Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion 
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mar Jan 02, 2018 0:47 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Déc 26, 2017 13:34
Age: 29
Genre:
Oh mince... Le kiff ultime ! :-P Se taper sa boss super sexy sur son bureau ! Haha

Plus sérieusement, perso je fuirais ce "nid à problèmes". Clairement, tous les voyants sont au vert... Mais cela semble aussi être la galère assurée pour la suite de ta vie pro. Qu'attends-tu d'elle ? Une simple aventure ?
Elle est en couple et a juste l'air de vouloir s'amuser de temps en temps avec d'autres filles. C'est mon ressenti en tout cas... et cela peut vite devenir un problème dans le cadre de ton activité pro par la suite. Cela en vaut-il vraiment le coup ?

De plus, il me semble que toutes les filles ont parlé des conséquences d'une éventuelle relation entre toi et elle... Mais quid d'un refus de ta part ? Est-ce que cela ne mènerait pas à la même situation néfaste ? Je ne veux pas être négative, mais malheureusement des fois la perversion n'a pas limites...
Tu l'as connais mieux que nous, mais c'est quand même un nounours qui est "plutôt le genre où quand elle veut un truc elle fait tout pour l'avoir, peu importe le reste" et avec une méthode de séduction un peu étonnante et rentre-dedans... Car le partage d'appart en déplacement, le petit dej' au lit (les seins apparents!! WTF?!) et les confessions sexuelles autour d'une bière, c'est tout sauf professionnel et un peu limite comme attitude pour une supérieure hiérarchique. Elle ne serait pas sexy (ou même serait un homme), cela ferait longtemps que nous l'aurions accusée de harcèlement... Sois prudente quand même. :)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mar Jan 02, 2018 9:41 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Nov 22, 2017 3:21
Citer:
Oh mince... Le kiff ultime ! :-P Se taper sa boss super sexy sur son bureau ! Haha

:innocent:
Pourquoi pas lui parler, avec énormément de respect pour toi-même et pour elle, sans émotions, en te préparant à un rateau?
Il faut trouver une technique pour que sa perversité potentielle se retourne contre elle. Et surtout, lui poser les bonnes questions :hehehe:

_________________
"C'est le couvercle qui sait ce qu'il y a dans la marmite."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mer Jan 03, 2018 20:58 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Nov 29, 2017 17:24
Merci les filles pour vos réponses ! Lui parler clairement je ne pense pas que j’y arriverais... et puis je trouve que ça gâche un peu la séduction, je préférerais vraiment agir si jamais je me décide.

Elle me plaît vraiment, j’aimerais bien me rapprocher d’elle c’est clair. Mais effectivement je tiens beaucoup à ce travail (c’est le taf idéal pour moi en fait et je voudrais vraiment rester bosser dans cette boîte...). Vous ne pensez pas que s’il se passe quelque chose, on ne pourrait pas réussir à se comporter en adulte et à rester correctes ensuite dans le cadre du travail ? Enfin bon je dis ça mais c’est clair que c’est risqué.

Bwef je suis pas très avancée finalement :/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Dim Jan 07, 2018 18:51 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2016 6:10
Localisation: Paris (en attendant de retourner dans mon Alsace natale)
Age: 44
Genre:
Kheira.H a écrit:
Vous ne pensez pas que s’il se passe quelque chose, on ne pourrait pas réussir à se comporter en adulte et à rester correctes ensuite dans le cadre du travail ?

Si vous êtes toutes les deux d'accord pour que ce soit du fun, sans attachement amoureux, oui effectivement entre deux adultes il n'y a pas de raison que ce ne soit pas possible. Il faut juste que tu sois sûre à 100% que toi, qui es célibataire, tu vas être capable de vivre une relation juste sexuelle sans avoir envie de plus, parce que visiblement elle ne compte pas quitter sa copine.
Admettons que vous passiez à l'acte. Tout se passe bien, au boulot vous bossez normalement, et un jour tu la vois draguer une autre personne. Est-ce-que tu le géreras bien? Ou inversement, est-ce-que toi si tu dragues une autre personne tu es sûre qu'elle ne t'embêtera pas? Si la réponse est oui, eh bien vas-y, vous êtes adultes, elle est dans un couple ouvert donc a priori vous ne ferez souffrir personne, si vous êtes sur la même longueur d'onde sur ce que vous attendez ça se passera correctement au boulot. Si la réponse est non, c'est plus embêtant parce que le souci quand on travaille ensemble et qu'on souffre "à cause" de l'autre,c'est qu'on peut difficilement éviter de la voir, et c'est dur de voir l'autre rire et vivre normalement alors qu'on a de la peine.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Lun Jan 08, 2018 9:24 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Nov 29, 2017 17:24
celavie67 a écrit:
Kheira.H a écrit:
Vous ne pensez pas que s’il se passe quelque chose, on ne pourrait pas réussir à se comporter en adulte et à rester correctes ensuite dans le cadre du travail ?

Si vous êtes toutes les deux d'accord pour que ce soit du fun, sans attachement amoureux, oui effectivement entre deux adultes il n'y a pas de raison que ce ne soit pas possible. Il faut juste que tu sois sûre à 100% que toi, qui es célibataire, tu vas être capable de vivre une relation juste sexuelle sans avoir envie de plus, parce que visiblement elle ne compte pas quitter sa copine.
Admettons que vous passiez à l'acte. Tout se passe bien, au boulot vous bossez normalement, et un jour tu la vois draguer une autre personne. Est-ce-que tu le géreras bien? Ou inversement, est-ce-que toi si tu dragues une autre personne tu es sûre qu'elle ne t'embêtera pas? Si la réponse est oui, eh bien vas-y, vous êtes adultes, elle est dans un couple ouvert donc a priori vous ne ferez souffrir personne, si vous êtes sur la même longueur d'onde sur ce que vous attendez ça se passera correctement au boulot. Si la réponse est non, c'est plus embêtant parce que le souci quand on travaille ensemble et qu'on souffre "à cause" de l'autre,c'est qu'on peut difficilement éviter de la voir, et c'est dur de voir l'autre rire et vivre normalement alors qu'on a de la peine.


Oui effectivement ce sont de bonnes questions... pour l’instant elle m’attire et me plaît mais je ne me sens pas amoureuse d’elle. Je pense que le fantasme patronne/employée me plaît pas mal mais je ne m’imagine pas dans 15 ans avec elle. Après s’il se passe quelque chose, avec le sexe les sentiments peuvent très bien venir (ou pas). C’est sûr que c’est un risque à prendre mais c’est un peu toujours le cas... non ? On peut très bien avoir telles ambitions pour telle relation et puis finalement ça ne se passe pas du tout comme ça.

Là à l’heure actuelle si elle draguait quelqu’un d’autre je ne pense pas que je criserais, mais c’est peut-être facile à dire étant donné que dans la boîte elle a un comportement assez froid et distant avec tous les autres en dehors de moi. Je pense qu’elle aime plaire (comme tout le monde remarquez) mais clairement quand elle ne veut pas que quelqu’un se rapproche trop de sa sphère privée elle le montre bien aussi. Idem si elle n’apprécie pas quelqu’un, c’est très visible.

Après il y a des jours où je me dis qu’elle a quand même un peu l’air gaga love : elle cherche régulièrement à savoir si j’ai des rencards, pour piquer un peu sa curiosité je n’en dis pas trop mais j’avais un tout petit peu parlé d’une fille que je voyais et depuis elle sort régulièrement des petites remarques néfastes à son sujet en mode jalouse. Et surtout elle me pose plein de questions sur cette fille pour savoir à quoi elle ressemble, son caractère etc. Je me trompe peut-être mais j’ai l’impression qu’en fonction des informations que je lui donne, elle adapte un peu son comportement, comme si elle voulait coller à l’image d’une fille qui me plairait en s’inspirant de l’autre. Début décembre elle est partie en vacances en Thaïlande, elle n’a donné de nouvelles à personne dans la boîte mais a quand même trouvé un prétexte pour m’appeler pendant bien 1h et m’écrire régulièrement alors que c’était la galère pour se joindre. Je me fais peut-être des films et je sais que c’est courant quand quelqu’un nous attire mais bon quand même elle m’a appelée bien 5 fois sur 2 semaines, et toujours avant de se coucher. Ça n’est peut-être rien mais je sais que quand j’étais en couple et amoureuse et loin de ma copine, la dernière personne que j’aimais bien entendre au téléphone avant de me coucher c’était ma copine et pas une collègue de boulot...

Rahlala bon celavie a raison faut que je fasse bien attention à ne pas m’enticher d’elle :/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Lun Jan 08, 2018 10:20 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Citer:
Après il y a des jours où je me dis qu’elle a quand même un peu l’air gaga love : elle cherche régulièrement à savoir si j’ai des rencards, pour piquer un peu sa curiosité je n’en dis pas trop mais j’avais un tout petit peu parlé d’une fille que je voyais et depuis elle sort régulièrement des petites remarques néfastes à son sujet en mode jalouse. Et surtout elle me pose plein de questions sur cette fille pour savoir à quoi elle ressemble, son caractère etc. Je me trompe peut-être mais j’ai l’impression qu’en fonction des informations que je lui donne, elle adapte un peu son comportement, comme si elle voulait coller à l’image d’une fille qui me plairait en s’inspirant de l’autre.


Oula, bin avec ça t'as déjà une partie de la réponse :
- si vous avez une aventure et que TU dragues quelqu'un d'autre, elle réagira pas bien DU TOUT.

Si déjà elle se permet "des petites remarques néfastes" alors que t'as encore rien fait avec elle, imagine ce qu'elle se permettrait après que vous ayez baisé.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Lun Jan 08, 2018 13:27 
Khipe-itaine Flam
Khipe-itaine Flam
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 30, 2015 21:54
Age: 40
Genre:
Si on résume la situation : ta supérieure hiérarchique, qui est en couple, te fait du charme et s'immisce dans ta sphère privée. Tu es dépendante d'elle professionnellement, et célibataire, et manifestement plus intéressée que tu ne le dis.

Si c'était quelqu'un de clean, elle te foutrait la paix où elle mettrait cartes sur table.
La, ça donne plutôt l'image de la personne hyper narcissique qui lance des crochets pour s'octroyer l'attention, la place dans l'espace des autres, et plus si affinités...sans implication.
Et de ton côté, on dirait un agneau qui court vers l'abattoir en se disant que ça va être un moment chouette sans conséquence et sans implication
Je ne vois pas du tout à quel moment cette histoire pourrait bien tourner.Il faut un minimum d'équilibre pour ça.

Même de ton côté : tu ne trouves pas que ça fait beaucoup de prise de tête pour une soit disant simple coucherie sans conséquence ?
Si c'était ce que tu souhaitais, tu pourrais largement trouver ailleurs et plus simple. Si tu y vas quand même, ce qui arrivera sûrement, tu peux t'attendre à y laisser des plumes plus ou moins grosses. C'est la fameuse balance du " est ce que ça en vaut la peine ?"

Avec le boulot, je pense qu'il faut savoir poser des limites. L'un de mes boss souhaite que je le tutoies et que je l'appelle par son prénom. Le même appelle parfois une de mes amies le soir à 23h pour parler de trucs de boulots et autres parce qu'ils ont développé un lien "amical". Il n'a même pas conscience qu'il abuse. Perso, de mon côté, je maintiendrais une certaine distance autant que possible.
Quand on évolue dans une petite structure, on est très souvent les uns avec les autres et on fait parfois des choses ensembles en dehors du taf. Mais un patron ou un supérieur reste un patron et un supérieur, et le mélange des genres doit trouver une limite. Parce qu'en tant que subordonné, on a parfois du mal à dire non et c'est encore plus difficile quand il y a un lien affectif. On ne sait plus si on dit non pour le boulot où si on dit non à la personne, et si c'est la personne qui le prendra mal ou le patron vis à vis de son salarié.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Lun Jan 08, 2018 15:28 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Nov 29, 2017 17:24
Oui
Minipoussin a écrit:
Si c'était quelqu'un de clean, elle te foutrait la paix où elle mettrait cartes sur table.
La, ça donne plutôt l'image de la personne hyper narcissique qui lance des crochets pour s'octroyer l'attention, la place dans l'espace des autres, et plus si affinités...sans implication.
Et de ton côté, on dirait un agneau qui court vers l'abattoir en se disant que ça va être un moment chouette sans conséquence et sans implication
Je ne vois pas du tout à quel moment cette histoire pourrait bien tourner.Il faut un minimum d'équilibre pour ça.


J'avoue que je mets la donnée de son couple complètement de côté parce que je ne connais pas ce qui se passe de ce côté là, je ne connais pas sa partenaire, enfin ça n'est pas mes affaires, ça ne me concerne pas. J'ai déjà été longtemps en couple, et puis à un moment j'ai fait une rencontre marquante et j'ai brisé mon couple pour cette rencontre, et inversement d'ailleurs, c'est arrivé aussi à une de mes ex qui m'a quittée pour ça. Enfin ça arrive tous les jours ce genre de choses.

Pour le reste, oui je suis sans doute plus intéressée que je ne veux bien le dire, mais je pense être assez équilibrée quand même pour me faire une raison rapidement si finalement il s'avère qu'elle s'en fout. Quand tu parles d'abattoir ça me paraît un peu fort quand même... Au pire des cas on retombera à des relations strictement professionnelles, mais je ne vois pas comment je pourrais légitimement être virée par exemple pour ça... et c'est clairement le pire truc qui pourrait arriver.

Je vais encore tâter un peu le terrain je pense, on doit boire un verre demain soir... on verra bien ! Si elle ne veut pas concrétiser je m'en rendrai compte à ce moment là je pense.


Dernière édition par Kheira.H le Lun Juin 24, 2019 14:02, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Lun Jan 08, 2018 20:07 
Khipe-itaine Flam
Khipe-itaine Flam
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Avr 30, 2015 21:54
Age: 40
Genre:
Je pense qu' il y a une montagne d'éléments qui indiquent que c'est pas clean du tout, autant de son côté que du tien, mais que tu choisis de mettre de côté tous les warnings parce que la seule chose qui compte, c'est ton désir d'aboutir à quelque chose avec elle.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mar Jan 09, 2018 8:10 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Minipoussin a écrit:
Je pense qu' il y a une montagne d'éléments qui indiquent que c'est pas clean du tout, autant de son côté que du tien, mais que tu choisis de mettre de côté tous les warnings parce que la seule chose qui compte, c'est ton désir d'aboutir à quelque chose avec elle.


on se demande même pourquoi elle demande des conseils puisqu'elle y fonce tout droit... :wink:

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mar Jan 09, 2018 10:02 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 11, 2017 18:23
Localisation: Sud ouest, mais vraiment
Age: 48
Genre:
S'il devait vraiment se passer quelque chose, il vaudrait mieux que ce soit hors boulot, en lieu neutre, je pense. Garder une séparation vie privée/travail, même symbolique, serait un petit garde fou...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mar Jan 09, 2018 22:59 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2016 6:10
Localisation: Paris (en attendant de retourner dans mon Alsace natale)
Age: 44
Genre:
Kheira.H a écrit:
Tu vas sans doute te dire que j'enfonce le clou du côté "agneau" naïf mais j'ai quand même encore une question : pourquoi ne serait-elle pas réellement intéressée en fait ? Je pense qu'il y a effectivement deux hypothèses : soit c'est une nana narcissique qui veut juste jouer et être sûre qu'elle garde un pouvoir de séduction sur une jeunette ; soit elle est... sincère. Non ?

Oui elle peut très bien être sincèrement intéressée, et comme tu l'as dis elle est en couple mais elle peut très bien quitter sa copine pour essayer de vivre un truc avec toi, ce ne serait pas la 1ere c'est sûr. Je crois que ce qui me fait me méfier à travers ce que tu racontes, et je ne dois pas être la seule, c'est sa façon de se comporter avec toi quand vous étiez seules, venir te rejoindre en petite tenue dans ton lit, ce genre de choses. J'avoue que ça m'a plutôt fait penser à la nana narcissique dont tu parles. Mais si ce n'est pas ça, tant mieux!
Comment s'est passée votre soirée?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mer Jan 10, 2018 12:18 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Nov 29, 2017 17:24
Alors oui il y a encore du neuf ! On est allées boire un verre hier soir et ça a été un peu comme la dernière fois, on a beaucoup discuté de trucs persos, elle m'a posé beaucoup de questions sur moi, et moi j'ai essayé d'être plus froide et distante que d'habitude justement en me disant que je tenais à ce taf et qu'il fallait pas trop jouer avec le feu non plus (mais bon, je suis quand même allée boire un verre avec elle alors mon self control a des limites visiblement...). Je suis moins rentrée dans son jeu disons et j'ai moins rigolé comme une dinde à ses blagues ( :content: ). Du coup elle a trouvé ça bizarre visiblement et m'a demandé bien 15000 fois si j'allais bien, elle disait que j'étais pas comme d'habitude et c'est même devenu un peu ridicule puisqu'elle a demandé très sérieusement si c'était à cause d'elle blablabla. J'ai peut-être été influencée par les commentaires faits ici mais je l'ai trouvée un peu égocentrique sur le coup (comme si quand j'étais de mauvaise humeur ou fatiguée c'était forcément à cause d'elle).

Après pas mal de verres de mon côté comme du sien tout le monde s'est détendu (d'ailleurs elle était clairement bien pompette ++ quand même donc à voir si ça a vraiment du sens), et la conversation a à nouveau viré vers des trucs assez intimes et puis à un moment elle m'a sorti, après une loooongue pause (enfin ça m'a semblé durer super longtemps) "c'est fou ce que j'ai envie de t'embrasser"... Donc, grisée par l'alcool je lui réponds "bah qu'est-ce que t'attends ?". Et puis... rien! A part une espèce de sourire en coin. Donc je me suis dit "ah mais c'est pas possible elles avaient raison les meufs du forum, c'est juste une allumeuse cette fille !". Suite à ça elle me propose d'aller au sous-sol du bar où il y avait une piste de danse, d'ailleurs on était quasi seules ! On se met à danser comme des gogoles (vu la musique que c'était, c'était pas spécialement sexy), et quand arrive un morceau un peu moins con-con, on s'est rapprochées et... elle m'a embrassée. J'ai un peu fondu sur place, surtout que ça a duré longtemps cette affaire finalement. En gros on a passé le reste de la soirée à s'emballer comme ça au sous-sol du bar, on est parties que lorsqu'un groupe de relous est arrivé. Quand on est remontées du sous-sol, c'était un peu weird entre nous, il était tard, on est allées jusqu'au métro. Silence total! Pouah j'étais ultra mal à l'aise. Et voilà on s'est quittées là, on s'est dit "à demain" et elle a juste ajouté "on parle de tout ça demain d'accord ?"

Mon instinct me dit qu'elle est sincère, après à voir sur le long terme... Et je ne suis sans doute pas objective du tout alors je me méfie aussi. Pour l'instant on a bossé ce matin normalement et rien n'a filtré, rien de bizarre, enfin ça va quoi. Dans ma tête c'est bien séparé, je vois pas pourquoi ça ne continuerait pas... Enfin j'espère.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Mer Jan 10, 2018 14:06 
QueerAssez PotemKhîpe
QueerAssez PotemKhîpe
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Bon,

Toi,

T'as vraiment

Vraiment

Vraiment

Intéret à tout nous raconter au fur et à mesure. Qu'on puisse frétiller quand ça se développe bien, et hurler intérieurement des "on lui avait dit !" quand ça tournera mal.

C'est notre nourriture, Kheira.H.
Ne nous laisse surtout pas mourrir de faim.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Lesbianitude au boulot
MessagePublié: Jeu Fév 01, 2018 11:20 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Déc 11, 2009 21:26
Localisation: en vadrouille
Genre:
Alors ?
On a droit à la suite de l'histoire ?
Vous avez parlé ?

Ne nous laisse pas sur notre faim...!

_________________
Un trou noir c'est troublant.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2019 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .