Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Ma vie affective (Première Partie) de la caresse sur les cheveux aux premiers baisers
par rockrockto le 2 Avril 2007 dans Ta vie / Expériences vécues
17 commentaires


Moi et mes blocages par rapport à ma vie affective, sexuelle! Un brun d'humour dans tout ça!

Bon je poste mon premier article, pour vous faire part du long chemin jusqu'à ma première expérience, encore fraiche, elle date du 27 janvier de cette année.

Ma vie en tant qu'homosexuel (quand ma sexualité a commencé à se dessiner) commence au lycée, alors que je traine avec un footballer assez chétif (pas la caricature du footballer de base). On avait une relation assez ambigu, on ne se lachait pas d'une semelle, mais on avait aucun point commun, j'aime l'art, il aime le foot. Il m'arrivait de lui carresser la tête (soit disant par humour), lui ne réagissait pas. Ce jeu, notre relation ne sortait pas des murs du lycée... Moi comme lui, on ne se rend pas compte de ce qu'il se passe.

Mais alors que nous venions d'avoir les résultats du bac, j'essaie de le joindre et là rien plus de nouvelles, il devient injoignable, je le vois lorsque je vais chercher le relevé des notes du bac, mais le temps de me retourner, il a disparu!

Il m'a fallu longtemps pour comprendre sa fuite et surtout pourquoi cela me donnait mal au ventre!

INTERLUDE : Violons

On appuie sur le bouton >> du lecteur cassette, nous voilà deux ans plus tard, en décembre, alors que je vais travailler avec un ami sur un projet pour l'école d'architecture. La soirée se passe bien, mais alors qu'il va imprimer un document sur son ordinateur, une amie d'archi, lui révèle sa flamme sur msnmessenger, il revient énervé, déstabilisé, me raconte l'évènement et me dit "merde elle fait chier" (à peu près, ma mémoire me jour peut-etre des tours). Je lui demande si elle ne lui plait pas du tout, et là il me réponds "le problème est pas particuliers à elle, je suis pas vraiment attiré par les filles en général."

BAAAM

une claque dans ma gueule, ça fait remonter tout ce que je m'étais caché depuis la terminale d'un seul coup. Alors d'un rire nervvv...veux, je dis "moi aussi je le suis". Voilà c'est affreux, je tremble, je ne l'ai jamais dit, je ne l'avais jamais articulé avec ma machoire "je suis homo". Je suis dans la vingt millième dimension, je me sens mal, et ce sentiment dure pendant une semaine, l'enfer!

Pendant cette semaine, pour me redonner des repères, je construis une usine de Coming Out, la machine est bien huilé, ça y va en trois jours tout le monde est au courant, mes amis m'aident à surmonter ce passage. Ensuite je teste diverses d'associations LGBT étudiantes mais comme je n'avais pas passé l'étape "acceptation de soi", cela se réduit à un échec, je suis froid pas sympa, les gens ne comprennent pas ce qui se passe, donc j'arrête les assos.

Et je passe au web! Beaucoup de rencontre peu concluante! et enfin à l'automne dernier (2006), je rencontre FRITZ (c pas son vrai prénom!). Tout se passe bien, on se plait mutuellement, on va boire quelques coups dans des bars ponctuellement, mais je fuis les situations d'intimité donc il ne sait pas quoi faire.
Sachant que lui est de la même trempe que moi, cad quelqu'un pour qui l'expression "être entreprenant" n'existe pas!

Finalement je réussi à l'inviter à venir chez moi, il arrive à 20h, repart à 5h, je vais vous résumer la soirée :

BONJOUR....MIAM MIAM....GLOUGLOU(eau)....BLABLA/MUSIQUE....GLOUGLOU(eau)
BLABLA/MUSIQUE....GLOUGLOU(alcool)....BLABLA/MUSIQUE....GLOUGLOU(tisane)....A BIENTOT/BONNE NUIT

En bref on parle de musique toute la soirée pour éviter tout ce qui pourrait toucher à ce qui se passe en dessous de la ceinture, et au niveau de la bouche!
Donc il part à 5h bredouille!
Il m'invite la semaine d'après à faire la même soirée chez lui. Rien ne se passe, je décide de partir à 5h mais là je le prends dans mes bras, je pleure d'émotion, toute ma tension tombe d'un seul coup.
Et là il m'embrasse, J'EMBRASSE UN GARCON SUR LA BOUCHE grande nouveauté et en plus AVEC LA LANGUE "Beurk" (oui oui c'était ma première réaction, ca a largement changé depuis je vous rassure!). Et je pars en courant effrayé par tout ça!

Et ceci arrive alors que j'ai 23 ans! donc moral il ne faut pas désespérer tout arrive, il n'est jamais trop tard!

Mais ce n'est pas fini, la suite la prochaine fois! (y'aura du c*l je vous promets)





Articles lis

Celle qui avait eu une expérience compliquée...
Ma première expérience homo qui s'avère avoir été pire que douloureuse.
par doubleL le 24 Août 2006 dans Ta vie / Expériences vécues
(2 mots cls identiques)
 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .