

Je te l'ai déjà dit, mais saches que, de toutes façons, tu n'es pas seule, nous sommes là, nous sommes tes amis et tu peux nous parler autant que tu le veux, surtout n'hésite pas, tu ne nous dérangeras jamais.

C'est d'accord ? :souris:

Ne me remercie pas pour mes conseils, c'est tout naturel :souris:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 14:25 
Oui je vois je pense que tu as raison et que je suis lesbienne mais je m'en doutais au fond de moi seulement j'ai du mal à me l'avouer et j'ai l'impression que si je l'avoue je vais décevoir mes proches

Mais merci beaucoup ça fait vraiment plaisir de se sentir soutenu dans un moment si difficile où je me sens seule avec mes interrogations

Merci beaucoup d'être là


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Je suis un peu perdue
MessagePublié: Jeu Déc 06, 2018 14:46 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Nov 29, 2018 13:14
Genre:
Wavy a écrit:
Oui je vois je pense que tu as raison et que je suis lesbienne mais je m'en doutais au fond de moi seulement j'ai du mal à me l'avouer et j'ai l'impression que si je l'avoue je vais décevoir mes proches

Mais merci beaucoup ça fait vraiment plaisir de se sentir soutenu dans un moment si difficile où je me sens seule avec mes interrogations

Merci beaucoup d'être là


Laisse le temps au temps... tu n'as pas besoin de l'avouer tout de suite à tes proches... Le moment venu (et tu sentiras quand), tâte le terrain, parle par exemple d'un-e ami-e fictive ou d'un film que tu aurais vu. Raconte l'histoire d'un garçon qui se découvre homosexuel et qui est rejeté par ses proches à cause de cela, vois comment réagissent tes proches à cette histoire. S'ils sont indignés par la situation de rejet que le jeune gay de ton histoire par ses proches, ils le diront, et demande leur alors s'ils ressentiraient la même chose s'il cette histoire parlait d'une fille ou si leur réaction ne concerne que les garçons... Et s'ils te réponde "Même chose ! Ces comportements sont impardonnables que la personne qui les subit soit un garçon ou une fille !" ou quelque chose du genre, tu peux alors leur dire "Ce n'était pas un garçon, c'était une fille, en fait... Mais j'ai préféré dire que c'était un garçon pour ne pas que vous pensiez que je parlais de moi"

Et si là, il te disent un truc du genre "Tu sais, même si tu me disais que tu es lesbienne, ça ne changerait rien. Je resterais ton amie, je ne te quitterais pas", tu pourras leur dire "Oui... C'est bien de moi qu'il s'agit. Je voulais savoir ce qu'il se passerait si tu apprenais que je suis lesbienne. Comme tu m'as rassurée, je peux te le dire : je le suis."

Tu peux faire les choses comme ça, progressivement.

Je suis sûre que tout va bien se passer, vas-y petit à petit, discrètement, tâte le terrain, vois comment réagissent tes proches, et vois selon. Ou tu leur dis, ou, si par malheur, c'était des gens fermés et peu sensibles, tu évite de le leur dire. De toutes façons, c'est ta vie, pas la leur, et ce ne sont pas eux qui la vivront à ta place.

Mais ne t'inquiète pas, je suis sûre qu'ils réagiront bien, tu verras :souris:

Je suis très contente que ce que je t'ai écrit ait pu t'aider et que cela t'ait fait du bien. Je serai toujours là quand tu auras besoin de parler, ou même simplement envie de parler.

Tu peux aussi participer à d'autres topics sur le forum si tu en as envie. Cela te permettra de te sentir encore mieux car tu liras des choses qui pourront peut-être t'intéresser.

Ça marche ? :wink:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .