Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Un chemin d’acceptation de soi
par Cyrille le 16 Septembre 2006 dans Ta vie / Coming-out
6 commentaires


J’avais honte de mes désirs homo, aujourd’hui, je suis fier de les accepter, et j’ai envie de les vivre, de vivre, d’être moi-même, enfin!

Une anecdote pour commencer:

Je participe à une réunion dans le cadre d’une association de bisexuels. Un mec dans ma situation; marié, mais attiré par les hommes, a cette expression: “Je voudrais qu’il existe une potion à avaler pour ne plus ressentir cette attirance, ces envies”. Et moi je me dis “même si cette potion existait, je ne la boirais pas.”

Cela me fait réfléchir: mes désirs homosexuels remettent en cause ma relation avec ma femme, la stabilité que je voulais pour mes enfants, et je ne suis pas prêt à boire la potion! Je le comprends alors: mes désirs homosexuels, j’y tiens! Après les avoir tant cachés à moi-même et aux autres, j’ai fini par les accepter. J’ai pris conscience de toute la honte subie. Je suis en colère d’avoir eu tellement honte de moi, de m’être habitué à avoir honte. J’ai si longtemps vécu dans la peur d’être découvert. Mais j’ai finalement réussi à m’accepter, à ne plus avoir honte, à me construire une image de moi positive avec mes désirs homosexuels. Ce chemin parcouru, c’est mon histoire, c’est important pour moi. Essentielle aussi la solidarité que je vis avec mes pairs.

Dans “Comprendre l’homosexualité”, Marina Castañeda cite Marcel Proust:

“Ce que nous n’avons pas eu à déchiffrer, à éclaircir par notre effort personnel, ce qui était clair avant nous, n’est pas à nous.”

Pour moi, être gay, c’est aussi un choix. En tous les cas, un choix de bien le vivre (dans la fierté, pas dans la honte)!

C’est dur de me dire que pour vivre une vie qui me ressemble, pour être authentique, je dois divorcer. Mais je ne peux plus revenir en arrière. Ce besoin de vivre enfin ce que je suis après m’être contraint à être comme les autres est devenu trop fort pour moi. Faudra-t-il que je ressente ce pincement au coeur, cette impression d’être passé à côté de ma vie à chaque fois que je vois 2 mecs
se tenir par la main?





Articles lis

J'avais tellement honte (poème)
Bonjour. Félicitations et merci pour votre site: riche, convivial, indispensable... Je vous envoie ma contribution. J'espère que vous lui trouverez une petite place... Bien cordialement, Cyrille
par Cyrille le 22 Mars 2006 dans Ta vie / Coming-out
(3 mots cls identiques)

Je sais qu'ils savent
Je me décide enfin à poster l'histoire de mon coming-out quelque peu original. En effet, mes parents ne l'ont pas su de moi, et ils m'ont caché le fait qu'ils savent. Mais quand j'ai su qu`ils savaient, j'ai caché le fait que je savais qu'ils savaient...
par Rakanishu le 14 Août 2006 dans Ta vie / Coming-out
(2 mots cls identiques)
 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .