Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Ven Jan 12, 2018 17:38 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
Merci Helbe pour ta réponse ! :D

Crois-le ou non elle m’a fait du bien et même *rire* pas dans le sens ou je me moque non non loin de là mais dans le sens ou finalement tu es presque Ellie… je veux dire tu es comme elle, tu envois des signaux confus et nous en face on doit faire le tri, comprendre, pas toujours facile de vous suivre ! C’est vrai que vous êtres des être complexe, pour Ellie je peux même dire qu’elle est parfois froide et ça ne vous en rends que plus attachant…

Ellie aussi a comparait notre situation a un petit boulet qu’elle se traine mais qu’elle était contente de me retrouver.

Au moins toi, tu as réalisé ça, tu as réalisé comment tu fonctionner avec les vilains petits canard (tu m’aurais adorée à l’époque du lycée !!! :niais: :lol: ) C’est clairement ce que j’appelle le complexe du héros, c’est grisant de devenir indispensable pour quelqu’un n’est-ce pas ? De l’aider à se reconstruire ? D’être la raison de son sourire, de son bien-être. Tout comme c’est plaisant pour les vilains petits canards d’avoir un sauveur… parce qu’on existe de nouveau, on nous dit qu’on a de la valeur. Que nous sommes des êtres spéciaux et que l’on croit en nous, notre sauveur nous promet même d’être TOUJOURS là pour nous, et on s’accroche à cette promesse, on y croit parce que saint sauveur devient notre univers. On fait tout pour lui plaire, pour rester dans ses bonnes grâces et souvent ont y parviens sans mal, parce que saint sauveur nous voit évoluer que ça le rend fier… et puis un jour il y a cette fracture, soit parce que le petit canard passe une ligne (comme cet homme qui a voulu t’embrasser, ce que je n’ai jamais fait avec Ellie !) soit parce que la relation devient trop fusionnelle, exclusif même, et que saint sauveur s’affole parce qu’il se sent envahis et qu’il réalise que les limite n’était pas claire, mais c’est trop tard !

Et moi je me suis retrouvée du jour au lendemain, sans elle, sans explication parce que oui elle jouer les mortes comme tu dis. Pourtant elle y est revenue… ça lui a prit 10 ans mais elle est revenue et tu aurais dû voir son visage le jour de nos retrouvailles, elle était aussi émue que moi, peut être même plus parce qu’elle a verser une larme, chose que je n’ai pas fait.

Ton histoire et la mienne ne sont pas si différente tu sais, nous sommes un peu comme les deux face qu’une même pièce, toi le sauveur, moi le vilain canard. C’est certains que c’est peut-être plus intense entre Ellie et moi, d’abord parce qu’on a joué a ça pendant deux ans, et puis parce que j’étais aussi très jeune, a 16 ans même si tu crois que tu es une grande fille tu restes impressionnable et c’est pour ça qu’elle m’a marqué si fortement.

Je sais que je suis en codépendance avec elle, et quelque part je le serai surement toujours… parce que c’est évident que peut importe ce lien entre nous, nous ne sommes clairement pas prêtes à le lâcher ni l’une ni l’autre. Mais moi contrairement a elle, j’ai la volonté de vouloir éclaircir les choses, mettre des mots sur ça, chose qu’elle refuse obstinément ! Et je ne peux pas la forcer…

Je lui ai demander une fois si elle avait eu de nouveau des élèves *comme moi* elle m’a répondu en demi blague : Tu es la personne la plus atypique que je connaisse et c’est pour ça que je te cite souvent en exemple a mes élèves.

Les choses en sont restés la…

Norma a soulevé un bon point c'est vrai, tant mieux si tu en profite aussi ! Mais du coup je me demande si je ne ai pas le reflex de Pavlov avec elle… ca serait une explication logique ! :euh: =]


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Ven Jan 12, 2018 19:22 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
Erzebethjenny,

Que de questions lol j’avais bien compris que tu ne juger pas, juste que tu voulais comprendre un peu mieux les choses. :wink:

Avant Ellie, j’ai eu des petits copains je sortais d’ailleurs avec le même garçon depuis quelques temps déjà quand elle est apparue dans ma vie. Ce garçon en question a d’ailleurs été ma première fois a 17 ans, je l’aimer vraiment beaucoup, je peux même dire qu’il a était mon premier amour et aujourd’hui encore il reste un souvenir heureux de mon passé.

J’avais déjà eu des coups de cœur pour des filles plus âgée, la première fois j’avais 12 ans, mais j’étais trop jeune pour mettre des mots là-dessus. J’expliquer ça par : je voudrai lui ressembler… point !
Et puis Ellie est arriver et à bousculer toute ma vie.

Quand je suis rentrée à la fac j’ai commencé a sortie avec des filles, parce qu’elle m’avait clairement ouvert les yeux là-dessus ! Et puis j’ai rencontré David, il était doux gentil, et il a fait battre mon cœur différemment, après Ellie c’était reposent. Je me suis d’abord prise d’affection pour lui et puis ensuite j’ai eu plus de sentiment, donc oui j’ai couchée avec lui (en gros j’ai eu deux hommes dans mon lit, le premier et lui) c’était une relation facile, confortable, on riait, on s’amuser, j'étais bien avec lui mais j’ai fini par comprendre que les hommes aussi beaux, gentils et doux qu’ils puis être n’était pas ce que je voulais. Nous nous sommes quittés en bon plus ou moins bon terme, sa famille était géniale et j’ai presque eu autant de peine de les quitter eux que lui. Aujourd’hui le peu de fois ou on se croisse quand je remonte dans mon coin, on parle un moment on se donne des nouvelles et on reprend notre chemin.

Pour en revenir a Ellie, oui j’aimais son coté maladroit, c’était touchant, je ne sais pas à mes yeux sa la rendait humaine. Elle n’était pas seulement une prof tu vois que je veux dire ? Il y avait quelqu’un derrière ça. Elle s’est intéressée très vite a moi, je dirais peut-être un mois ou deux après la rentrée. J'étais une grande gueule, déléguée de ma classe, elle notre prof de français/prof principal. Donc je l’avais souvent en cours et j’avais à faire souvent a elle pour les demande des autres élèves. Elle aimer le fait que je me bats pour eux, que j’enfiles mon costume de justicière…

La première fois qu’elle m’a parlé, elle m’avait demandé de rester après un cours pour parler de la rédaction qu’on lui avait remis. J’étais sur qu’elle allait me mettre en pièce et pas du tout elle m’a proposé son aide, parce qu’elle a compris tout de suite que j’étais dyslexique et dysorthographique. Elle a sortie un livre de son sac et me l’a tendue en me disant : j’ai pensé que ça pourrait te plaire, j’ai remarqué que tu as toujours un livre dans la main dans la cours.

Et oui j’étais une grande lectrice et je le suis toujours ! Bref voila comment on commencer les choses entre nous. Ensuite elle m’a donné son adresse perso pour lui écrire pendant les vacances de noël, un bon entrainement selon elle pour mon orthographe, ce que j’ai fait. A notre retour de vacances j’ai mis un peu de distance entre nous, parce que les choses commencer à être compliquer chez moi et je ne voulais pas la mêlée à ça. Je voulais la protégée de ce bordel. C’est de la que oui notre 1ere dispute a éclaté, parce qu’elle trouver que j’avais changée, que si j’avais un problème elle était là pour m’aider que je pouvais lui faire confiance. Je lui ai dit de laisser tomber et elle a réplique que non. On crier tellement fort qu’une de ses collègues de la salle d’à côté est venue voir ce qui se passer… :euh: :euh: :euh: c’était notre première dispute mais pas la dernière.

Je m’en souviens d’une en particulier parce que c’est l’une des rare que j’ai déclencher volontairement. On partait pour 3 jours en classe verte, elle arrive un jeune homme avec elle, sérieux à peine plus vieux que moi 5 ans grand max, il est mignon, porte un sac qu’il fini par lui donne devant le lycée et l’embrasse sur la bouche, bien sur tout le monde la siffle, moi la première ! Je m’amuse de la voir rougir comme ça ! Elle arrive à ma hauteur et pour la taquiner un peu je lui dis : Et bien mademoiselle c’est qui ça ?

Réponse : - oh mon frère !

J’ai cru que l’allais m’étouffer >_< , je lui dis : Euh moi je n’ai pas de frère mais si j’en avais un pas sur que je le laisse m’embrasser comme ça.

Elle me dévisage prends son sac et me plainte là. Elle me saoule et clairement me prendre pour une idiote je rejoins mes copines et ne lui adresse plus la parole de toute la journée !!! Le soir bien sur du haut de nos 17 ans les copains et moi ont décide de faire le mur… normal !!! :innocent: On sort sans problème mais au retour elle nous tombe dessus… je n’oublierai jamais la façon d’on elle m’a regardé ce soir-là, elle était tellement en colère ! Elle hurle sur tout le monde : dans vos chambres ! Je rase le mur pour l’éviter… elle m’attrape par le bras et me traine a l’extérieur. Avant de commencer à hurler sur moi que je suis complétement folle, que c’est dangereux de se balader la nuit dans les bois, qu’elle attendait mieux de ma part, que je la croire vraiment stupide ? Et la je m’engouffre dans la brèche : pas plus que vous qui me faite croire que le gars de ce matin c’était votre frère, pourquoi avoir dit ça ? C’est moi que vous prenez pour une idiote là !

Je te laisse deveniez la tempête que je venais de soulever, genre c’est ma vie privée bla bla… Elle hurle, je hurle encore plus fort, heureusement qu’on est au milieu de nulle part et loin du chalet ou dorme les autres. Je fini par lui demander si elle veut une cigarette, on se calme et elle me dit qu’elle a juste dit ça parce qu’elle était gênée qu’il l’embrasse devant toute l’école… Elle rougit et ça me fait rire. La situation est désamorcée, c’est là qu’elle me dit que de toute façon le mariage n’est pas fait pour elle et qu’elle n’aura jamais d’enfant.

Alors quand bien sur 10 ans après, elle m’a dit qu’elle était mariée, j’ai été surprise mais après tout les gens change… et puis elle avait surement rencontrer le bon ! Je n’étais pas jalouse de son mari mais oui ça m’a fait un coup comme si je ne sais pas…elle avait attendu d’être mariée pour me revoir. :gn:

Tu as raison quand tu dis qu’elle a une forte place dans ma vie, c’est pour ça que je ne la bouscule pas trop, que je lui donne du temps, elle est un peu comme un animal sauvage si je m’agite trop fort je lui fais peur et elle disparaît. Je ne suis pas prête à faire n’importe quoi, genre je ne vendrait pas mon 1er né pour elle, mais oui je la ménage, je la provoque aussi part fois en prennent le risque de la perdre je le sais et ma lettre est clairement une provocation. Alors j’ai été surprise d’avoir un mail pour mon anniversaire après autant de silence. Je mis attendais pas… clairement ça veut dire qu’elle n’est pas fâchée puisqu’elle m’a fait un signe, mais clairement elle n’est pas prête a répondre a ma lettre.

Contradictoire ? C’est l’euphémisme du siècle lol Tu peux aussi ajouter indécise avec ! C’est toujours la prise de tête pour s’organiser pour se voir et je me demande même si un jour elle ne me posera pas un lapin… mais non elle vient toujours. Ces quelles heures passer ensemble sont toujours un plaisir pour elle comme pour moi. On a d’abord fait ça en terrain neutre, un café dans un bar, genre 2h ou 3h, ensuite elle m’a fait venir chez elle pour passer une après-midi ensemble me montrer sa nouvelle maison, la fois suivante elle m’a invité pour le repas de midi et l’après-midi mais cette fois il y avait sa fille avec nous. Ensuite on c’est revue pour un café. Voila ou j’en suis…

Je pars en septembre pour 18 mois, je vais mettre un océan et 7000 km entre nous. Je pars mais pas a cause d’elle lol

7000 km ca ne sera pas aussi douleur que les 10 ans de silence qu’elle a mis entre nous…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Sam Jan 13, 2018 20:01 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 10, 2017 15:27
Localisation: pas de calais
Age: 26
Genre:
Tu assume cette relation avec ce mec meme si tu savais depuis presque toujours que tu étais gay :)

Tu aime les couguars peut etre >< j'te taquine ^^

Citer:
fait battre mon cœur différemment
: Tu veux dire quoi par la ? Que s'était un autre genre d'amour que tu ressentais pour lui , mais pas aussi fort que l'affection ou attirance que tu avais pour certaines femmes que tu croisais ? Et meme pour Ellie ( je me permets de parler par son prénom ça sera plus simple )

Oui elle faisait les choses presque naturellement avec toi car il n'y avait pas d'arriere pensées donc elle était elle meme et en plus tu voyais comment elle était en tant que personne en dehors de ton école
HAHA oui elle aimait ton coté militante et déterminée :)

Tu aimais le fait qu'elle prenne soin de toi et pense à toi en dehors des cours pour t'aider sur toi meme , avancer dans la vie avec des bonnes armes pour te sentir mieux. Elle sentait le potentiel que tu avais que peut etre les autres ne voyaient pas et ne prenaient pas le temps pour t'aider vraiment
En fait elle a lancée la premiere pierre qui a fait que tu avais une premiere avance sur elle avec quelque chose d'aussi personnel et avoir un lien autre que se voir en dehors. Passer par l'écrit ce n'est pas rien car c'est des lettres bien réelles que tu peux garder et dire des choses par écrit que tu n'oserais pas dire en face. Pour moi le poids des mots font + d'effet que des paroles
Elle était vraiment impliquée à ce moment là et meme sur ta vie perso car elle voulait vraiment savoir le + de choses sur toi pour te comprendre et t'aider au maximum on dirait

C'est comme si elle était vexée de te devoir des comptes à toi ( étant la + vieille de vous deux et pas la hiérarchie pour te rendre des comptes ) alors qu'elle est responsable de toi et pas l'inverse. Elle t'a rendue l'affront que tu lui a fait devant les gens sur ton manque de maturité qu'elle juge

Et tu pense qu'elle a vraiment attendue ce moment de l'apres mariage pour te revoir ?

C'est vraiment le chat et de la souris , je pense que tu aime cette relation comme ça car tu le dis toi meme que tu provoque des moments ou tu la pousse un peu , si elle ne réponds pas et le fait que ça soit aussi " bascule " c'est un peu comme une relation en montagne russe avec toujours des sensations entre deux moments de lenteur et de calme

C'est vraiment aléatoire un coup c'est tres proche de sa vie perso et d'un coup elle repasse au coté neutre avec des gens autour , puis elle se livre elle meme en te montrant sa vie et le membre le + important presque : sa fille

Dis toi ça , je pense que tu sois loin ou en encore + loin ça ne changera pas la fréquence de ses messages , ou ça la fera réagir mais tu verra par toi meme comment ça se déroule


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Dim Jan 14, 2018 1:55 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
Les cougars je ne sais pas :content: mais effectivement toutes les filles avec qui je suis sortie avait au moins deux ans de plus que moi ! :innocent: ...

C’est drôle parce que le mari d’Ellie lui est plus jeune qu’elle de 6 ans, comme son petit copain de l’époque du lycée. C'est amusant de voir comme nous sommes différente sur ce point.

Je ne pense pas que j’ai toujours sus que j’étais gay. Mais c’est vrai que jamais aucuns garçons ne m’a tourné la tête comme ça a pu arriver à mes copines vers 14 ans. J’étais bien avec mes petits copains, et j’avais la « chance » de leur plaire sans faire d’effort :niais: . A ce moment-là, je ne me suis jamais vraiment posée de question sur : Et si j’aimer les filles... oui mon cœur battait un peu plus fort parfois pour certaines d’entre elles mais c’était tout !

Avec Ellie... mon cœur battait comme un fou ! Le simple fait de la voir me fessait sourire et alors quand elle m’offrait un clin d’œil complice... c’était carrément ma boite crânienne qui exploser au grand complet ! Il m’a fallu du temps, beaucoup de temps, pour comprendre, et accepter que j’avais, oui, des sentiments très fort pour elle, un énorme crush le premier de toute ma vie en fait ! :euh: Le souci c’est qu’elle était tellement présente dans ma vie, elle avait tellement de rôles différent (prof, mentor, amie, crush et bouquet final : planche de salut) que mes sentiments pour elle ont toujours été confus, mélanger ! Parce qu’elle a raison sur un point ça a toujours été intense entre nous, nos victoires, nos disputes, notre complicité tout à toujours était *trop* entre nous.

Alors oui après toute cette adrénaline avec Ellie, David était un havre de paix, une personne facile à vivre, doux, généreux et calme ! Quand tu parles de montagne russe tu as raison c’était en plein ça avec elle !!! Je suis restée avec David pendant un peu plus de deux ans parce que oui notre histoire était confortable, facile, je l’aimer d’une tendresse infinie, mais ce n’était pas moi.

Je suis tombée amoureuse d’une fille après ça et nous sommes restée 5 ans ensemble. Ça c’est fini parce qu’elle ne pouvait pas dire à ses parents qu’elle avait une petite amie… et moi je ne voulais pas vivre comme ça ! Je n’ai pas honte de qui je suis et de qui partage ma vie, donc ont s’est séparées… j’ai vécu ma peine d’amour et quelques temps plus tard j’ai rencontré de nouveau une fille.

Je suis sérieuse quand je dis que le souvenir d’Ellie ne m’a jamais empêchée de vivre. Je ne suis passée à côté de rien ! Mais c’est évident que personne ne la remplacera jamais c’est impossible, ce qu’elle a fait pour moi personne ne pourra le refaire (et c’est tant mieux !) c’est pour ça que nous gardons ce lien bizarre et oui peut être un peu toxique...

Sans rentrer dans les détails ni le mélo, quand tout à commencer à partir en vrille chez moi, elle m’a mise à l’abri, elle était présente chaque jour à 200% pour s’assurer que j’aurais mon bac ! Et quand je l’ai eu avec mention bien, elle était tellement fière (et moi donc !) elle ne m’a jamais offert un plus beau sourire que ce jour-là ! Et bien sûr nous sommes sorties fêter ça... et pour une fois il y avait quelqu’un d’autre avec nous :innocent: :content: Mais j’avoue que j’étais tellement électrique que je l’aurais embrassé, c’était la première fois que l’idée me passer par la tête mais j’avoue que ce jour-là j’en ai eu très envie... :amour: :hehehe:

Trois jours plus tard on s’est quitter pour les vacances d’été et elle ne m’a plus donné de nouvelle pendant 10 ans. Je me suis toujours demander si elle l’avait sentie cette envie un peu folle que j’avais eu... et si c’est ça qui l’avait vraiment fait fuir. Pourtant je n’ai rien tenter, pas un geste, rien... seul mes yeux auraient pu me trahir, mais son attitude avec moi ce jour-là n’a pas changé, elle n’a pas eu le moindre mouvement d’humeur ! Alors je ne sais pas...c’est le problème avec les non-dits...lol

Ah le poids des mots... sur ce coup-là je suis comme toi. Pour moi écrire c’est quelque chose de très personnel. D’ailleurs entre elle et moi c’était central dans notre relation : livre, écriture et lettres n’ont fait que nous rapprocher et nourrir notre lien. D’ailleurs dès qu’on s’est retrouver c'est l'une des premieres choses qu'elle m’a avoué : elle avait garder toutes mes lettres...

Elle a d’ailleurs gardé plus que mes lettres…

La dernière fois que je l’ai vu, il y 7 mois, j’ai été troublée parce qu’elle avait dans sa voiture la peluche que je lui avais offert à la fin de notre première année de lycée « ensemble ». Elle était là dans la portière et j’avoue que je n’ai pas compris ce que ce truc vieux de 12 ans, fessait encore là à la même place après toutes ses années... mais je n’avais pas le temps de lui poser la question elle me ramener à la gare donc...

Mais tu vois c’est ce genre de détails qui m’embrouille… >_<

Du coup…Pour son mariage je ne sais pas, c’est juste qu’elle a eu sa fille avant et ensuite elle s’est mariée, un peu plus d’un an après son mariage elle a repris contact avec moi, alors je me suis juste demander, une demie seconde, si pour elle se n’était pas juste une barrière de sécurité en plus entre nous ! Pourquoi n’a-t-elle pas pris contact avec moi l’année d’avant ? Ça changer quoi ? Elle n’avait pas déjà des regrets sur la fin de notre histoire a ce moment-là ?...

Sérieux tout à toujours était compliqué entre nous ! Les choses semblent se replacer un peu maintenant...mais parfois il y a de nouveau cette tension et mine de rien c’est un sentiment familier, parfois même un peu grisant, il faut être honnête.

Alors là le coup de sa fille j’avoue que je ne l’avais pas vu venir !!! :blink: D’ailleurs c’est une gamine adorable (très différente de sa mère ceux-ci dit !) mais j'ai eu du mal a comprendre pourquoi elle a fait ca et j'ai fini par me dire que c'était peut être sa façon a elle de me montrer qu'elle me fessait confiance. Tu ne jette pas une petite fille de 7 ans en pâture comme ca sur un coup de tête, j'ai donc pris ca comme un pas dans ma direction, une vraie preuve de confiance.

Pour mon départ je ne lui ai encore rien dit je le ferais sûrement quand je la verrai au printemps, enfin si je la vois…

Parfois je me dis que je vois des signes la ou je veux bien, que je me monte la tête toute seule… et que c'est peut être un peu pour ca que je l'a provoque parfois un peu ! Mais quand même ce n’est pas seulement-moi, si ? Je veux dire les lettres, les livres, la peluche et les phrases du genre : en rangent tes lettres j’ai ressenti une certaine émotion.

L’autre fois c’est quand même bien elle qui m’a sortie de sa bibliothèque le livre que je lui avais prêté et qu’elle ne m’a jamais rendu…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Dim Jan 14, 2018 19:01 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 10, 2017 15:27
Localisation: pas de calais
Age: 26
Genre:
Je peux te comprendre , je ne me verrais pas avec une fille + jeune que moi ^^

Les filles te faisaient perdre la tete et te chamboulaient alors que les mecs nan , tu aimais leurs présences dans ta vie ,tu passais des bons moments mais pas +
J'avoue que je partage ce sentiment , j'étais attirée par la beauté des femmes deja au college mais je me disais que s'était comme ça meme si je ne ressentais pas ça en voyant des garçons physiquement

Ah lala c'est mignon dis comme ça >< Mais ça doit te faire souffrir quand meme tout ça car tu sais que ce n'est pas réciproque de la meme facon pour elle non ( je veux dire pas le meme genre d'affection ) ?
Tu n'avais pas vraiment de mot pour décrire ce qu'elle était pour toi car tout était mélanger dans son role envers toi
S'était toujours tout en surplus d'émotions qu'elles soient positives ou négatives. C'est limite de la passion car c'est tellement fort que pour arriver pas à controler et faire la part des choses c'est d'autant plus compliqué

Je pense qu'avec ce mec tu n'avais pas tant de sentiments que ça peut etre ( en terme d'intensité je parle ) donc tu n'étais pas dans des émotions aussi forte que l'amour que tu as eu pour Ellie et/ou d'autres femmes que tu as connu
Citer:
je l’aimer d’une tendresse infinie, mais ce n’était pas moi
Tu veux dire quoi par la ? Dans quel sens ? Il ne te manquait pas quelque chose au niveau intimité car 2 ans de relation avec un homme ce n'est pas rien
( si c trop intime ne réponds pas , désolé :$ )

C'est pas évident dans ce cas là surtout si tu veux faire des projets pour plus tard et meme etre toi meme dans la rue , ne pas s'exposer , mais juste des gestes de tendresse que tu voudrais exprimer sans avoir peur que ta copine se ferme et soi mal à l'aise
Je l'ai vécu 8 mois et c'est presque pesant de le vivre car tu dois toujours faire attention aux gestes et aux mots que tu dis ou meme te cacher
Les filles que tu as rencontrée s'était dans la vraie vie ou via des sites de rencontre ? ( juste par curiosité ^^ )

Cette relation tu ne peux la vivre qu'une fois et qu'avec une seule personne tellement c'est intense je pense .. Elle a été celle qui a réveillée ce que tu ressentais pour les femmes , ce n'est pas rien deja
Tu aime cette relation que tu as avec elle car c'est quelque chose que tu n'auras plus et pas avec une autre

Le fait que tu ne sais pas pourquoi je pense que c'est ça qui te bouffe d'un coté car tu te demande si tu l'a manquer et pourquoi ne rien dire car 10 ans c'est tres long

C'est pour ça que je te le dis pour les mots , j'avais un lien par lettre avec une fille il y 5 ans et j'aime ces échanges par écrits ( et j'ai encore ses lettres ) ça me manque comme on est sur une génération internet , SMS donc plus d'écrit c'est dommage
C'est la preuve qu'elle t'apprécie assez pour garder des choses de toi

Je vois ce que tu veux dire car pour des personnes le mariage peut etre une sorte de lien et de preuve d'etre rattacher à l'autre personne et qu'il n'y ai pas de danger d'aller voir ailleurs et que d'autres personnes ne soit tenter à vouloir +

Ca se peu meme moi perso je me fais des films je pense sur des choses qui n'ont pas lieu d'exister donc ça se peut ^^
Je pense que dans les moments ou tu te dis qu'il n'y a rien à te faire comme idée elle arrive à ce moment pour te mettre une claque et te ressortir un truc du passé qui fait te sentir importante à ses yeux


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Dim Jan 14, 2018 23:50 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
Ah pas facile d’expliquer les choses avec David. :euh: Ça n’avait rien à voir avec le sexe lol coucher avec un homme ou une femme oui c’est certes différent mais c’est plus qu’une question de genre, c’est une question de personne. Mes relations intimes n’ont jamais été les mêmes quand j’avais des femmes dans mes draps parce qu’elles étaient simplement chacune unique donc mon intimité avec elle ou lui l’était aussi, personne ne se ressemble. Bref je m’égare la lol ce que je veux dire c’est qu’avec David c’était facile, tout tracer. Je n’avais cas me laisser porter par le fil de notre relation c’était sans prise de tête, sans surprise et après deux ans de chaos et de sentiments en tout genre avec Ellie (avec qui je n’étais même pas en relation de couple) ça à apaiser mon cœur et ma tête ! Mais même si David était gentil et que je ressentais réellement quelque chose pour lui il manquer quelque chose, je n’étais pas à ma place avec lui, il n’était tout simplement pas pour moi voilà tout.

Quant à ce qu’Ellie ressentait ou pas pour moi je n’en sais foutre rien ! :erm: Je sais qu’elle avait et a toujours de l’affection pour moi. Je sais qu’elle est fière de moi et je sais aussi que si elle est venue vers moi c’est parce que nous sommes diamétralement opposées, elle et moi c’est le feu et la glace, aussi bien physiquement que dans nos caractères ont ne peux pas être plus différente que ça !

Mais tu as raison quand tu dis qu’ont été toujours en surplus elle comme moi d’ailleurs, nos réactions été souvent disproportionnée ! Moi j’avais l’excuse de la jeunesse c’est bien connu on est pas sérieux quand on a 17 ans... :mrgreen: mais elle en avait 32 ans, elle avait quand même plus d’expérience de vie que moi. Elle aurait dû savoir calmer le jeu mais elle ne l’a jamais fait ! Je l’ai poussé à bout, mise en colère, je l’ai fait rire, pleurer, mise dans le stress. C’est certain qu’elle avait de l’emprise sur moi, de l’influence oui beaucoup, mais je n’ai pas donner ma part au chat ! Plus d’une fois je l’ai blessé avec mes mots.

Les limites n’ont jamais été bien défini entre nous, très vite elle a levé d’elle même la barrière prof/élevée mais quand elle a voulu la remettre en place c’était trop tard !

Je pense que quand on a le cœur qui bat fort pour quelqu’un on se fait tous du cinéma, on espère... c’est normal ! Une part de moi a toujours penser qu’on s’était rater qu’on avait pas eu un bon timing mais que oui il y aurait pu y avoir un truc entre nous. Et la part la plus censée de moi me hurle qu’elle était ma prof, que oui elle s’est prise d’affection pour moi (clairement) mais rien d’amoureux là-dedans et que sa place a toujours était celle de mentor, rien de plus.

Mais tu as raison aussi avec ton histoire de claque parce que parfois elle y va fort ! Et je me demande si elle le fait exprès pour me faire réagir ou si c’est juste une vraie nostalgie qu’elle ne peut partager qu’avec moi.

Quand elle me met en avant, qu’elle dit qu’elle a toujours cru en moi, elle est tellement sincère, ses yeux brille tellement de fierté qu’à ce moment j’ai le syndrome de dieu ! Je me sens invincible, privilégier même qu’elle m’ait « choisi », qu’elle met aider moi, qu’elle se soit attacher à moi.

La dernière fois qu’on sait parler elle me disait qu’elle avait du mal à réaliser que j’avais tellement grandit que pour elle quelque part j’avais toujours 17ans... j’ai trouvé ça adorable et décaler en même temps.

Je sais que ce qui nous rattache l’une à l’autre est un peu particulier, compliqué parce qu’on a était très fusionnel peut être même trop...et que maintenant c’est encore un peu brouillon entre nous... alors je me dis que ce voyage de 18 mois c’est peut être l’occasion pour moi de prendre mon courage à deux mains et de mettre un point final à tout ça avant mon départ...

D’aller la voir, de parler franchement de tout ça avec elle et de lui dire qu’on ne devrait plus ce revoir... ouais ça c’est que je me dis… mais quand ses yeux verts se pose sur moi ma tête me tiens un autre discours et je me dis que t’en pis notre relation est ce qu’elle est ! ... Et peut-être qu’avec le temps tout finira par se calmer pour ne laisser place qu’à nos souvenirs en commun et à la tendresse que nous partageons à l’évidence l’une pour l’autre.

Je me sens bête parfois d’agir comme ça ! C’est tellement loin de qui je suis...quand elle est là c’est comme si mon cerveau, mon corps était conditionné à sa présence parce qu’ils savent d’avance qu’elle effet à sa présence sur eux.

Dix ans d’absence n’a rien altéré... alors 18 mois ni changerons clairement rien sauf si avant de partir je joue carte sur table. Ça fait déjà plusieurs fois que je tente de le faire mais chaque fois j’ai cette impression qu’elle me coupe l’herbe sous pieds. C’est comme si elle avait compris qu’en me tenant dans le flou, je ne peux pas avancer, pas faire le deuil de cette relation, de nous, d’elle. Parce que j’ai besoin de réponse de savoir quelle place j’avais et j’ai encore dans sa vie. De savoir si moi aussi parfois j’ai fait battre son cœur juste un peu plus fort...ou si je n’ai toujours été que sa protégée. Elle ne peut pas toujours tout justifier avec « tu étais différente des autres, tu avais un petit plus » c’est flou… et clairement plus j’écris sur ce forum plus je rends compte que j’ai besoin de réponses de sa part. Je me fou qu’elle me dise : tu n’as été qu’une amie.

Ou alors : oui j’aurais pu tomber amoureuse.

Ce que je veux c’est qu’elle verbalise enfin tout ça, qu’elle y mette des mots dessus de vrais mots pas des sous-entendus qu’elle me laisse interpréter selon mon humeur ! Oui voilà ce que je veux des mots, une explication sur ce qui la lier et la lie encore à moi. Et surtout voir si on peut passer par-dessus ça ou si cette fois on doit prendre nos distances pour de bon...

Rien que d’écrire ces mots mon cœur se sert, c’est du délire, je me demande à quoi peut ressembler une vie sans l’ombre d’Ellie au-dessus de mon épaule... peut-être qu’il est temps que je le sache mais pour ça j’ai malheureusement besoin de son aide une dernière fois... seule je n’aurais clairement pas la force de me sortir de ça. Laisser partir quelqu’un qui à compter autant ça demande de la grandeur d’âme et quelque part c’est un sacrifice...c’est sacrifier d’une part de sois qui nous est cher, un part d’elle qu’on a aimée ...et même avec toute la meilleure volonté du monde j’ai besoin qu’elle face sa part mais j’ai clairement l’impression qu’elle ni est pas plus préparée que moi...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Lun Jan 15, 2018 18:02 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 10, 2017 15:27
Localisation: pas de calais
Age: 26
Genre:
D'accord tu ne fais pas la différence presque entre hommes et femmes , c'est juste la façon de faire qui est différente , tu vois + le coté personnalité qui ressort dans l'intimité que " l'appareil " ( je ne sais pas comment dire poétiquement HAHA )
Tu pense que le fait que ça été aussi facile avec lui c'est parce qu'avec un homme ça peut etre plus facile de savoir ce qu'ils pensent et voient les choses comparé à une femme , qui pour moi est compliquer et avec des moments ou tu n'arrive pas à déchiffrer ce qu'elle veut/pense ? Ou tu c'est juste au niveau de sa personnalité qu'il soit peut etre cool et pas prise de tete qu'il prenait la vie comme elle venait et avancer avec toi comme ça ?
Car comme tu dis avec Ellie ce n'était pas du tout pareil car il n'y avait pas de romance mais des sentiments différents chacune de votre coté

Y'a toujours la phrase qu'on dit " les contraires s'attirent " mais aussi l'autre " ceux qui se ressemblent s'assemblent " ^^
Peut etre aime tu les femmes plutot de caractere ?

Apres l'expérience ne veut rien dire quelque fois , je vois les choses d'une maniere différente : des moments la personne de 20 ans a + d'expériences de vie et + de maturité qu'une personne de 50 ans qui a peut etre vécu + de choses que toi ( ou meme moins ) , mais n'as pas avancer avec les erreurs qu'elle a pu faire ou des obstacles qui te rendent + fort , enfin je le vois comme ça
Peut etre s'était de la fierté de ne pas vouloir te montrer qu'elle était blessée car elle ne voulait pas que tu ai un role d'ascendant sur elle

Oui la machine était deja en route et elle a dû le voir et le sentir que le retour en arriere ne serait pas possible

Meme si tu pense cela ta part intérieure que tu refoule doit te crier quelque fois le contraire je pense ..
J'ai deja eu ce cas de figure avec une amie ( rien de comparable bien sur car on a le meme age à 1 an pres et c mon amie ^^ ) et meme si je sais qu'il n'y aura rien enre nous , quelque fois je me dis qu'on a rater 2 chances d'etre ensemble ( à cause de moi ), que ce n'était pas le bon moment et que peut etre un jour ..Mais non je sais qu'au fond de moi ce ne serait pas le bon choix d'aller + loin , voila pourquoi je peux un peu comprendre

Je vois ce que tu veux dire tu te voit toute puissante , comme si rien ne pouvais t'arreter si elle est à tes cotés et qu'elle soit encore + fiere si tu réussi tout ce dont tu as envie et reve

Avec la distance tu vois + clair que quand elle est en face de toi , ses yeux te renvoient ce que tu apprécie en elle et ce qu'elle voit de toi ( comme un miroir qu'elle te renvoie )

Tu as beaucoup de questions mais peut etre qu'elle n'as pas envie d'y répondre car elle veut laisser ça derriere elle et ne veut pas que tu te fasse des idées si elle réveille des choses que tu pourrais prendre pour des avances envers toi ( qu'ont étaient dans le passé )

C'est compliquer car tout se déchaîne dans ta tete , tu es prise en otage par toutes tes questions sans réponses qui t'empechent d'aller de l'avant car au fond de toi tu veux etre rassurer et avancer toi meme sans tout ça en suspens


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Lun Jan 15, 2018 20:29 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
C’était très mignon ça : l’appareil :lol:

Je pense que oui c’est un peu un mélange des deux, la personnalité (dieu merci les femmes ne sont pas toutes si compliquées ! :gn: :innocent: ) mais effectivement je pense que les hommes disent ce qu’ils ont à dire, et comme ils sont moins rancuniers, passe peut être plus facilement a autre chose… je dirais qu’ils ont moins ce coté *drama-queen* erf: … J’ai deux amis a moi qui se sont battue physiquement, on hurler d’insulte tout qu’ils pouvaient et le lendemain on pris un verre ensemble, fin de l’embrouille ! Mais peut être que quand on parle d’amour c’est plus compliquer…

Pour répondre à ta question d’avant sur rencontre virtuel ou *vraie* j’ai eu l’une et l’autre lol

Je suis d’accord avec toi sur les expériences de vie l’âge n’est pas un gage d’expériences, ni de sagesse. C’est bien connu, la valeur n’attend pas le nombre des années !

Ah ça la barrière prof/élève c’était foutue pour Ellie et moi :euh: :copain: , elle n’a jamais pu la remettre mais j’ai toujours pensé qu’elle n’avait pas eu si envie que ça de vraiment la remettre. Quand elle a fait cette tentative, c’était suite à la réflexion d’une collègue (ma prof de bio que je ne pouvais pas voir en peinture et qui me détestée tout autant… :evil: ) elle nous tourner toujours autour comme un requin ! Un vrai chaperon lol A faire des réflexions parfois même devant moi genre : Laisse tomber Ellie, cette gamine est associable ! Bref on pouvait pas s’encadrer elle et moi lol Mais elle a clairement réussi à toucher, plusieurs fois, une corde sensible chez Ellie, après ce genre de réflexion elle était toujours différente, froide, distante avec moi pendant quelques jours et ensuite la fusion avait de nouveau lieu… J’avais parfois l’impression que je n’étais pas la seule a être un peu *perdue* dans notre relation. Je n’étais pas toute seule à jouer a : un pas en avant deux en arrière… On était des championnes ! :mrgreen:

En tout cas, je suis contente de ne jamais être tomber dans la situation d’avoir des sentiments amoureux pour ma meilleure amie ou pour une amie proche. Jamais d’ambiguïté de ma part, ni de la sienne ! Ça doit être prise de tête et compliquer aussi. Je n’ai jamais ressenti aucune attirance pour mes amies, j’ai toujours eu d’un côté les amies, de l’autres les femmes qui pouvaient m’attirer. La seule relation compliquer et un brin toxique que j’ai dans ma vie c’est Ellie et c’est bien assez crois-moi !!! :huhu: :euh: :euh: :euh:

J’ai toujours été la plus fonceuse des deux, la plus fougueuse, la plus *courageuse* aussi. Je me souviens d’une fois ou on était tranquille en terrasse et un gros lourd est venue nous prendre la tête… devine qui à régler la situation ? Elle est plutôt calme et sensible (ceux-ci dit quand elle se met en colère c’est pas beau a voir…)

Ah le sentiment de toute puissance… je l’ai en permanence quand elle est la ! C’est amusant que tu parles de ses yeux… c’est ce que je préfère chez elle ! J’ai toujours aimé ses yeux, d’un vert profond ! Ils sont magnétiques :amour: … Ils peuvent être si froid… et pourtant quand tu comptes pour elle, ils peuvent être si chaleureux, ils peuvent te faire croire que tu es unique, que tu as de la valeur pour elle ! Oui ses yeux m’ont toujours désarmé…fasciné même, et pendant nos disputes ils briller tellement qu’ils n’en étaient que plus beaux. Si je n’avais qu’un seul souvenir à garder d’elle ça serait ses yeux…sans hésiter !

Oui c’est certains que je me pose des questions, bien plus encore ces derniers temps je pense à cause de mon départ qui approche et surtout de cette lettre que je lui ai écrite. J’ai bien compris qu’elle n’avait aucune intension de répondre à mes questions… je me demande juste pourquoi et puis c’est pourtant pas si compliquer de mettre les choses à plat non ? La question qui me trotte surtout dans la tête, c’est pourquoi est-elle revenue après tout ce temps si c’est pour rester encore dans le flou ? Elle a eu une envie subitement de rejouer au chat et la souris et j’ai était sa meilleure adversaire ? Elle s’est dit : tiens si j’allais voir ce que deviens Isaure, je m’ennuis dans ma vie et elle aura surement un fixe d’adrénaline pour moi…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Mer Jan 17, 2018 12:56 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Nov 29, 2017 17:24
Non mais j’ai l’impression que tu te fais des films juste incroyables... elle ne répond pas à tes lettres et a essayé de t’éloigner pendant 1 an alors que tu la harcelais (au passage sache qu’elle aurait pu déposer une main courante contre toi pour ça mais passons), je pense que si elle « revient » parfois vers toi comme tu dis (ce que tu prends visiblement pour des signes d’amour de sa part) c’est juste parce qu’elle a des élans de culpabilité vis à vis de toi que toi-même tu lui crées ! Tu sais il y a des gens qui sont assez empathiques par nature et qui ne peuvent littéralement pas faire de mal à qui que ce soit... Or, tu as l’air assez fragile et étant donné que tu lui écris des lettres et des machins qui doivent sans doute bien lui montrer à quel point elle est indispensable à ta vie, elle se sent forcément responsable. Ayant été prof quelques temps je connais ce genre de situation, et honnêtement les ados qui font ce genre de trucs c’est la pire des situations pour nous... c’est vraiment un « poids » très difficile à gérer parce qu’on sait à quel point les ados sont compliqués voire parfois mal dans leur peau, et on ne veut pas en rajouter mais en même temps on n’a pas à tout gérer ni à leur « ouvrir » notre vie perso pour leur petit plaisir même quand ils ne semblent vivre que pour ça. Franchement les limites sont difficiles à trouver parfois et c’est un casse tête.

Un conseil : laisse ça de côté et va vivre une vraie histoire avec de vrais problèmes et de vraies passions !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Mer Jan 17, 2018 16:40 
Homo sapiens
Homo sapiens
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 10, 2017 15:27
Localisation: pas de calais
Age: 26
Genre:
C'est sur que les relations hommes/femmes et femmes/femmes et encore hommes/hommes .. sont tellement différente c'est sur ^^

Eh oui meme si certaines personnes pensent cela, c'est mon pere qui m'a appris ca et je l'ai vue que c'est vrai dans la plupart des cas de mon point de vue :)

Elle a du voir la relation entre vous deux qui n'est pas compréhensible ( deja toi et elle n'arrive pas à la décrire xD )
J'avoue que ça fait deja beaucoup avec elle , mais oui ça arrive souvent d'etre éprise de son amie et c'est chiant quand t'arrive pas à t'en dépatouiller ><

C'est la force tranquille faut mettre du temps pour la trouver mais quand c'est le cas tu déguste car elle lache tout HAHA

Les yeux sont le reflet de l'âme comme on dit donc oui c'est important , tu peux y voir ce que la personne pense en dehors des mots que la personne dit :)

Apres elle aime ta compagnie et avoir des nouvelles entre deux mais peut etre pas " tout le temps " puis si elle est occuper dans sa vie tu ne peux pas savoir ;)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Mer Jan 17, 2018 17:23 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
Salut Kheira.H,

Je ne dis pas que je ne suis jamais fait *de film* et j’en suis plus que consciente. C’est bien pour ça que je remets les choses à plat et en perspective.

Pour commencer je ne pense pas qu’une lettre par an soit du harcèlement, surtout quand elle les garde dans une boite dans son armoire et qu’elle me dit qu’elle était toujours heureuse d’avoir de mes nouvelles. Mes lettres non jamais était des déclarations d’amour, la première c’était pour lui dire que je ne comprenais pas son silence, les autres c’était des lettres lambda de, tiens voila ce qui c’est passer cette année pour moi, mais oui la dernière d’il y a 4 mois c’était effectivement pour lui dire merci pour ce qu’elle avait fait et que oui elle aurait toujours une place dans ma vie.

Je ne suis plus une ado depuis quelques années déjà, j’ai vécu ma vie et mes histoires d’amour avec passion, sincérité et cœur. Aucuns regrets la dessus crois moi ! :mrgreen:

Je m’apprête à écrire un tout nouveau chapitre de ma vie et j’ai hâte, ça va être une super aventure je n’en doute pas ! Mais avant ça je voudrais simplement régler certaine chose dans ma vie, y mettre correctement le mot fin. Ce n’est pas remuer le passé que de vouloir lui donner tout son sens. J’ai juste besoin de comprendre ce qu’il a eu ou non entre nous.

Je ne veux pas d’un avenir avec elle, je veux juste remettre les choses à plat, qu’on pose enfin des mots sur tout ça, amitié ambigu, amour platonique, je ne sais pas mais j’ai besoin qu’elle me parle.

Non, je ne suis pas quelqu’un de fragile ou de dépressif loin de la même. J’ai une vie très équilibrer, j’ai des projets. Je ne vois pas ou est le mal à vouloir faire le point avec elle, après 15 ans on peu peut être en parler ensemble au lieu de rester dans ce flou. Je suis restée très amie avec une de mes profs de collège que j’avais en 3eme et les choses ont toujours était claire entre nous, prof/élève point. On échange des nouvelles deux ou trois fois l’année, j’ai ma place elle a la sienne, c’est facile et sans ambiguïté !

Toi qui a était prof justement, je ne doute pas que les situations de coup de foudre des élèves vous tombent dessus au moins une fois l’année. C’est unique pour l’élève mais surement ré pétitoire et mailassent pour vous je n’en doute pas. Mais tu y mets un frein, tu prends tes distances et si tu ni arrive pas seule tu demandes de l’aide à tes collègues, du moins c’est ce que moi je ferais. Tu n’invites pas ton élève hors des heures de cours à prendre un verre, tu ne lui donne pas ton adresse perso, tu ne te confis pas à elle justement sur des trucs persos et tu l’invite encore moi chez toi. Tu m’accorderas tout de même que même si oui j’ai pu parfois m’emballer, elle a nourri la chose…

L’empathie je veux dis… mais elle a aussi c’est limite, tout comme la culpabilité. Quand elle est revenue, parce qu’elle avait des regrets sur la fin de cette histoire (ses mots pas les miens) je ne lui avais pas écrit depuis 9 mois. Elle m’a donné rdv, donner sa nouvelle adresse parce qu’elle déménager, ainsi que sa boite mail…Je ne suis pas toute seule dans cette histoire, elle danse avec moi, le un pas en avant deux pas en arrière, parce que j’ai parfois l’impression qu’elle ne sait pas plus que moi ou est ma place dans sa vie : amie, ancienne élève, protégée…

C’est juste troublant d’avoir un lien avec quelqu’un, de lui devoir tant pour notre passé en commun, et pourtant de ne pas savoir quelle place lui donner dans le présent. Je pense ce pendant que tu as raison sur une chose, il est temps de passer à autre chose, mais pour ca j’ai besoin de véritablement mettre le mot fin avec elle et je ne peut pas le faire seule.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Mer Jan 17, 2018 17:45 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
Ah ça pour être occuper, elle doit l’être, elle me le chante sur tous les tons le : je suis occupée avec mon boulot, ma fille, la maison…

Et je n’en doute pas !!! Je sais que nous autres les femmes ont doit jongler avec pas mal de chose, moi aussi je suis occupée. Mais quand elle m’écrit ou m’appelle je prends toujours du temps pour lui répondre. On s’entends qu’un mail ça prend entre 5 à 10 minutes à écrire. :hehehe:

Oui tu as mis le doigt sur l’une des *problèmes* c’est que ni elle ni moi n’avons jamais su classer notre relation, elle a toujours été multi options.

Bref je pense que ton point est plus que logique : elle aime qu’on passe du temps ensemble, avoir des nouvelles mais parfois elle a besoin de distance. Je comprends, bien qu’un mail par mois, voir au deux mois, je ne trouve pas ça énorme… lol

Ah les yeux, reflet de l’âme… :yeah:

Oh bon sens le délire de tomber amoureuse, d’avoir des sentiments pour une amie a toujours était ma hantise ! Je suis heureuse de ne pas être passer par là, ça doit être compliquer quand il y a le lien meilleure amie, après tout c’est la personne a qui tu te confis, avec qui tu te vide le cœur quand ça ne va pas…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Jeu Jan 18, 2018 12:07 
Khîpe trotter
Khîpe trotter
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juil 01, 2005 8:54
Localisation: panam
Genre:
Bon bon bon...

Ça fait un moment que je lis ce topic et je me décide enfin à intervenir.

Ce que je vois dans cette histoire, c'est une relation très spéciale entre elle et toi à l'époque du collège.. Tellement spéciale que même si cela n'a rien à voir avec de l'amour ou quoi, tu as du mal à tourner la page. Elle est entrée dans ta vie, l'a bouleversé. Tu as sans doute un peu chamboulé la sienne aussi et point.
La première réflexion que je me fais, c'est que tu as positionné cette relation et cette femme sur un piedestal et cela me parait normal. La seule chose, c'est que même si cette relation est sans doute spéciale pour elle, elle ne l'a carrément pas positionné de la même façon d'où sa prise de recul, d'où ses silences..

Tu as besoin de faire le point, de poser les choses et ça se comprend mais malheureusement pour elle, ce n'est pas le cas. Tu veux lui faire faire dire des choses pour toi et poser des choses pour toi mais dont elle n'éprouve absolument pas le besoin de son côté.
Je vais être rude mais pour moi ses silences ne sont pas synonymes de besoin de recul ou quoi parce que tu l'envahis, mais simplement du au fait que tu n'es pas sa priorité.
Tu es quelqu'un qui a compté, certes, parce que vous avez une relation forte mais tu n'es pas sa priorité et elle n'a pas besoin de faire le point sur ce que vous avez vécu. Donc elle ne répond pas tout de suite, et comme elle est occupée, les jours passent terriblement vite pour elle, mais terriblement lentement pour toi car tu es dans l'attente d'une réponse.

Citer:
Je pense ce pendant que tu as raison sur une chose, il est temps de passer à autre chose, mais pour ca j’ai besoin de véritablement mettre le mot fin avec elle et je ne peut pas le faire seule.

On met le mot fin sur une histoire d'amour, pas sur le reste. Tu ne cesses de dire que ce n'est pas une histoire d'Amour donc n'attend pas un mot FIN. Et quand bien même, contrairement à ce que tu dis, SI! on peut mettre un mot FIN sur une histoire seule.. La seule chose que tu fais à deux, c'est de cultiver une relation!! Manifestement elle ne la cultive pas trop donc laisse tomber..

Il ne te reste qu'à tourner la page, accepter de ne pas avoir de réponses à tes interrogations car c'est aussi ça la vie et le fait de vieillir, se rendre compte que parfois on ne peut pas avoir de réponses à ses interrogations même si on en a envie..
Non tu n'en as pas réellement besoin pour vivre, tu en as juste envie et c'est tout à fait humain.

Il te faut accepter que c'est une personne importante, qui a compté dans ta vie et qui compte toujours un peu mais soit tu acceptes sa manière de fonctionner et le fait que tu n'as pas la même place de son côté et qu'elle te consacre le temps qu'elle peut, ou elle veut, soit tu ne l'acceptes pas mais dans ce cas, tu prends ta distance et tu laisses cette relation péricliter...
Oui c'est douloureux une relation importante qui périclite mais c'est la vie.

_________________
Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences...Gavalda dans "ensemble, c'est tout!"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Jeu Jan 18, 2018 22:25 
Homo ?
Homo ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 19:31
Genre:
Salut Gé,

Tu as raison quand tu dis que je l’avais mise sur un piédestal, entre mes 16 et 18 ans c’était sa place et rien ni personne ne l’aurait fait descendre de la ! :gentil: Depuis j’ai appris à la voir autrement, elle est descendue de son piédestal (plutôt brutalement je dois dire) mais oui je reste attachée a elle, elle a compté dans ma vie et d’une certaine façon, elle comptera toujours.

Je sais que je ne suis pas, plus, une priorité dans sa vie. Je suis juste une parenthèse, qu’elle prend plaisir à retrouver parfois…

Je sais aussi que cette démarche est un peu, totalement égoïste même, pour le coup oui je pense à moi et non a elle. Parce que j’aurais *besoin* qu’elle me dise certaines choses. Je sais que je peux vivre sans réponse de sa part, mais comme tu la si bien dit, j’en ai envie. Je sais que c’est une faiblesse de ma part…

Vous avez toutes été de très bons conseils, merci. Effectivement mon choix se résume à prendre du recule et lâcher prise, soins accepter sa façon de fonctionner avec moi, même si parfois, pas souvent…, mais parfois je l’avoue je trouve ça un peu blessent. J’ai parfois l’impression d’être un livre qu’elle pose sur étagère, qu’elle oublie la pendant des semaines, avant de ce souvenir que j’existe et de redécouvrir les pages de ce livre avec plaisir.

Je me dis que c’est peut-être juste mon futur départ qui me travail un peu et qui me fait me poser des questions, alors que jusqu’ici notre façon de fonctionner ne me poser pas de problème.

En claire, ou j’accepte et prends se qu’elle est prête à me donner ou je tire un trait là-dessus…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: La boite de Pandore…
MessagePublié: Sam Jan 20, 2018 10:42 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Jan 02, 2018 16:21
Age: 32
Genre:
Salut Isaure,

Bon, je n'ai pas lu toutes les interventions (désolée parfois c'était quand même long) donc je vais peut être revenir sur ce qui a été dit. Je pense que tu souffres du syndrome de la relation inachevée tout simplement. c'est ce gout, cette sensation d'inachevée. et il faut l'avoir vécu pour le comprendre. Quand tu n'as pas vécu une relation jusqu'au bout peu importe le genre de la relation et c'est pire quand ça été une relation forte, à un moment tu gardes de l'espoir parce que ta tête est remplie de si... et de tout un tas de théories.
Tu gardes en toi l'impression que tout ce qui devait être dit n'a pas été dit, ou ce qui devait être fait n'a pas été fait, peut être que si tu avais plus de temps, si tu... si vous... , peut etre que dans telle situation... et ça prend du temps à passer à autre chose, mais souvent il y a un déclencheur qui pour ton cas peut être cette lettre sans réponse (à moins qu'elle ait déjà répondu comme j'ai dit j'ai sauté certaines interventions :oops: )

ce n'est pas une question d'être à des kms d'elle ou même de l'avoir à quelques mètres de toi, c'est ton cœur et ta tête qui doivent arriver à la fin de cette histoire, fermer ce livre et être prêt à avancer. ce qui est aussi un peu de sa faute vu la façon dont elle est partie de ta vie après le lycée. et honnêtement le fait de savoir que c'est peut être parce qu'elle t'aime qu'elle a pris ses distances ne t'aideraient en rien, au contraire ça te poussera encore plus à espérer et à te dire, peut être si ... et si ... votre histoire quelle quelle soit a été belle, a été intense et même ça été ton premier amour. tu t'es sentie bien, tu t'es sentie protégée et surtout tu comptais pour quelqu'un. l'amour qu'on ressent à l'adolescence est souvent le plus ravageur je me dis, on se donne à 100% sans retenu, tout est vrai. mais pour une raison elle a décidé que ce n'était pas de cette vie dont elle avait besoin, pour une raison qui lui est propre elle a choisi d'orienter sa vie d'une façon... elle ne te doit pas d'explication, elle a quand même tenu à te revoir peut être se disant qu'avec le temps ... je ne sais pas. y a qu'elle qui connaisse ses raisons et qu'elle qui puisse faire le choix de la vie qu'elle veut avoir toi de ton côté tu dois juste trouver le meilleur moyen de finir cette histoire, de la clôturer et d'aller de l'avant. y a pas autre chose. on remplira des milliers de pages ici que ça ne t'aidera en rien, parce que ton coeur ressent encore ce gout d'inachever.
courage!!

_________________
J'ai tellement attendu en vain que la vie me surprenne qu'aujourd'hui j'y crois


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .