Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

S'accepter, se faire accepter : Doutes, angoisses et réussites
par Zul' le 19 Août 2006 dans Ta vie / Coming-out
2 commentaires


Mon passage d'une homosexualité refoulée aux premiers coming-out.

Jules, 19 ans, habite près de Paris et adore raconter sa vie.... donc c'est parti !!


16 Juin 1987- 8h32 - Hopital Foch - Suresnes - 92 - France : Un grand cri se fait entendre.... ça y'est le bébémoi est né !!!

17 Juin 1987- Me rappelle plus de l'heure exacte, vous m'en voudrez pas, hein? - Hopital Foch - Suresnes - 92 - France : Je découvre pour la première fois l'humour débordant de mon père... je suis le seul bébé de la maternité avec une grosse étiquette collée sur le pyjama... "Elle est pétillante, elle est bonne, la meilleure c'est la Badoit!".... Ca, ça laisse des traces, je vous assure...

Ah? Pas interessant?! Pffff.... ok .... on va faire un p'tit bon en avant...

[.....]

23 Septembre 1987 - Ville d'avray - 92 - Fra...... ok.... je suis lourd, je sais, j'arrête !!

[.....]

Alors le p'tit Jules est à présent en 3ème, il s'interesse aux filles (enfin, il croit... : p) mais il est très timide et ne s'aime pas beaucoup : (
Il commence alors à regarder les autres gars en se disant, "Wohh, il est pas mal celui là! J'aimerais bien lui ressembler... comme ça je pourrais sortir avec les filles qui me plaisent!!"
Mais ça s'est vite transformé en "Wohh, il est pas mal celui là! J'aimerais bien ... qu'on fasse connaissance!!"
C'est l'heure des questions, je m'interroge de plus en plus sur ma sexualité, mais j'essaie de refouler ma bi(homo?)sexualité...

Ca y'est, c'est les années lycée, j'ai presque que des amiEs et en plus je suis nul en sport (et quand il manquait une fille dans un equipe, hop, c'est bibi qui allait la compléter ^^) et je me prends des "Julie" ou "Le pédé" en pleine face... c'est pour rire... mais moi ça me fait pas rire...
Et comme si je voulais prouver au monde que je suis hétéro, je me persuade moi même que je le suis et que c'est pas si anormal d'apprécier physiquement les garçons. Après tout, je ne m'imagine absolument pas finir ma vie avec un gars ou me réveiller dans les bras d'un gars ( par pudeur?... oh oui!! Parce que ça a bien changé : p )
C'est l'heure du bac... je l'aiii!! Youpi!! A moi la prépa HEC.... >.<

L'année se passe normallement... ou presque : p
En décembre j'apprends qu'un gars avec qui je jouais à un jeu online au lycée fait son coming out. Tout a eu l'air de bien se passer pour lui, et il semble très bien le vivre. Je commence alors à me dire qu'on peut être gay, le dire, et être heureux à côté. Je recommence à me dire que finalement, j'aime peut être beaucoup plus les hommes que je le pense... mais bon, c'est pas pour autant que je n'aime pas les femmes.
En même temps, y'a un gars de la classe qui m'ajoute à sa liste de contacts MSN. On fait pas mal connaissance, on parle sur MSN. On se parle pas mal (enfin, beaucoup plus qu'au début de l'année). Il regarde Newport Beach, Les frères scott, il a du Madonna sur son mp3...je commence à me dire "et s'il était gay...nan, pas possible!...". En effet, pas possible : p Je me rends vite compte qu'il essaie surtout de se rapprocher d'une fille avec qui je traine souvent... désillusion... : ( M'enfin, tant pis... c'est quelqu'un de super, et ça m'a permis de le connaître ^^

En Avril, je rencontre quelqu'un... une fille : p Je lui plais, elle me plait... c'est parfait!! Dans ma tête je me dis "Bah tu vois!! T'es pas gay!"...
M'enfin... je ne sais pas si c'est parce qu'elle est mythomane, nymphomane, qu'il n'y a pas 1cm² de sa chambre qui ne soit pas recouvert par la charmante figure d'Avril Lavigne, ou tout simplement parce que je suis gay, mais je n'ai pas une très grande envie de la revoir...
Et là, plus ça va, plus je commence à vraiment me rendre compte que je suis gay.. mais chuuuuuuut !! Je veux le dire à personne! Pourquoi?... C'est con mais je ne me sens pas prêt : p

On est maintenant en Juin... aaah Juin... le mois où il fait beau, chaud, où les gars bien foutus commencent à sortir les marcels.. ^^ ...
Donc voilà, c'est bientôt la fin des cours, le dernier concours blanc est passé... Youpiiii !!! Je vais enfin pouvoir recommencer à avoir une vie sociale !! Je dois justement retrouver le gars qu'a fait son c.o en décembre et 2 autres gars avec qui je jouait au bois de Vincennes. Et là... surprise !! Parmi ces 2 gars, y'a encore un gay : p On..euhhh...ils ont passé l'aprem à matter les gars qui jouaient torse poil au foot un peu devant et à parler de leur homosexualité.
Et taadaaaaam ... gros declic... yehaaa! Je suis gay!! Je l'assume!! Je m'assume!! Et-alors? Bah rien en fait.. suis resté distant et je voulais pas leur en parler... pourquoi? Parce que je me suis décidé!! Je vais faire mon coming out!! Et je veux, par principe, que ça soit mes meilleurs amis les premiers au courrant : p

Bon, maintenant, ça devient dur... comment, où et quand le dire?
Deux excellentes amies me proposent une sortie au Queen, why not : p
(Mais bon, c'était une Lady's Night ;_;) On passe chez l'une d'elle avant pour pas arriver trop tôt... et là on se dit qu'on a soif... on descend pour acheter du coca... mais en fait c'est pas du coca qu'on a ramené (La jeunesse de nos jours...)
On a décidé de jouer à un 'tit jeu de carte pour passer le temps et que celui qui perdait devait boire un cul sec... c'était la première fois que je jouais... donc bah gloup gloup... mais je me suis arrêté tôt du coup... ce qui ne fut pas le cas des deux poivrottes....
Bilan de la soirée :
-2 loques par terre en train de dormir à 1h00...
-Pas de Queen
-Pas de c.o (je voulais pas qu'elles aient l'impression que je le fasse sous effet de l'alcool... et puis surtout, elles se sont vite endormies...)

Bon, pas grâve, les Lady's Nights c'est tous les mercredi et on décide de remettre ça !!
Le 'tit Jules va pouvoir enfin faire son c.o!!!... ou pas : p
Et oui.. je voulais pas leur dire avant, au Quick, pendant qu'on était en train de se battre avec nos burgersavecdestrucsquisortentdetouslescôtésquandonlesmange.
Mais bon, on est quand même allé au Queen cette fois !!
C'était enoooorme !! Mais j'ai pas eu l'impression de voir tant de gays que ça : ( M'enfin, j'étais pas outé, j'allais pas commencé à draguer : p
Au milieu de la soirée, strip tease par deux danseurs!! Elles sont toutes contentes, elles s'avancent en bavant... et moi, je suis : p
Elles commencent à sauter et à les encourrager.. je fais pareil... oups!... d'ailleurs l'une d'elle me le fait remarquer en rigolant : p Là je me dis!! Et hop! Elle a compris!! Mais je crois que j'ai surrestimé les capacités qu'avaient les cerveaux blonds à analyser ce genre de situation...
On rentre, crevés, tant pis, pas de c.o ce soir!!

Ca y'est!! C'est les vacances!!! On a reservé un p'tit appart' avec la blonde de tout à l'heure et une autre amie pour aller passer les vacances à Lacanau (Près de Bordeaux).
C'est le premier soir... on est couché.. lumière éteinte... on parle... et là...!!!
Sans comprendre pourquoi, pourquoi ou pourquoi, je commence à leur dire que j'ai quelque chose d'important à leur raconter! Et là.. je me dégonfle et je laisse échapper un "Nan, c'est rien... oubliez..."

Quel FOU !!!!!!!!! Suppliage, chantage, torture psychologique...tout y est passé, mais je resiste!!! Enfin... plus pour longtemps... l'une d'elles se rappelle que je suis très..chatouilleux... et elle lance des offensives chatouillesques très violentes... je me défends avec le pauvre truc blanc qui me sert d'oreiller... elle tombe... elle se redresse... recommence (le tout dans le noir...). Elle a gagné... je cède : p

Je leur dit que je suis..... bi!! Bouhhhhh!!!! /autoslap !! Je me suis dégonflé à moitié... mais bon, "j'espérais" encore être bi...
Et là, la fourbe qui m'a chatouillé me sort un joli "Et alors?"
En fait, elle est très gay friendly et ça avait l'air d'avoir sonné comme un "Il fait beau aujourd'hui, n'est-ce pas!" pour elle : p
L'autre, avec qui je suis ami depuis assez longtemps a mis plus de temps avant de parler : p Mais elle l'a très bien pris aussi : p
J'ai eu le droit à tout le blabla "Ca change rien pour nous" "Je suis fier que tu nous en ai parlé" etc....

Ca fait tellement du bien de le dire!!! Une autre amie nous rejoint le lendemain, je glisse au resto , je ne sais plus comment, un "Au fait, je préfère les hommes aux femmes": p Là aussi, ça passe impec' ! Pfiou ^^
On me demande aussi mes proportions pour mes attirances H/F, je sors un timide 80H/20F ... c'est venu comme ça... je m'assumais pas encore complètement, mais maintenant, si on me repose la question c'est 99,99/0,01 ! : p

Bon, la semaine passe, la plage c'est bien ! Mes amies commencent à commenter tous les gars qu'elles voient : p J'essaie maintenant d'entrer dans le truc moi aussi, mais bon... ça faisait presque des blancs... donc je me suis dit.. pas grâve... on va attendre un peu : p
Je commence à jeter des p'tits regards aux gars qui me plaisent, mais sans grande conviction : p Jusqu'à ce que j'ai l'impression que quelqu'un me réponde par un p'tit regard aussi... mais là, Mr Shy a repris le dessus, je ne vais pas le voir, et je le vois partir sur un magnifique sourire... tant pis!!
J'en suis qu'à ma première semaine en tant que gay, j'en trouverai d'autres!! Enfin, j'espère... (Et puis, c'était p'têtre pas à moi qu'il souriait.. et qu'il regardait.. avec ses p'tits yeux...oh!! si!! j'en suis sûr!! et puis c'est mieux comme ça pour le moral!)

Bon, je rentre sur Paris, je fais encore 2 p'tits c.o qui passent tout seul, c'est magique!! : p
Je dois repartir une semaine à Londres avec mon meilleur ami... mais je décide de pas lui dire pour l'instant... j'ai tout prévu :
Je le dis à ma soeur, puis quand je le reverrai avec sa soeur, je lui dirai et ma 'tite soeur sera à côté. (En fait, sa soeur est aussi amie avec la mienne et on part souvent en vacances tous les 4 etc..)
Je sais pas pourquoi je veux le faire comme ça, mais c'est décidé : p
Et c'est prévu pour la fin des vacances, quand ils seront rentrés : p

Parce que les vacances, c'est bien, mais pas pratique pour les coming out : p
Et oui.. les gens partent.. et les c.o par téléphone, c'est moyen quoi...
Enfin bref, je mets tout le monde au courrant au fur et à mesure ^^
Je pense que y'aura pas de problème avec les parents, mais je préfère d'abord prévenir mes amis.

Je pars à Londres, je reviens, et hop, je pars à Biarritz avec mon meilleur ami, sa soeur et la mienne! Ils passent toute la semaine ou presque à parler des mes non-petitezamies et à me donner des superconseilsdelamortquitue comme aller en boîte avec ma soeur au Backup ( Ohhh Youpi!! ) ou alors tenter quelque chose avec mes meilleures amies...
Ca aurait été tellement plus simple s'ils avaient su que j'étais gay.... mais ils ne le savaient pas : p ... et je n'étais pas décidé à leur dire... Pourquoi? Parce que.

La semaine se finit, je suis à l'aéroport avec ma soeur, on attend notre avion.
Je commence à lui rappeler les petits débats qu'il y'a eu au cours de cette semaine, je lui dis qu'il y'a un p'tit truc que j'aurais pu préciser qui aurait pu permettre d'éviter tous ces débats sans fin. Elle me dit "Ah j'en étais sûre!!!"
Elle était persuadée que je sortais avec une de mes bonnes amies...
Elle commence à philosopher là dessus et je l'arrête net avec un joli "Nan mais.. je suis gay!"

Elle s'arrête.... *blanc* .... elle me regarde et me dis "Mais il faut bien que quelqu'un puisse transmettre notre nom de famille!!"
...Je lui rappelle qu'elle a un petit frère et des cousins....
Ensuite, du haut de ses 15 ans, elle dresse un bref portrait psychologique de ma p'tite personne et m'explique que c'est à cause de ce qu'on a vécu quand on était plus jeune (divorce de mes parents, décès de ma mère, divorce de mon père avec notre "seconde maman"), de l'adolescence et que de toute façon, ça passera.
Là, je lui explique que ça ne passera pas et que je suis super content d'être ce que je suis!
Donc ça y'est, je suis gay, je le dis haut et fort! (Un peu trop d'ailleurs puisque le gars assis derrière nous m'a complètement dévisagé quand je me suis levé : p )
Elle a compris que ça ne changerait pas, que je suis heureux comme ça et elle a vite finit par l'accepter et me dire qu'elle était contente que je lui en ai parlé : )

Donc la pillule n'a pas été aussi facile à faire avaler à ma soeur qu'à mes amis, mais ça m'a fait prendre conscience d'une chose, c'est que je n'aurai pas toujours des réactions positives et qu'il faut que je redescende de mon petit nuage rose.
Mais en fait, crier partout que l'on est gay ça ne sert à rien, si ce n'est à se réfugier sous une étiquette. C'est rassurant, on ne se sent plus à part, on fait partie d'une "communauté" mais il ne faut pas oublier que l'on est une personne avant d'être un gay et ça, dans mon euphorie, j'avais commencé à l'oublier...

Bon voilà !! Ca fait 45 jours que j'ai fait mon c.o à Lacanau et tout va bien ! Je rentre à présent en quête de l'âme soeur ^^
Ca m'a fait beaucoup de bien d'ecrire tout ça, j'espère que ça pourra en aider certains à faire le point sur leur situation et à aller de l'avant !

Parce que... entre nous... être gay et l'assumer... c'est que du bonheur!!!! ( Enfin, pour l'instant : p )





Articles lis

Mon chemin vers l'homosexualité
Dur dur d'être un homo. Avant de l'avouer aux autres, faut déjà se l'avouer soi même. Pour moi, l'acceptation a été longue. 27 ans de déni, pas évident. Mais j'y suis arrivé. Donc c'est possible !^^
par floridjan le 11 Juin 2011 dans Ta vie / Expériences vécues
(2 mots cls identiques)

La vie facile : le coming-out les mains dans les poches du slip.
Un quintal de conseils pour mieux vivre son homosexualité.
par Drlrleu le 12 Juin 2010 dans Humour / Guide de la Vie Gay
(2 mots cls identiques)

J'ai rêvé que j'étais un Super Héros
Je vous livre ici l'interprétation de mon récent rêve, un peu loufoque mais qui au final s'avère bien ancré dans ma réalité ! Un message simple qui, je l'espère, parlera à tous ceux qui vivent leur homosexualité avec quelques craintes et espoirs.
par Lonokun le 23 Octobre 2008 dans Infos, conseils / Réflexions, Conseils
(2 mots cls identiques)

Pourquoi mon père...
Pourquoi mon père n'accepte pas que je sois homosexuel ? D'où vient cette morale imbécile qui ne lui ressemble pas ?
par zphyr le 25 Mars 2008 dans Ta vie / Coming-out
(2 mots cls identiques)

Comment réussir son coming-out aux parents - partie 1 : le faire ou pas ?
Le coming-out aux parents est souvent le plus important et le plus redouté. Celui dont on se souviendra toute sa vie. Alors mettez toutes les chances de votre côté !
par Fade Out le 10 Janvier 2008 dans Infos, conseils / Coming-out
(2 mots cls identiques)

Un combat contre la honte...
Le parcours vers l’acceptation n’est pas facile, on passe par différents états, et surtout par la honte, la honte d’être différent. Est-il possible un jour de gagner ce combat ?
par Xeric le 19 Février 2007 dans Ta vie / Expériences vécues
(2 mots cls identiques)

[Article] Le guide des Jeunes Homos
Un petit guide clairvoyant et efficace... pour aider les jeunes homos (et même les plus vieux) à s'accepter, à s'épanouir et à vivre heureux!
par tipoune le 15 Mars 2006 dans Art et Culture / Livres
(2 mots cls identiques)

Génération Arc-en-Ciel
Une chronique de la nouvelle Vie Parisienne. La saga des lesbiennes, des gaies, des trans, des etc., et même des hétéros, qui vivent entre Gay Pride et loyers prohibitifs, entre Marais, Bastille et banlieue...
par tipoune le 8 Janvier 2006 dans Art et Culture / Livres
(2 mots cls identiques)
 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .