Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  ExpĂ©riences vĂ©cues

Infos, conseils
  Coming-out
  RĂ©flexions, Conseils
  HomoparentalitĂ©
  SantĂ© et prĂ©vention
  DĂ©pression, suicide

News
  GĂ©nĂ©ral
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  CinĂ©, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

DĂ©placardisation
par Titou le 11 Juillet 2005 dans Ta vie / Coming-out
5 commentaires


ma déplacardisation, ou coming-out pas très volontaire à mon pôpa & ma môman...

Samedi dernier. Retour à Strasbourg chez ma môman et mon pôpa après quelques semaines à Lyon où je fais semblant d'étudier.

Je cause avec ma mère dans le salon. Des banalités. D'un coup celle-ci me sort un dis je peux te poser une question indiscrète? Ca y est. Je suis découvert. Je le sais. Je me décompose. Je me liquéfie. le site internet où tu vas toujours là... et-alors.net... c'est parce que tu fais une étude sociologique sur l'homosexualité, ou bien.........? (Appréciez beaucoup la subtilité du ou bien) Comment a-t-elle su? Aurais-je oublié d'effacer l'historique? Ou peut-être bien qu'il y a belle lurette que je ne l'effaçais plus... volontairement ou pas? Je ne sais plus. Bon là de toute façon j'ai passé par à peu près toutes les couleurs, du blanc au rouge en passant par le vert, à tel point que j'aurais sans doute pu me passer de toute réponse. Mais non. Il faut garder la tête haute et ne pas se défiler. Pourtant grande était la tentation d'inventer encore un mensonge quelconque, comme je le faisais depuis des années avec le plus grand succès. Ce serait passé. Plus c'est gros, plus ça passe. Cette idée m'a traversé l'esprit une fraction de seconde comme un mauvais réflexe conditionné, mais finalement non. La lassitude. Une énorme lassitude. C'est sorti tout seul.

non maman, je ne fais pas d'étude sociologique sur l'homosexualité.

Ah... c'est bien ce que je pensais... Mais t'aurais pu nous en parler plus tôt tu crois pas?. Bon ça va au premier abord, pas de cris pas de larmes. S'en suivit un long sermon sur pourquoi tu me faisais pas confiance bla bla je suis ta mère quand même bla bla tu sais que tu peux me parler de tout bla bla bla. Eh oui bonne question, à laquelle je n'ai pour l'instant pas apporté de réponse.

Eh non elle ne s'en doutait pas la maman, pas une seconde jusqu'à se balader sur et-alors. Etonnant j'aurais cru le contraire. A son tour de faire des révélations: à ton âge je traînais tout le temps dans le milieu homo, à l'époque où c'était pas encore dépénalisé (une ex-fille à pédés ma môman? Qui l'eût cru? En tout cas vu l'étendue du milieu gay strasbourgeois aujourd'hui, j'ai du mal à croire qu'il en ait existé un en 1975... Enfin je veux bien) pis mon premier ptit copain c'était un homosexuel refoulé... Bon forcément on n'a pas fait grand chose hein! (tu m'étonnes...). Une batterie de questions, mêlant incompréhension et curiosité, de ces questions que tous les parents ou presque doivent se poser dans ces moments là. t'es déjà sorti avec un garçon? qui? combien de temps? t'as déjà pensé à changer de sexe? Tu crois pas qu'il faut essayer les deux avant d'être fixé?. Il faut alors parler, expliquer, argumenter, parlementer. Mes phrases étaient toute prêtes depuis longtemps de toute façon. Ca passe. On en rit. On déconne. C'est à peu près avalé.

j'en ai parlé à ton père... il dit que c'est pas vrai... il y croit pas... ça lui plait pas... je lui en reparlerai... Fais donc. C'est marrant j'étais pourtant persuadé que c'est ma mère qui réagirait le plus mal et mon père éprouverait une indifférence absolue quant au sujet... Comme on peut se tromper sur ses propres parents.

Un peu plus tard. Mon frangin débarque dans la chambre. maman m'a dit pour tes... préférences. Juste pour te dire que de mon côté je le savais depuis au moins dix ans (ah bon? Avant moi donc? T'aurais ptêt pu m'en parler dés le début pour me faire gagner du temps ) et tout ce que je peux faire c'est te souhaiter le meilleur et n'hésite pas à m'en parler si t'as des soucis hein. De toute façon tu sais c'est pas une maladie, même si personne ne voudrait l'attraper. Il est mignon mon grand frère

Descente à la cave où mon père astique sa motocyclette. faut que je fasse régler le ralenti il est trop bas. Elle cale aux feux rouges parfois. Pis tu me feras penser à acheter de l'huile. T'as parlé à maman hein! Tu sais que pour moi ça change rien hein! Passe-moi donc la clé à molette derrière toi

Bon. Pas très enthousiaste le papa. Bon il allait pas sauter au plafond non plus, toujours un peu d'incompréhension et de surprise au départ. Faudra un peu de temps, mais on est assez proches, là aussi ça passera.

Une semaine passe... Rien n'a changé dans ma vie. Ce midi à table frérot parle de ses quelques soucis avec sa douce et tendre. Ma mère me regarde avec un sourire complice et me dit tu vois à quelles emmerdes tu échappes! . Silence de mort à table. Mon père embraye sur une autre conversation. Oui, il faudra du temps. Il faut passer par là

Mais... oui quelque chose a changé... pourquoi ai-je donc été si agressif avec eux depuis des années? Oui j'ai essayé plein de fois de me débarrasser de cette aigreur mais sans succès. Pas facile quand on vit dans la crainte perpétuelle d'être démasqué. De devoir sans cesse articuler sa vie entière autour de ce mensonge, une seule journée passée dans la maison strasbourgeoise était devenue un enfer, une angoisse qui me rongeait insidieusement de l'intérieur. Des maux d'estomac inexpliqués d'une violence atroce qui me pliaient littéralement en deux à intervalles réguliers. Des sueurs froides quand j'allais éalorer. Un stress permanent. Oui, tout ça est bel et bien révolu. Rien n’a changé, mais tout a changé :-)





Articles liés

Comment réussir son coming-out aux parents - partie 1 : le faire ou pas ?
Le coming-out aux parents est souvent le plus important et le plus redouté. Celui dont on se souviendra toute sa vie. Alors mettez toutes les chances de votre côté !
par Fade Out le 10 Janvier 2008 dans Infos, conseils / Coming-out
(2 mots clés identiques)

Je sais qu'ils savent
Je me décide enfin à poster l'histoire de mon coming-out quelque peu original. En effet, mes parents ne l'ont pas su de moi, et ils m'ont caché le fait qu'ils savent. Mais quand j'ai su qu`ils savaient, j'ai caché le fait que je savais qu'ils savaient...
par Rakanishu le 14 Août 2006 dans Ta vie / Coming-out
(2 mots clés identiques)

True colors, don't be afraid to let them show
CO d'une epoque révolue
par fredouille le 19 Juillet 2005 dans Ta vie / Coming-out
(2 mots clés identiques)

Coming out semi virtuel
Comment j'en suis arrivé à faire un CO par mail...
par disto le 12 Juillet 2005 dans Ta vie / Coming-out
(2 mots clés identiques)

De l'ombre à la lumière
Mon CO en 2002... Pas glop glop, mais déterminant pour moi !
par cici le 12 Juillet 2005 dans Ta vie / Coming-out
(2 mots clés identiques)
 Creative Commons License Ce/tte création est mis/e ŕ disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n°1104460. Contact: .