Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.

* Connexion   * Inscription
* FAQ    * Rechercher

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Jeu Déc 21, 2017 1:35 
Qui moi ?
Qui moi ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Déc 21, 2017 0:20
Age: 18
Genre:
Bonsoir, (ou bonjour)

Le titre sonne assez étrange, je vous l'accorde, mais attendez.
Pour vous mettre en contexte, ma mère s'est remariée il y a un deux de cela avec un homme qui avait déjà quatre enfants, dont deux déjà partis de la maison. Bref. J'ai récemment mis fin à ma relation avec ma copine, chose que j'ai avouée à toute la petite famille et c'est là que tout a commencé. Le frère du milieu, âgé de 16 ans, a commencé à agir très bizarrement avec moi.

Il était devenu très ''collant'', beaucoup plus attentionné. Il prenait constamment ma défense, me suivait partout, même jusqu'à mon école. Je l'ai même surpris en train de parler de moi à quelqu'un sur le téléphone. Il disait aussi des trucs comme quoi ma copine ne me méritait pas. Choses qu'il ne faisait pas ou peu, avant.

(Oui, vous savez où je veux en venir.)

Donc, il y a quelques jours, celui-ci a demandé à me parler seul à seul. J'ai accepté, évidemment et c'est à ce moment qu'il m'a fait sa déclaration. Oui, une déclaration d'amour. Malaise. Je n'ai pas tellement répondu à ses attentes, mais je ne les ai pas balancé par la fenêtre non plus.

Le problème est que, de un, c'est mon petit frère par alliance, ce qui est probablement très très mal vu. De deux, c'est beaucoup de pression et de trois, je ne sais pas comment me sentir face à ça et face à lui. Je l'aime beaucoup, il prend énormément soin de moi (ah, douce dépression) et c'est lui qui m'a aidé le plus à traverser ma rupture. Disons qu'il est l'épaule sur laquelle j'aime me reposer. Je pensais qu'il était simplement bi-curious, mais j'ai su par la suite qu'il avait déjà eu deux copains à long terme.
Je suis égoïste, je sais. Je ne veux pas le perdre, je voudrais que tout redevienne comme avant. Je ne sais pas trop quoi faire ou quoi lui dire. Je ne suis même pas certain d'être attiré par les hommes, physiquement parlant, de toute façon.

Je me trouve des excuses pour l'éviter et je sais qu'il le sait. Je ne veux pas le blesser.

J'aimerais avoir votre avis sur le sujet, des conseils peut-être. Comment voyez-vous cette situation ? J'me sens vraiment perdu et écœurant.

Merci, en tout cas.

_________________
ん乇レア
ι fιи∂ ιт єαѕу тσ ∂ιѕтяα¢т fяσм тнє fα¢т тнαт ι ∂σи'т єνєи ℓιкє муѕєℓf.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Jeu Déc 21, 2017 17:25 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 07, 2017 14:45
Age: 35
Genre:
Bonsoir, et bienvenue à toi sur le forum :wink:

Le souci c'est qu'en ne voulant pas le blesser et en éludant la question avec lui, tu ne rends finalement service à aucun de vous deux. Le fait de ne pas t'être montré clair dès le départ dans ta réponse en laissant subsister le doute n'aide pas beaucoup plus.

Lui ne sait actuellement pas où il en est, et ton attitude peut donc lui être interprétée de toutes les manières possibles. De ton côté tu sembles plutôt au clair avec ce que tu éprouves, à savoir une sincère affection teintée de reconnaissance. Mais pas davantage semble-t-il.

Je pense personnellement que les silences et les non-dits, quelle que soit la nature d'une relation, sont ce qu'il y a de plus dévastateur. Raison pour laquelle mettre les choses au clair avec lui me semble incontournable pour briser la glace et ainsi replacer votre relation dans un contexte qui ne soit plus soumis à porte-à-faux. Je pense qu'il n'y a absolument rien d'égoïste à vouloir conserver les liens qui vous unissent, à condition de clarifier une situation qui pour l'instant vous place tous deux dans une position délicate.

Je comprends que la démarche te sois difficile, elle le sera pour lui aussi. Mais vous n'y gagnerez rien à entretenir un malentendu néfaste. Surtout que de par votre lien désormais familial, vous allez être amenés à devoir cohabiter. Avec de la bienveillance et de la compréhension, en usant des mêmes mots que ceux qui t'ont amenés à décrire sur ce topic ce que tu ressens pour lui, il devait être possible de lui expliquer les choses. Tu ne peux certes pas prévoir sa réaction, mais au moins te seras-tu montré honnête vis-à-vis de tes propres intentions envers lui.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Jeu Déc 21, 2017 17:48 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Nov 06, 2005 22:22
Localisation: Paris
Genre:
Salut et bienvenue !

Ce n'est en effet pas simple, mais peut-être pas aussi compliqué que tu ne le penses.

OopsMyBad a écrit:
Oui, une déclaration d'amour. Malaise. Je n'ai pas tellement répondu à ses attentes, mais je ne les ai pas balancé par la fenêtre non plus.

Peux-tu être plus précis ? Tu lui as dit quoi exactement ?

OopsMyBad a écrit:
Le problème est que, de un, c'est mon petit frère par alliance, ce qui est probablement très très mal vu.

Par alliance, ce qui veut dire qu'il n'y a aucun lien de parenté entre vous (au niveau du sang, je veux dire).

Généologiquement et génétiquement parlant, ce n'est pas ton frère, pas même ton demi-frère.

Donc de mon point de vue, il n'y a rien de choquant à l'idée que vous puissiez avoir une relation sentimentale ou même sexuelle.


OopsMyBad a écrit:
Je l'aime beaucoup

Si tu mets de côté le fait qu'il est ton frère par alliance (le mot 'frère" est ici un peu trompeur parce qu'il évoque un possible problème incestueux, qui n'existe pas dans votre cas, comme je le dis plus haut), tu l'aimes comme tu aimerais un ami, ou potentiellement plus ?

OopsMyBad a écrit:
Je ne sais pas trop quoi faire ou quoi lui dire. Je ne suis même pas certain d'être attiré par les hommes, physiquement parlant, de toute façon.

Ta dernière phrase me laisse penser que tu n'exclus pas d'être attiré par les hommes.

OopsMyBad a écrit:
Je me trouve des excuses pour l'éviter et je sais qu'il le sait. Je ne veux pas le blesser.

Je pense aussi que c'est une erreur de l'éviter. Il faut lui parler.

OopsMyBad a écrit:
J'aimerais avoir votre avis sur le sujet, des conseils peut-être. Comment voyez-vous cette situation ? J'me sens vraiment perdu et écœurant.

Perdu, ça se comprend, mais pourquoi "écoeurant" ?

Je pense que tu te prends trop la tête par rapport à un tabou qui ne vous concerne pas. Laisse toi un peu aller, si tu aimes te reposer sur son épaule (au sens figuré ou au sens propre), fais le, si tu ressens l'envie de l'embrasser, sur la joue, dans le cou ou ailleurs, fais le, si tu ressens le besoin de lui faire un calin, fais le.

Simplement, sois clair avec lui, dis lui clairement que tu n'es pas amoureux de lui actuellement, et que tu ne veux pas lui donner de faux espoirs.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Jeu Déc 21, 2017 21:55 
Qui moi ?
Qui moi ?
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Déc 21, 2017 0:20
Age: 18
Genre:
Bonsoir Cedehel,

Déjà, merci à toi. Pour répondre, oui, je comprends parfaitement, j’aurais dû être plus clair, mais sur le moment je n’ai pas vraiment réfléchi. J’ai paniqué, si on veut. Je lui ai dis comment je me sentais face à la situation d'une manière assez floue. Pour ce qui est de ce que je ressens envers lui, c’est assez compliqué. Je ne pourrais définir la nature de mes sentiments. Je suis certes, très reconnaissant, mais une hésitation est survenue suite à notre discussion et je n’arrive pas à déchiffrer tout ça. Dans tous les cas, j’ai relis ton message une dizaine de fois et je ne pourrai être plus d’accord avec toi.
Je suis assez confus. Notre relation a toujours été ambiguë, je le soupçonne d’avoir des sentiments pour moi depuis quelques temps déjà et ça me fait peur. Je ne sais pas exactement depuis quand il éprouve ce genre de chose, s’il en été blessé. Peut-être ai-je fais des trucs qui l’ont touché énormément. Ça me pèse.
Bref, je vais essayer de lui parler, mais j’ai cette appréhension de voir mon anxiété prendre le dessus et de trébucher sur mes mots. C’est assez le bordel dans ma tête.
Dans tous les cas, merci énormément à toi pour tes conseils, ça m’aide plus que tu ne le crois.

------------------------------------------

Salut XIII et merci à toi,

Citer:
Peux-tu être plus précis ? Tu lui as dit quoi exactement ?

Exactement, je ne saurais dire, mais je me rappelle lui avoir clairement mentionné que je ne savais pas quoi lui répondre et que ses agissements me rendaient mal à l’aise pour l’instant, n’étant pas certain de ce que je ressentais.

Citer:
Par alliance, ce qui veut dire qu'il n'y a aucun lien de parenté entre vous (au niveau du sang, je veux dire).
Généologiquement et génétiquement parlant, ce n'est pas ton frère, pas même ton demi-frère.
Donc de mon point de vue, il n'y a rien de choquant à l'idée que vous puissiez avoir une relation sentimentale ou même sexuelle.

Oui, ce n’est pas mon petit frère dans ce sens-là, mais j’ai vraiment peur d’être jugé par rapport à ça. Or, les parents ne sont presque jamais à la maison, donc je m’occupe de lui et sa petite sœur pour ce qui est des repas et du transport ainsi que de la maison. Il est donc toujours là, je n’ai aucun refuge et nous avons besoin l’un de l’autre en un sens. Je ne veux pas détruire ça et rendre la situation d’autant plus difficile.

Citer:
Si tu mets de côté le fait qu'il est ton frère par alliance (le mot 'frère" est ici un peu trompeur parce qu'il évoque un possible problème incestueux, qui n'existe pas dans votre cas, comme je le dis plus haut), tu l'aimes comme tu aimerais un ami, ou potentiellement plus ?

Je ne sais pas, vraiment. Peut-être plus, probablement même, mais je ne veux pas trop y penser.

Citer:
Ta dernière phrase me laisse penser que tu n'exclus pas d'être attiré par les hommes.

L’idée d’être avec un homme me trouble au niveau sexuel, mais romantiquement, ce n’est pas la même chose. J’ai un blocage avec les femmes aussi, de toute façon. Ce n’est pas de l’asexualité, pourtant, Je ne sais pas. J’ai juste une appréhension. Il est la seule personne avec qui j’avais vraiment des contacts physiques que j'appréciais, mais c’était sans arrière-pensées qu'alors avec mon ex-copine, c'était vraiment forcé.

Citer:
Je pense aussi que c'est une erreur de l'éviter. Il faut lui parler.

C’est certain, je lui dois bien ça, mais comme mentionné plus haut, j’ai peur de voir mon anxiété venir tout gâcher. Et je ne saurais quoi lui dire.

Citer:
Perdu, ça se comprend, mais pourquoi "écoeurant" ?

C’est ainsi que je me vois, j’ai l’impression de faire quelque chose de mal et de vraiment stupide.


Citer:
Je pense que tu te prends trop la tête par rapport à un tabou qui ne vous concerne pas. Laisse toi un peu aller, si tu aimes te reposer sur son épaule (au sens figuré ou au sens propre), fais le, si tu ressens l'envie de l'embrasser, sur la joue, dans le cou ou ailleurs, fais le, si tu ressens le besoin de lui faire un calin, fais le.

Simplement, sois clair avec lui, dis lui clairement que tu n'es pas amoureux de lui actuellement, et que tu ne veux pas lui donner de faux espoirs.


Mais là est mon problème, est-ce que je suis amoureux ou pas ? Est-ce le confort et la sécurité qu’il me donne que j’aime ? J’y pense et repense, mais je ne trouve pas. J’aime être avec lui, près de lui, de passer du temps avec lui, mais j'ai l'impression de vouloir combler un manque de ma jeunesse, ayant perdu mon père biologique assez tôt, ma mère à dû combattre ses propres démons alors le fait qu'il s'occupe ainsi de moi, ça m'apaise, tout comme de lui laisser le contrôle . J'me sens stupide de dire ça, mais c'est vrai. Or, ce n'est pas tout, j'aime lorsque l'on est proches, pas d'une manière sexuelle, mais juste comme ça, être collés. Ce n'est pas son corps qui me fait sentir bien, mais sa présence, sa chaleur. Je ne peux cependant pas toujours venir chercher ce réconfort en sachant pertinemment qu'il m'aime, ce serait vraiment égoïste, non ? Il doit se sentir mal, le connaissant, je ne veux pas qu'il souffre encore. Lorsqu'il a commencé à devenir beaucoup plus collant, ça m'a perturbé, mais est-ce que j'ai détesté ? Non. Je me suis même surpris à apprécier cette attention, un peu trop extrême parfois. S'il avait été une fille, ça aurait été peut-être différent, qui sait, mais le fait qu'il soit de la famille et un homme, ça me fait reculer. En même temps je voudrais être constamment avec lui, mais éloigné d'une certaine manière.

Même lorsque j'étais en couple, je cherchais cette attention de sa part, des p'tits calins par-ci par-là, rien de bien méchant, mais pour moi c'était sain, pas de la tromperie. Je ne suis absolument pas ce genre de garçon et le fait de savoir qu'il m'aime depuis un bout me pèse énormément. Ce ne n'est pas les hommes, ce n'est pas les femmes, c'est juste ... lui. Je ne suis pas comme ça avec les autres, pas même avec ma meilleure amie qui me soutient autant que lui et qui a été plus longtemps dans la vie. C'est bizarre et troublant. Je suis pas normal. Étant plus vieux, je devrais le soutenir davantage et savoir ce que je fais, mais c'est compliqué.



_________________________

Eh, bref. J'espère que vous avez réussis à comprendre un minimum, c'est un peu bordélique comme réponse, désolé. De plus, j'ai réalisé des trucs en écrivant. Dans tous les cas, je ne pourrais vous remercier assez pour vos réponses.

_________________
ん乇レア
ι fιи∂ ιт єαѕу тσ ∂ιѕтяα¢т fяσм тнє fα¢т тнαт ι ∂σи'т єνєи ℓιкє муѕєℓf.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Jeu Déc 21, 2017 23:11 
Like a Virgin
Like a Virgin
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Juin 07, 2017 14:45
Age: 35
Genre:
En lisant ta réponse détaillée, je m'aperçois qu'en réalité la situation est beaucoup plus confuse qu'elle ne le paraissait au départ. Car effectivement tu n'es finalement pas au clair avec tes propres ressentis, ce qui brouille davantage encore la donne.

Se pose aussi le problème du contexte familial dans lequel vous évoluez tous les deux, et qui vous a littéralement rendu co-dépendants. Du coup il est d'autant plus difficile de faire la part des choses et donc de déterminer si tes sentiments sont bien d'ordre amoureux ou si cela ne s'apparente pas plutôt à de la dépendance affective en sachant que vous vivez constamment l'un à travers l'autre. Difficile dans ces conditions de trouver une source d'épanouissement dans la mesure où tout vous ramène constamment l'un vers l'autre, vous enfermant mutuellement au sein de cette relation.

Dans un premier temps, il serait déjà bon de parvenir à te déculpabiliser d'une situation dont tu n'es en rien responsable. Tu en subis déjà suffisamment les conséquences sans qu'il y ait encore besoin de te rajouter une source de mortifications supplémentaire. Non, tu n'as rien d'un être stupide ni anormal. Tu es tout simplement en train d'expérimenter ce qu'est la vie, avec son lot de complexités et de contradictions. Dis-toi qu'il n'y a jamais de problème insoluble. Mais trouver la bonne solution, celle qui est susceptible de te correspondre et de t'apporter un apaisement, va certainement nécessiter un vrai travail de fond sur toi-même.

Ne désespère pas :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Ven Déc 22, 2017 10:41 
Homo-gène
Homo-gène
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Nov 06, 2005 22:22
Localisation: Paris
Genre:
Merci d'avoir pris le temps de répondre en détail à mes questions, ça permet de mieux comprendre.

Tu sembles avoir une grande qualité, tu es sensible et responsable. L'inconvénient quand on l'est, c'est qu'on se prend parfois trop la tête.

Je suis d'accord avec Cedehel, tu ne dois absolument pas te sentir coupable de quoi que ce soit.

OopsMyBad a écrit:
je ne savais pas quoi lui répondre et que ses agissements me rendaient mal à l’aise pour l’instant, n’étant pas certain de ce que je ressentais.

Ca me semble une réponse honnête et équilibrée, tu as bien géré ! :D

OopsMyBad a écrit:
Oui, ce n’est pas mon petit frère dans ce sens-là, mais j’ai vraiment peur d’être jugé par rapport à ça. Or, les parents ne sont presque jamais à la maison, donc je m’occupe de lui et sa petite sœur pour ce qui est des repas et du transport ainsi que de la maison. Il est donc toujours là, je n’ai aucun refuge et nous avons besoin l’un de l’autre en un sens. Je ne veux pas détruire ça et rendre la situation d’autant plus difficile.

Dans la vie, on a souvent peur d'être jugé. On ne doit pas trop y penser, sinon on ne fait jamais rien. Tu ne vis pas pour les autres, tu vis d'abord pour toi. Donc, essaye d'arrêter d'avoir peur d'être jugé. Quoi qu'il se passe, les gens qui t'aiment comprendront.

OopsMyBad a écrit:
Citer:
tu l'aimes comme tu aimerais un ami, ou potentiellement plus ?

Je ne sais pas, vraiment. Peut-être plus, probablement même, mais je ne veux pas trop y penser.

Alors n'y pense pas. Laisse les choses se faire. Ecoute ton coeur, et un peu moins ton cerveau !

OopsMyBad a écrit:
Citer:
Ta dernière phrase me laisse penser que tu n'exclus pas d'être attiré par les hommes.

L’idée d’être avec un homme me trouble au niveau sexuel, mais romantiquement, ce n’est pas la même chose. J’ai un blocage avec les femmes aussi, de toute façon. Ce n’est pas de l’asexualité, pourtant, Je ne sais pas. J’ai juste une appréhension. Il est la seule personne avec qui j’avais vraiment des contacts physiques que j'appréciais, mais c’était sans arrière-pensées qu'alors avec mon ex-copine, c'était vraiment forcé.

Tu dis "avec qui j'avais des contacts physiques que j'appréciais". Tu n'as plus avec lui les contacts physiques que tu avais avant ?

OopsMyBad a écrit:
Citer:
Je pense aussi que c'est une erreur de l'éviter. Il faut lui parler.

C’est certain, je lui dois bien ça, mais comme mentionné plus haut, j’ai peur de voir mon anxiété venir tout gâcher. Et je ne saurais quoi lui dire.

Je me répète, mais arrête d'avoir peur (oui je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais essaye !)

Commence la discussion en lui disant que tu es un peu anxieux, que tu as peur d'être maladroit, et qu'il faut qu'il soit compréhensif et indulgent. Comme il t'aime, il le sera !

Concernant ce que tu vas lui dire, réfléchis y avant pour avoir une idée de ce que tu veux exprimer (cette discussion devrait t'y aider), et ensuite, laisse parler ton coeur.

OopsMyBad a écrit:
Citer:
Perdu, ça se comprend, mais pourquoi "écoeurant" ?

C’est ainsi que je me vois, j’ai l’impression de faire quelque chose de mal et de vraiment stupide.

NON ! On est déjà deux à te le dire, il n'y a rien de mal dans ce que tu fais, bien au contraire. La seule chose négative qu'il y a dans ce que tu fais, c'est que tu te fais du mal à toi même (et peut-être aussi indirectement à ton bro) en ayant des scupules qui t'honorent, mais qui ne sont pas justifiés.

OopsMyBad a écrit:
Mais là est mon problème, est-ce que je suis amoureux ou pas ? Est-ce le confort et la sécurité qu’il me donne que j’aime ? J’y pense et repense, mais je ne trouve pas. J’aime être avec lui, près de lui, de passer du temps avec lui, mais j'ai l'impression de vouloir combler un manque de ma jeunesse, ayant perdu mon père biologique assez tôt, ma mère à dû combattre ses propres démons alors le fait qu'il s'occupe ainsi de moi, ça m'apaise, tout comme de lui laisser le contrôle . J'me sens stupide de dire ça, mais c'est vrai. Or, ce n'est pas tout, j'aime lorsque l'on est proches, pas d'une manière sexuelle, mais juste comme ça, être collés. Ce n'est pas son corps qui me fait sentir bien, mais sa présence, sa chaleur. Je ne peux cependant pas toujours venir chercher ce réconfort en sachant pertinemment qu'il m'aime, ce serait vraiment égoïste, non ? Il doit se sentir mal, le connaissant, je ne veux pas qu'il souffre encore. Lorsqu'il a commencé à devenir beaucoup plus collant, ça m'a perturbé, mais est-ce que j'ai détesté ? Non. Je me suis même surpris à apprécier cette attention, un peu trop extrême parfois. S'il avait été une fille, ça aurait été peut-être différent, qui sait, mais le fait qu'il soit de la famille et un homme, ça me fait reculer. En même temps je voudrais être constamment avec lui, mais éloigné d'une certaine manière.

A un moment, il faut revenir aux trucs basiques.

Tu aimes être près de lui, passer du temps avec lui, qu'il s'occupe de toi. Lui aussi. Alors fais le, sans te poser trop de questions !

Le seul écueil, que tu as bien identifié, c'est qu'il interprète mal ton attitude. C'est pour ça que tu dois lui dire clairement que tu l'aimes comme un frère, que tu n'es pas amoureux de lui pour le moment d'une autre façon, que tu n'es pas sûr du tout que ça arrivera.

Ce que je lis entre les lignes me laisse penser qu'il y a de bonnes chances pour que ça arrive, si tu mets de côté tes blocages. Le fait qu'il soit un homme ne doit pas te bloquer. Tu as 18 ans et on est en 2017, bientôt en 2018, tu ne dois pas coincer sur le fait d'avoir une relation avec un autre homme. Le fait qu'il soit "de la famille" ne doit pas te bloquer non plus. Ce n'est ni ton frère, no ton demi-frère, ni même un cousin, vous n'avez aucune relation au niveau du sang, votre relation "familiale" est totalement indirecte, c'est comme si c'était un ami.

OopsMyBad a écrit:
Même lorsque j'étais en couple, je cherchais cette attention de sa part, des p'tits calins par-ci par-là, rien de bien méchant, mais pour moi c'était sain, pas de la tromperie. Je ne suis absolument pas ce genre de garçon et le fait de savoir qu'il m'aime depuis un bout me pèse énormément. Ce ne n'est pas les hommes, ce n'est pas les femmes, c'est juste ... lui. Je ne suis pas comme ça avec les autres, pas même avec ma meilleure amie qui me soutient autant que lui et qui a été plus longtemps dans la vie. C'est bizarre et troublant. Je suis pas normal. Étant plus vieux, je devrais le soutenir davantage et savoir ce que je fais, mais c'est compliqué.

Tu es plus vieux que lui, certes. Mais dans la vie, quel que soit l'âge qu'on a, on ne sait pas toujours ce qu'on fait. A plus forte raison quand on n'a que 18 ans. Pourquoi as-tu l'impression de ne pas assez le soutenir ?

Question : quand ta mère ou ton beau-père te parlent de lui, il disent "ton frère" ou ils utilisent son prénom ?

En résumé, je pense que tu te poses trop de questions, que tu as trop de scrupules. Cela t'honore, mais ça te fait aussi du mal, et à lui aussi par ricochet. Le meilleur service que tu peux te rendre à toi même, et lui rendre à lui, est de te poser moins de questions, de lui dire les choses clairement en lui disant de ne pas s'imaginer des choses qui, pour le moment, n'existe pas, de laisser aller ton coeur, et de te laisser aller tout court...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Mer Jan 10, 2018 19:32 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Jan 10, 2018 16:52
Genre:
Parles-en à ta mère, c’est la mieu placée pour t’aider! :souris:

_________________
On m’a demandé de changer cette signature, alors je vais écrire quelque chose... voila, c’est fait!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Ven Jan 12, 2018 12:20 
Queer-Master
Queer-Master
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 10, 2010 23:20
Localisation: A l'Ouest de Guildo Horn
Genre:
NOOON.
Il y a une règle très importante qu'il faut que tu connaisses ZeBCoD : on ne out JAMAIS l'homosexalité de quelqu'un contre son gré.

La mère de OoopsMyBad est la belle-mère de son frère par alliance.
Son frère par alliance n'est peut être pas du tout du tout près à faire son coming out à sa belle mère !
Le dire dans son dos à sa belle-mère, ça peut être très très violent pour lui.
Ca peut provoquer un très fort sentiment de trahison et de dépossession de sa sexualité et de son intimité, et être ravageur sur le plan psychologique.

Un outing forcé, c'est déjà hyper violent pour les adultes mais alors pour un ado ... JAMAIS.

Sache-le, toi qui entre doucement dans le monde LGBTI+.

_________________
Tu sais, la prof/collègue/meilleure amie dont tu es folle et qui est en couple avec son copain depuis 8 ans ? Quand elle t'a souri il y'a six mois en te rendant ton crayon, ou qu'elle a mis un sucre dans ton café ou fini son sms par un smiley : ce n'était pas une déclaration d'amour réciproque interdit. Elle était juste polie. Alors arrête de te faire des films, et va draguer des gouines.

"Avoir l'esprit ouvert ne signifie pas l'avoir béant à toutes les sottises" - Jean Rostand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coincé avec un petit frère amoureux.
MessagePublié: Sam Jan 20, 2018 11:07 
Homo ?
Homo ?
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Jan 02, 2018 16:21
Age: 32
Genre:
Norma a écrit:
NOOON.
Il y a une règle très importante qu'il faut que tu connaisses ZeBCoD : on ne out JAMAIS l'homosexalité de quelqu'un contre son gré.

La mère de OoopsMyBad est la belle-mère de son frère par alliance.
Son frère par alliance n'est peut être pas du tout du tout près à faire son coming out à sa belle mère !
Le dire dans son dos à sa belle-mère, ça peut être très très violent pour lui.
Ca peut provoquer un très fort sentiment de trahison et de dépossession de sa sexualité et de son intimité, et être ravageur sur le plan psychologique.

Un outing forcé, c'est déjà hyper violent pour les adultes mais alors pour un ado ... JAMAIS.

Sache-le, toi qui entre doucement dans le monde LGBTI+.


J'aurais aimé que tu me l'apprennes quand j'étais plus jeune, ça m'aurait surement éviter pleins de larmes :erm: ...

_________________
J'ai tellement attendu en vain que la vie me surprenne qu'aujourd'hui j'y crois


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 5 invité(s)


Tu ne peux pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu ne peux pas éditer tes messages dans ce forum
Tu ne peux pas supprimer tes messages dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  

Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
© 2005-2018 et-alors.net. Reproduction interdite. N° CNIL : 1104460.
Contact forum: modérateurs. Contact administratif: .