Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Impasse
MessagePublié: Dim Sep 09, 2018 22:16 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Sep 09, 2018 21:03
Genre:
Bonjour,

Je viens de m'inscrire sur le forum. Je ne sais pas vraiment si c'est une bonne idée de vous écrire ces lignes. Ne pas en parler m'a, jusqu'à présent, permis d'éviter le problème. Matérialiser par l'écrit mes pensées leur donnent une sorte de réalité, et ça me rend encore plus mal.

Je ne sais pas par quoi commencer. Alors allons-y chronologiquement.
J'ai toujours su que j'étais « différente ». Bien sûr quand j'étais enfant, je ne savais pas pourquoi.
A l'école primaire, ce fut le temps des premiers amoureux. Toutes mes amies s'en étaient désignées un. Moi, non. Jusqu'au jour où pour être tranquille suites aux interrogations, je leur ai donné un nom. A ce moment là, je crois que j'ai compris qu'il fallait rentrer dans le moule. Sans plus me poser de questions.
Au collège, rien de spécial, aucun intérêt pour personne...a priori.
Au moment du lycée, j'ai eu pas mal de crushs. Pour des filles. Je ne sais pas ce qui se passait dans ma tête à ce moment là, rien n'a fait tilt. Pas de prise de conscience.
Il a fallu que je mette mon premier rateau à un mec pour me poser vraiment des questions. C'était un mec sympa, avec qui je m'entendais bien. Quand je l'ai rembarré, je savais que c'était pas uniquement parce que je ressentais rien pour lui. Il y avait autre chose. J'ai pris conscience que je n'étais attirée que par des filles, et que ça remontait au collège...J'avais enfoui ça.

Aujourd'hui, je suis un peu dans une impasse. J'ai rembarré il y a quelques semaines un « énième » mec. Et du coup, je me sens vraiment mal. Car même si je me « cache », je n'ai jamais voulu être malhonnête et me mettre en couple avec un garçon pour paraître « normale ».
Mais d'un autre côté, je ne peux pas envisager de me mettre avec une fille. Même si c'est ce qui me plairait. Mais j'assumerai pas. Quand je vois comment sont traitées les personnes gays... (chose à laquelle j'ai participé en riant à des blagues homophobes ou encore en m'indignant contre le mariage pour tous. Je n'en suis pas fière...)

Je suis dans une sorte de cercle vicieux dont je ne sais comment sortir.

Si quelqu'un a été dans ce cas (ou pas d'ailleurs), auriez-vous des conseils ? Je ne vois pas comment faire pour avancer.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Lun Sep 10, 2018 6:35 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Fév 21, 2009 18:37
Localisation: Lyon
Age: 28
Bonjour, et bienvenue parmi nous, déjà :gentil:

C'est une très bonne chose que tu te sois rendu compte de ce qui "clochait". Ça va t'aider à avancer, c'est le début d'une vie plus en accord avec toi-même !
Tu as même l'air de ne pas avoir trop de problème avec ça, au sens "je me dégoûte, je ne suis pas / ne veux pas être comme ça, etc". Non, tu as l'air de savoir que c'est ce qu'il te faut, ce qui te plairait, et cette certitude est une bonne chose : ça veut dire c'est bien dans cette direction qu'il faut chercher à être heureuse.

Maintenant, ce qui te freine, ça semble être le regard des autres. Le fait d'assumer publiquement, le traitement des homosexuels dans la société etc. C'est le lien entre cette nouvelle facette de ton identité, et les autres. C'est vrai que c'est plus dur d'être homo qu'hetero. Mais, selon ton milieu de vie, ce n'est pas forcément la croix et la bannière non plus.
Je t'encourage dans un premier temps à équilibrer l'image négative que tu as du fait d'être lesbienne. Rapproche toi d'une assoce LGBT, rencontre du monde qui assume son homosexualité depuis quelques années, discute avec eux de comment iels le vivent : tu verras la réalité des difficultés, mais aussi la réalité de vies banales/normales où le fait d'être homo n'est pas une affaire d'État.
Si ce n'est pas déjà fait, plonge toi dans des web-séries, développe dans ton imaginaire comment on peut s'assumer en couple sans que ça pose de problèmes. Bien sûr, c'est des fictions, à prendre avec du recul sur ce qu'il s'y passe, de positif comme de négatif. Mais ça peut aider à te projeter positivement et envisager plus sereinement la suite.

Pour ma part, j'ai mis pas mal de temps à assumer ce que je découvrais. Mais j'ai finalement eu beaucoup moins de difficultés que ce que je redoutais. C'est toujours un peu pénible dans certaines situations, mais je suis quand même mariée, out au travail et ça se passe très bien. A contrebalancer avec d'autres témoignages, bien sûr, mais voilà, juste pour dire que c'est possible :gentil:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Mar Sep 11, 2018 8:52 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 21:54
Localisation: marseille
Age: 23
Genre:
Bonjour Perdue

J'ai eu une expérience un peu similaire à la tienne. Dans le sens ou moi aussi j'ai caché mon homosexualité pendant toute mon adolescence. Par contre pour moi je n'étais pas dans une sorte de déni. je le savais pleinement et n'en avais absolument pas honte. Alors pourquoi est ce que je ne l'assumais pas ? Tout simplement parce que j'avais peur d’être mal vue par les autres. le collège et le lycée ce n'est pas la période ou les jeunes sont les plus tendres ni les plus ouverts d'esprit. Du coup j'ai attendu d'avoir fini ma scolarité pour l'assumais et ca se passe très bien. Les quelques personnes qui le savent n'ont aucuns problèmes avec ca. Bon après le risque zéro n’existe pas je peut très bien faire des rencontres homophobes bien sur. Mais pour moi ce n'est pas un fardeau. Le fait de s'accepter et déjà un gros poid en moins. Après je ne sait pas dans qu'elle environnement tu vie ni quelle genre de personnes tu fréquente ni dans qu'elle milieux tu étudie ni travail. Car selon les endroits et les milieux l'homophobie et plus ou moins basse ou élevée. Mais de toute façon c'est toujours mieux de s'accepter quoi qu'il en coûte. En plus en général l'homosexualité féminine et "en général" moins mal vue que l'homosexualité masculine. :yeah:


Dernière édition par sevenken le Mar Sep 11, 2018 10:01, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Mar Sep 11, 2018 9:20 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Sep 09, 2018 21:03
Genre:
Bonjour Mashiro,

Merci pour ta réponse.

Effectivement j'ai dépassé le stade « je ne veux pas être comme ça ». J'ai compris que je ne pouvais rien y changer. Mais pour autant, je ne m'autorise pas à vivre tout ça. Donc au final, j'en suis au même point.

Le regard des autres compte énormément. On ne vit pas pour les autres certes, mais on vit avec les autres. Et j'ai peur d'être réduite à ce mot « lesbienne » (mot qui ne me plaît pas du tout). Que ce soit la première chose qui vienne à l'esprit des gens. Sans parler de l'homophobie...

Pousser la porte d'une association LGBT, oui c'est une idée. Il faut que je prenne mon courage à deux mains ;)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Mar Sep 11, 2018 9:25 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Sep 09, 2018 21:03
Genre:
Bonjour sevenken,

Pour te répondre dans ma famille, ça va de "je n'ai rien contre les homos mais pas de ça chez moi" à "c'est contre-nature"...

Côté boulot, ça dépend des collègues, mais y a pas mal d'hypocrisie. Dans mon ancien service, ça rigolait pas mal dans le dos du collègue gay... Là je viens de changer donc je n'ai pas eu le temps de voir...

Dans mon cercle d'amis (hétéro), c'est un peu la même chose. Après, ce n'est pas un sujet qu'on aborde souvent. Mais pour ce que j'ai pu voir ceux qui se sont dit tolérants, sont les mêmes qui ont pu se moquer d'un mec avec des manières, ou rire de la sexualité des filles homos.
A côté de ça, mes amis sont adorables...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Mar Sep 11, 2018 10:38 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 21:54
Localisation: marseille
Age: 23
Genre:
Oui après c'est vrai qu'il y a l'hypocrisie. Après pour ce qui est des réflexions ou blagues homophobes on en a tous déjà entendu même si elles ne nous vise pas nous directement ça peut être assez glaçant. Après on peut très bien assumer son orientation sans le crier sur tout les toits . En faite je n'accorde pas beaucoup d'importance au fait que je puisse être gay ou hétéro pour moi ce n'est qu'une facette parmi tant d'autres de ma personne et je ne suis pas vraiment inquiet de ca. Je parle assez rarement de ma sexualité tout simplement parce que les circonstances ne s'y prête pas. Après pour ce qui est de ta famille mieux vaut attendre d’être indépendant financièrement et matériellement si tu veut leurs dire. Enfin bon ce n'est pas une obligation de dire à tes amis que tu es lesbiennes a part si tu as le béguin pour une filles peut être. En tout cas voir des associations lgbt est une très bonne idée. tu te feras peut être des ami(e)s comme toi et te sentiras moins seule. D'ailleur en atière de série je te conseil sens8. L'homosexualité n'est pas le thème principale dans cette série mais ca parle quand même de ça. En tout cas bon courage :wink:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Mar Sep 25, 2018 18:40 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Coucou, cela fait un petit moment que tu n'as pas répondue mais si tu repasses par là j'espère pouvoir t'aider un peu avec cette réponse.

Je ne sais pas quel âge tu as, mais en fonction de notre génération on a pas eu le même rapport à l'homosexualité, le cercle social et familiale, le milieu professionnel etc peuvent aussi jouer beaucoup sur la vision qu'on s'en construit.
La tienne semble emplie de peur et de préjugé, comme teinté d'une ambiance et d'une vision qui me semble bien éloigné de ce que je peux moi même en percevoir aujourd'hui.
Oui, tu as raison, l'homosexualité est encore stigmatisée par beaucoup de personne, l'homophobie existe toujours, oui c'est un fait. Mais ce qui a grandement changé ces dernières années, c'est comment sont perçue ces comportements par la société. De nos jours se montrer ouvertement homophobe est mal vue, notre société pousse à la tolérance même si pour beaucoup cela passe par de l'hypocrisie. Bien sur comme je le disais les milieux que l'on côtoie jouent énormément sur tout ça.
Néanmoins je crois que cela est un point important, si il y a encore 20 ans lorsqu'on était un LGBT soumis à la haine ou les moqueries, ont ne pouvait compter que sur la communauté LGBT ou les quelques personnes la défendant, on savait en tous cas que la majorité ne serait pas là pour nous soutenir. Alors qu'aujourd'hui c'est bien différent, que ce soit sur au niveau de la loi, des réseaux sociaux, au travail, etc, il est de bon ton de montrer son soutien aux "minorités", ne serait-ce que pour se faire bien voir, il est de ce fait beaucoup plus facile de se trouver du soutien, des appuis, pour se sentir accepté.

Pour tout te dire j'ai vécue 4 ans en ville, sans jamais me cacher ou que ce soit de ma sexualité, que ce soit en en parlant, ou en avec mes fréquentations. Et bien je n'ai eu que deux fois un problèmes lié à ça : un mec faisant le coup classique du coup à trois, que j'ai rembarré et qui est partie la queue entre les jambes, et un gar un peu violent mais dans le contexte d'une manif pour le mariage pour tous, donc lors d'un climat de tension !
Deux problèmes en 4 ans parce que j'étais lesbienne. Par contre des problèmes en villes j'en ai eu plusieurs dizaines, dont plusieurs se sont fini aux tribunaux. Mais ce qui m'a attiré des ennuis était le fait que j'étais tout simplement une femme, et que rien que ça a suffit à mon lot de problèmes.
Alors tu vois, des agressions, des moqueries, du harcèlement, oui il y en a. Mais en tant que femme lesbienne, crois moi, cela ne sert à rien de t'empêcher de vivre ta vie pour des craintes, car au final tu souffrirais beaucoup, alors que ce n'est pas de te laisser aimer qui tu aimes qui t'attirera le plus d'ennuie. Et vraiment, crois moi, la société évolue de plus en plus à ce niveau, et de nos jours il n'est plus si compliqué de s'éloigner des milieux vraiment hostiles à cela, car ils sont devenue très mal vue alors n'ai pas peur de tout simplement vivre telle que tu aies

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Jeu Sep 27, 2018 21:06 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Sep 09, 2018 21:03
Genre:
Je te remercie pour ta réponse Yume.
Pour te répondre j'ai 27 ans. Je pense que ma vision des choses vient de mon cercle comme tu dis. Effectivement on peut dire que j'ai peur de l'homophobie, d'être montrée du doigt dans la rue. D'ailleurs à ce sujet, cela peut sembler paradoxal, mais j'ai l'impression d'être moi même homophobe par moment. Je ne sais pas comment l'expliquer....

Pour ce que tu dis au sujet de l'acceptation par la société je sais pas vraiment si ça évolue. Quand le mariage pour tous est passé j'ai eu le sentiment que cela a plus libéré la parole (dans le sens négatif) qu'autre chose.

Je suis désolée pour ce que tu as vécu, c'est exactement cela que je veux éviter.
Du coup j'ai l'impression d'avoir un choix cornélien : vivre en accord avec moi même avec un grand risque de subir ce que tu décris, ou m'épargner tout ça mais me priver d'un éventuel bonheur. Sur le long terme, je ne vois pas trop.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Ven Sep 28, 2018 18:51 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Avr 21, 2017 8:44
Genre:
Bonsoir Perdue,
je comprends bien ce que tu ressens, je suis dans la même situation. Je suis amoureuse d'une fille à qui je ne le dirai pas parce que ça ne servira à rien, et en même temps je reste officiellement hétéro, je fais semblant de m'intéresser aux hommes, parfois j'essaie de me persuader que je vais peut-être finir par en rencontrer un avec qui ça "pourrait le faire" un minimum même si je ne veux pas "utiliser" un homme et ses sentiments pour me donner bonne conscience. Mes ex sont des hommes qui me permettent d'avoir un alibi.
Et comme toi à long terme je ne vois pas comment je pourrais être heureuse, je me sens coincée dans des sentiments qui ne me font que souffrir. Je ne veux rien assumer, peut-être vivre une relation cachée mais même ça pour l'instant ça me paraît inabordable, les femmes que je connais sont hétéro, je ne veux pas me dévoiler, j'aime l'image que mon entourage a de moi, la célibataire joyeuse que tout le monde adore.
Bref, pour l'instant c'est l'impasse. J'ai renoncé à essayer d'oublier la fille que j'aime, quand je m'en éloigne c'est pire, quand j'essaie de penser à quelqu'un d'autre c'est pire, quand je ne la vois pas c'est pire. Maintenant je me dis que ma vie amoureuse c'est ça, aimer sans réciprocité et inconditionnellement, et clandestinement, en faisant semblant tout le temps.
Serrons-nous les coudes en attendant des jours meilleurs et peut-être un heureux hasard qui nous aidera à surmonter nos difficultés! :souris:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Impasse
MessagePublié: Mer Oct 10, 2018 23:13 
Timide
Timide
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Sep 09, 2018 21:03
Genre:
Bonsoir mousqueton,

Merci pour ton message, je me sens moins seule... je me reconnais dans ce que tu évoques.
Pas facile tout ça...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Coup2foudre, Ma'iitsoh et 6 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .