Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Dim Juil 08, 2018 10:54 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mars 13, 2010 12:54
Localisation: Bordeaux
Age: 27
Genre:
Hola chicas,

Je viens vous voir car j'ai bien besoin de quelques conseils.
En effet, comme le titre l'indique, un psy m'a outé. Oui, oui.

Je vous donne un "bref" résumé :

Il se trouve qu'après une nuit emplie d'émotion j'ai un poil abusé de médicaments plus ou moins doux. Je me suis donc retrouvée à l'hôpital dans la matinée à devoir leur expliquer que, non, ce n'est pas une TS, j'ai juste pété un câble. M'enfin, je vais quand même devoir passer par la case "éval psy".

Après quelques heures d'attentes, voilà enfin les deux "psy" du centre médico psycho de ma ville qui se pointent. Au début assez réticente à leur dire quoique ce soit de ma vie privée, ces derniers me "menacent" pour me faire parler, ça va être sympa. N'ayant pas l'envie de finir en hp slash maison de repos pour quedal, je me décide de répondre gentiment à leurs questions, blabla vous vivez où/comment/avec qui etc. Ils me font parler de mon passé, je ne leur donne pas grand chose, c'est chiant.
A la fin de cet entretien, on me dit que je serai transférée en fin de journée dans un U.A.O.C.C pour une dernière éval psy mais que pour eux, tout est ok, je serai chez moi le soir-même.
Entre temps, mon père est venu me rendre visite à l'hôpital pour en savoir plus sur mon état, normal.

Arrivée à l'U.A.O.C.C, la psy me pose des questions et j'omets de dire certaines choses. Elle me fait comprendre que le psy que j'ai vu à l'hôpital a discuté avec mon père et qu'ils se sont dits pas mal de choses. Sur le coup je rigole, je prends ça à la légère, "balek". Après dix minutes d'entretien elle me dit que tout est ok et je dégage. (c'était il y a deux semaines)

Et c'est à partir de là que ça va devenir croustillant. Cette semaine je suis partie en week-end chez un ami, du coup mon frère a profité de ce moment pour inviter ma copine à dîner chez lui avec quelques amis. Au cours de ce dîner, il lui apprend que mon père est au courant de mon homosexualité, et il lui apprend que c'est le psy que j'ai vu à l'hôpital qu'il lui a "dit", ou plutôt "fait comprendre". Donc là, un peu sonnée, je ne sais plus quoi répondre. Et depuis je n'arrête pas de ressasser. Pourquoi un psy lui a dit ça ? Est-ce qu'ils ne sont pas censés avoir un secret médical / pro, dans quel monde ce type a raconté ma vie privée à mon père ? J'ai 27 ans, quand même.
J'ose même pas imaginer s'il avait dit ça à un père homophobe qui aurait pété un câble et jeté son enfant à la rue, voire pire, l'aurait tabassé. Je trouve ça très grave.

Bien évidemment je n'ai plus osé appeler mon père depuis, je suis vraiment anéantie, j'entretenais une excellente relation avec mon père et j'ai bien peur qu'elle soit mise à mal avec cette histoire.
Je n'ai jamais dit à mon père que j'étais homo pour des raisons qui me sont personnelles, il n'est pas particulièrement "homophobe". Le problème c'est qu'il se rend compte que tout le monde est au courant, sauf lui. C'est délicat.

J'aimerais savoir quelle est la chose à faire dans cette histoire ? Que ma relation avec mon père soit mise à mal, je veux bien l'accepter, mais que ce psy puisse faire ça à quelque d'autre, j'ai du mal.

En vous remerciant par avance,
des bisous.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Dim Juil 08, 2018 14:14 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 10, 2018 21:54
Localisation: marseille
Age: 23
Genre:
Yo Sugar :mrgreen:

He ben bonjour les psy. Non seulement ils te "menacent" mais en plus ils se torchent littéralement avec le secret médical comme tu l'as écrit. Au pire demande de plus ample détail à ton frère il ne t'a peut être pas tout dit. Ou du moins pas dans le détail. Et les détails ça peut avoir son importance des fois. Sinon pour ce qui est de ton père personne ne connais sa personnalité. Peut être pourrait tu nous expliquer comment il est si ça n'est pas trop indiscret. Pour savoir qu'elle est la meilleur attitude à adopter si possible. Apparemment. A part ça tâte le terrain. Essai d’être en contact avec lui de discuter etc. Pour savoir comment il est avec toi. C'est beaucoup mieux que de ne pas oser lui parler et de laisser la relation se détériorer. Bref voir comment ça évolue . Après pour ce qui est des "psy" enfin si on peut appeler ça des psy. Ce qu'ils on commis représente une faute professionnelle grave et je serait tenté de te conseiller de porter plainte pour qu'ils arrete le carnage.
Enfin bon en tout cas bon courage. :^^:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Mar Juil 10, 2018 19:36 
Homo sapiens
Homo sapiens
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 04, 2016 15:04
Age: 24
Genre:
Tu peux porter plainte contre un médecin qui ne respectent pas le secret médical. Même si c'est un psy. Ya juste entre médecin qu'ils ont le droit de parler et entre médecin/police s'il y a maltraitance sur enfant, agression sexuelles, meurtre.

_________________
Un jour j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Jeu Juil 12, 2018 15:45 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Mai 14, 2009 21:37
Tu devrais pour commencer reprendre contacte avec ton père et avoir une discutions avec lui, si vous avez une bonne relation le dialogue devrait se faire et tu en sortira dans tous les cas forcément la tête plus au claires. Si ton père est blessé que tu ne lui en ai pas parlé avant ce sera au moins l'occasion de rectifier le tire et de tout mettre à plat sur cette histoire.

Après pour le psy comme tu le dis c'est extrêmement grave ce qu'il a fait. Effectivement tu devrais contacter un avocat et te renseigner sur la démarches à suivre pour porter plainte contre lui (selon ta situation financière tu peux demander l'aide juridictionnelle afin de n'avoir aucun frais à payer) et le trainer devant les tribunaux. Il ne faut pas laisser agir impunément ce genre d'individu qui détienne un pouvoir énorme sur des personnes vulnérable et ont le pouvoir de détruire des vies.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Sam Juil 14, 2018 0:52 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mars 13, 2010 12:54
Localisation: Bordeaux
Age: 27
Genre:
Bonsoir,

Je n'ai pas eu de discussion avec mon père à ce sujet, je l'ai eu plusieurs fois au téléphone depuis et ça se passe bien, au final. Je n'ai pas forcément envie de lui en parler ceci dit.

Pour ce qui est du psy, je n'ai pas eu le temps de m'en occuper pour le moment mais effectivement je pense déposer plainte. Je me rendrais d'abord dans le centre médico psycho en premier lieu pour en discuter sagement, entendre sa version des faits et je prendrai ma décision après ça.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Mar Juil 24, 2018 16:18 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Juil 11, 2016 6:10
Localisation: Paris (en attendant de retourner dans mon Alsace natale)
Age: 43
Genre:
Je vais mettre un gros bémol : plutôt que déposer plainte comme ça sans savoir ce que le psy a dit, il faudrait déjà que tu aies la version de ton père!
Peut-être que contrairement à ce que tu penses il se doutait voire savait pour ton homosexualité, d'ailleurs là d'après ton frère il le sait mais il ne t'en parle pas, donc peut-être que ça fait un moment qu'il est au courant mais ne dit rien. C'est peut-être lui qui a posé la question au psy de savoir si ton acte pouvait avoir un rapport avec ta sexualité, tant que tu ne lui as pas demandé tu ne peux pas le savoir.
Il est évident qu'un psy n'a pas à donner des infos comme ça à ton père, comme tu le dis tu es adulte et il aurait pu très mal réagir, mais avant de risquer de porter atteinte à la probité de quelqu'un il faut quand même s'assurer qu'il a effectivement été "indélicat". Les infos reçues de ton frère, qui n'était pas présent lors de la conversation entre le psy et ton père, me paraissent un peu trop légères pour affirmer quoi que ce soit.

Si par la suite tu as confirmation par ton père que c'est bien par le psy qu'il a appris ton homosexualité, plutôt que d'aller payer des avocats et de te lancer dans des démarches couteuses en énergie, je te conseille plutôt d'écrire un courrier à l'établissement dont dépend le psy + au conseil de son ordre.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Sam Août 04, 2018 23:18 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Mars 13, 2010 12:54
Localisation: Bordeaux
Age: 27
Genre:
Mon père n'avait aucune idée de mon homosexualité, ni même de doute, il est tombé de haut. De tellement haut qu'il ne m'adresse plus la parole depuis cet événement, je l'ai eu 2-3 fois au tel car je l'ai appelé et il était assez distant. Cela dit, il ne m'appelle plus, donc j'ai arrêté de l'appeler et c'est silence radio depuis trois semaines.

Je n'ai pas porté plainte car je n'ai vraiment pas eu le temps de m'y pencher plus que ça, et comme l’événement s'est produit il y a plus d'un mois déjà, je doute y donner suite un jour.

Tant pis pour le relation que j'entretenais avec mon père, j'avancerai sans lui. Ce qui est fait, est fait. Je n'ai pas besoin d'en parler à mon père pour savoir ce qu'a dit le psy, je sais que mon frère n'a rien inventé, et le comportement de mon père depuis me le prouve (à savoir que mon père me téléphonait plusieurs fois par semaine avant ça.)

Je regrette juste qu'une telle personne puisse exercer, et j'espère qu'il ne reproduira pas la même erreur dans le futur.

Merci d'avoir pris le temps de répondre :).


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Sam Août 04, 2018 23:58 
Homolo-Gay
Homolo-Gay
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mai 22, 2009 23:16
Localisation: 93, 24, ou alors dans un train !
Age: 32
Genre:
Ça vaudrait quand même le coup que tu le contactes et que tu fasses remonter ce qui t'est arrivé (comment, à qui s'adresser, je ne saurais m'avancer), histoire que lui et ses confrères ne perdent pas de vue que leurs paroles peuvent avoir des conséquences sur la vie de leurs patients.
:gentil:

_________________
"Alors j'entendis sa voix presque comme s'il se trouvait avec moi dans la pièce : "je n'ai jamais été raisonnable.""


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Wtf, un psy m'a outé.
MessagePublié: Sam Août 18, 2018 20:45 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Juil 24, 2018 17:35
Localisation: Lyon
Age: 26
Genre:
Pour information: les psychiatres sont rattachés au conseil de l'ordre des médecins et les psychologues n'ont pas de conseil de l'ordre.

Les psychologues/psychiatres sont soumis à la confidentialité (le fameux secret professionnel). Il existe également le secret partagé, ce qui explique certains psys partagent des informations avec certains collègues. C'est extrêmement courant, si ce n'est une obligation lorsque les psychologues/psychiatres travaillent en institution.

Dans certains cas, les psychologues/psychiatres peuvent être amenés à ne pas respecter ce secret professionnel, notamment s'il est question de l'intégrité physique et morale du patient (en gros, un grand danger imminent ou il est au courant de quelque chose de capital d'un point de vue législatif). Si le psychologue (peut-être est-ce la même chose pour les psychiatres?) est amené à devoir faire part d'un information capitale dans ce cadre là, généralement il doit en faire part soit à l'ARS selon le contexte (agence régionale de santé) soit au procureur de la république.

Concernant l'outing auprès de ton père, il faudrait savoir comment s'est passée la conversation, ce qui semble compliqué. Ton père a-t-il interrogé le psy à ce propos, le psy l'a t-il sous-entendu, ou l'a t'il dit clairement? Pensait-il que ton père était au courant? Enfin voilà ... Il faudrait voir la tonalité de leur entretien et dans quel cadre ils ont discuté: dans un couloir, dans un bureau, etc? Les éternels: Quand, pourquoi, comment, qui, quoi, où, etc. Et pour savoir tout cela, cela passera nécessairement par une discussion avec ton père .... qui est la personne qui a échangé avec le psy. Autrement, as-tu pu obtenir un rdv avec le psy de l'hôpital?

Après, il faudra que tu recoupes bien les informations, car, si je comprends bien, tu as rencontré plusieurs psys?

- Le psy de l'hôpital (celui des urgences psychiatriques peut-être?)
- Deux psys d'un centre médico-psychologique (deux psychiatres ou un psychiatre et un psychologue?) -----
- Et le psy de l'U.A.O.C.C.

Autre configuration possible: Les CMP étant des structures publiques, sont rattachés à des hôpitaux de secteur. Le psy de l'hôpital est-il le même qu'un des deux du CMP ou pas du tout?

Donc si un psy a donné une information à ton père, est-ce bien celui de l'hôpital ou celui d'un autre lieu? C'est une question qu'on peut se poser...

J'espère en tout cas que tu te portes mieux :gentil:

_________________
L'amour en tout point; en voilà un élan salutaire


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .