Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Où l’on marche, on parle, on danse et on a mal aux pieds
par disto le 14 Juillet 2005 dans Sorties / Gay Pride
3 commentaires


Récit d'une première Gay Pride fantastique

Tout commença lors d'un beau matin à la fin du mois de juin. Je me réveille vers cinq heures, en pleine forme bien entendu (erm) surtout que je m'étais couché tôt la veille exprès (1h30)... Je me gifle intérieurement pour arriver à me lever et je fonce préparer mon sac qui n'était bien sur toujours pas prêt. Ma mère ayant décidé d'être de fort bonne humeur et de m'amener à la gare, j'avais un peu de temps devant moi, que j'ai évidemment utilisé à passer une dernière fois sur le forum puis pouf, je me barre avec un sac extrêmement petit, en me demandant ce que j'ai bien pu oublier, comptant et recomptant un peu tout... Enfin, tant pis, je pars.

Ce n'est qu'une fois installé confortablement dans le train à destination de Bruxelles que je me rendis compte avec effroi que j'avais oublié le couchage, ce qui est assez bête quand on y pense. J'envoie quelques SMS pour prévenir, reçois une réponse de Titou qui me signale que c'est juste une excuse pour dormir avec lui et un autre de mon logeur qui me dit qu'on s'en fout il a un truc en plus. Dommage :p. Je me rends compte aussi que je perds 60 cents par SMS et décide fort logiquement de me limiter un chouia.

Le programme était assez clair quoique fort serré : je rejoignais Titou à la Gare de l'Est, on se rendait ensemble chez notre logeur pour déposer les sacs et on repartait tous les trois à la prérencontre spéciale timide organisée par Fade Out pour ceux dont c'était le premier mEAting (et à plus forte raison si c'était la première gay pride, ce qui était mon cas). Bien sûr tout se passa comme prévu, avec un petit retard d'une heure dans l'horaire, mais spa grave. J'ai pris mon premier Talys de toute ma courte vie et suis arrivé pile a l'heure Gare du Nord. Je fonce Gare de l'Est à pied récupérer mon cher ami et me rends compte avec effroi et deux tickets de métro pour la journée dans la main qu'il a 25 minutes de retard, le con. Je tourne en rond en écoutant de la musique pendant une bonne demi-heure puis enfin il débarque et on se retrouve assez facilement (il avait toujours son sac jaune canari, ça aide). Le temps de trouver l'entrée du métro, nous voila à l'intérieur. Le métro parisien reste un monde à part, hors du temps, immuable. Toujours sale, toujours puant, souvent bondé. Cette fois je n'ai pas eu le plaisir de me faire déchirer les oreilles par un violoniste ou un accordéoniste, par contre. Faut dire que les baladeurs se répandent de plus en plus, ce qui isole encore plus les gens c'est gé-ni-al. Vive le métro et les lecteurs MP3 !

Bref, nous voilà à la sortie. Ludo_numéro (notre logeur, donc) nous attendait et nous allons gaiement déposer nos sacs au cinquième étage sans ascenseur. Je suis donc mort crevé, avec ma constitution physique délirante, évidemment. Cela nous permet en tout cas d'avoir un petit aperçu du logement qui est petit, mais relativement propre et relativement rangé, ce qui me suffit largement. Nous nous rendîmes ensuite au fameux rendez-vous où tout le monde nous attendait avec impatience (bah oui, on est des stars, c'est comme ça). Et là ben c'est impressionnant. Rencontrer vingt personnes d'un coup, ça rend quand même difficile le retenage de noms et pseudo, mais c'est pas grave. Je vois ENFIN Nox en vrai, puis Fade Out, Nico... euh Colin ^^, Kataklopp, Ioniri, Catwoman, Toppy et beaucoup d'autres... Je retrouve aussi mon cher Raka, toujours aussi dingue (Raka si tu me lis, je viens d'envoyer par la poste ton sale bouquin puant). Tous très sympas, en plus plein de gens me reconnaissent c'est cool :D. Par contre, parais que je fais plus vieux et plus grand sur le forum et les photos ^^. Je signale au passage que je me "tapettise" grandement au milieu des gays, c'est terrible. On discutaille un peu, on va manger un bout dans un parc, on fait connaissance un peu mieux, c'est très bien et je suis atrocement volubile, ce qui confirme le fait que j'ai beaucoup plus facile de parler avec les gens que je connais déjà un peu par internet ^^.

Tout ce joyeux groupe se dirige ensuite vers LE lieu, celui où l'équipe du forum presque au complet nous attends avec pleins d'autres, et là bah ça fait un deuxième choc ^^ Encore plein de gens dont faut retenir le pseudo et plein de découvertes (freeself est atrocement grand, baka est super mignonne, et en règle générale tout le monde est atrocement mieux qu'ils ne le laissent entendre :)). Ca fait aussi bizarre de parler en vrai a tous ces modaux et modotes, puis au grand admin en personne ^^ (qui est vachement sympa lui aussi). On a droit a de petits autocollants bleus pour montrer notre appartenance à la grande famille et puis on discutaille de tout et de rien en tentant de faire le lien entre le pseudo et la tête... On a déjà droit aux premières folies de baka et cicilette pour égayer la rencontre, aussi ^^.

Le cortège démarre enfin, avec les premiers chars qui passent devant nous et des milliers de gens qui suivent. Nous sommes en queue de cortège donc on a le temps de regarder et de prendre des photos ^^. Nous avons aussi droit à une bonne trentaine de flyers différents tout plus inutiles les uns que les autres (sauf si on habite à Paris, éventuellement, mais ce n'est pas — encore ? ^^ - mon cas malheureusement) et surtout de beaux drapeaux rainbow que nous gardons précieusement. Vers trois heures on peut enfin démarrer avec le char d'Étudions Gayment (ils m'ont volé mon jeu de mot super original !) qui émet une musique pas trop mauvaise avec même un peu de Vitalic à un moment, c'est dire (bon, y'avait aussi Mylène Farmer, mais pas Dalida ^^). Je me lâche un peu et décidé instantanément de danser (très mal bien sûr où pour être plus exact "comme une pétasse" - dixit kataklopp qui était pas mal dans le genre quand même). C'est d'ailleurs très fatigant, sous un soleil de plomb et avec une musique dépassant les 120 décibels, mais on s'y fait (sauf mes pieds qui ne s’y sont pas trop faits et qui ont été un peu éclatés par l'épreuve, mais bon). En gros c'était génial et très festif, même si évidemment on avait pas trop l'occase de parler beaucoup avec le bruit, mais un peu quand même... Y'avait un monde de malade avec plein de gens qui nous regardaient avec un regard presque envieux et d'autres qui se contentaient de danser a moitié a poil sur des abribus pour le plaisir des yeux ^^. Pas beaucoup de mecs super extravagants, j'étais presque déçu... que des gens « normaux » si tant est qu'on puisse qualifier qui que ce soit qui se déhanche sur du Mylène en plein centre de Paris un samedi aprème comme normal ^^.

Nous arrivons harassés à la fin du cortège et on suit cicilette et son beau euuh... chapeau ? rose qui nous guide tel un phare dans la nuit pour éviter les récifs et... Bon, on suit cicilette. On peut ENFIN s'asseoir, la délivrance. Discussions, on donne nos impressions globalement TRES positives (et je suis totalement d'accord, c'était génial) puis on se décide a rebouger pour aller chercher à boire et à manger pour nos pauvres ventres affamés... Encore une fois je parle, beaucoup, à mon grand plaisir ^^ (je ne sais pas trop si ce fut le cas pour les autres mébon). J'ai même osé une blague fumeuse et sexiste à base de clichés en plein milieu d'un supermarché, c'est dire (Ange-aile, si tu me lis, je suis désolé ^^). Nous nous dirigeons ensuite vers un autre point de rendez-vous, et je m'arrange sur le chemin pour refiler la moitié de ce que je devais porter à d'autres (on est glandu ou pas hein). On se retrouve tous par terre à discuter encore une fois et je commence carrément a retenir certains pseudo... je retrouve aussi baka un peu beaucoup stone et à l'ouest (est-elle parfois sur terre ? ^^) et je la trouve encore mieux que sur msn, c'est dire ! Baka, je t'aime. Quelle idée d'avoir le mauvais goût d'être une fille... tout ça me donne une folle envie d'être hétéro :D. Enfin heureusement y'avait des garçons mignons et sympa aussi ^)...

La soirée se poursuit sur les bords de la Seine en face de Notre Dame avec un pique-nique délicieux organisé par la grande cicilette pendant lequel j'ai eu l'occase de parler a pas mal de monde encore et de délirer pas mal aussi... Quelques ragots, mais pas grand chose a se mettre sous la dent on a plutôt mis au niveau les gens qui n'avaient pas MSN huhu. L'occase aussi de taper la discute avec la grande et mythique Tatie Marguerite (dans son tailleur bleu au décolleté vertigineux, qui n'est plus vraiment de son âge ^^). Enfin une soirée vraiment parfaite…

Après ça les gens rentrent chez eux et on décidé avec Titou, ludo, Matthieu, pierrot et euh ma mémoire me joue déjà des tours... enfin une autre personne sympathique (aidez-moi a retrouver les pseudo/noms si vous savez ^^) d'aller faire un petit tour dans le Marais pour voir. Alors là bah c'est pédéland, le gaydar explose après trois secondes pour surchauffe et ça drague et s'embrasse dans tous les coins ! Un monde dingue dans les rues à l'entrée ce chaque boîte où bar, impossible de passer sans toucher des corps musclés et en sueur... y'avait un petit couple hétéro dans un coin qui faisait vraiment tache :D. Impressionnant. Bon, on a pas fait grand chose finalement vù le monde, mais on aura fait une petite visite en tout cas ^^. On rentrera en taxi (une première pour moi, pauvre petit étudiant fauché) payé par ludo qui est décidément très riche ! (À savoir, c'est un bon parti, mais faut aimer les voyages huhu) et on ira dormir un peu chez lui (non, il ne s'est rien passé ! ou si peu... ^^)

Le lendemain réveil à 11h30, avec rendez-vous à 12h a l'autre bout de Paris ! On se lave (un douche posée dans la pièce, on a du attendre a tous de rôle dans le couloir :p) et boom, nous voila lancé dans les rues de Paris avec joie et exultation (carrément). On s'achète de quoi manger à un prix exorbitant (3€80 le sandwich, vive Paris ! ^^) et on fonce avec ardeur dans le métro. Une fois presque arrivés, on croise Pierrot qui nous signale gentiment que le rendez-vous est en fait à l'autre bout de paris, car il pleut... Nous voilà donc partis à nouveau à la recherche du parc de Bercy ou y'a des petits trucs pour s'abriter de la pluie et de la tempête ^^. On y arrive sans trop de problèmes, on retrouve le groupe et on déconne gentiment avec quelques discuss sérieuse même, carrément. Raka nous rejoindra un peu plus tard après sa rencontre avec des gens d'un autre forum (sûrement pourri) et il déconne pleins tubes, c'était très bien ^^. Comme dhab j'ai quand même pas mal parlé... pas a tout le monde, mais j'ai discuté. Ensuite petit à petit les gens partent avec plus où moins de faste et plus ou moins de cris et finalement ne reste plus qu'un petit groupe avec Nox, cicilette, baka, dead star, ludo_numéro, Keero, Rémi, Fade Out, et un mec aux cheveux rouges donc j'ai déjà oublié le pseudo ou le nom si il est pas du forum... help ! J'avais décidé de prendre un billet de train le plus tard possible très tard au cas où ça se prolongerait, je n'ai pas été déçu... Ce fut un final assez fantastique avec des discussions géniales, des délires dingues et une baka au mieux de sa forme (et une pastèque qui a fini miettes avec une superbe démonstration de base-ball de cicilette - la batte étant une bouteille de vodka vide et les balles des morceaux de ladite pastèque).

Ensuite bah retour à la réalité après quelques heures de train...

Un grand merci a tous et tout spécialement à cicilette (grande organisatrice hyper agrable), Fade Out (super intéressant et sympa), Nox (qui décidément n'a pas fini de monter dans mon estime :p), Titou (super sympa comme dhab ;)), ludo_numéro (très gentil et vraiment intéressant - pas seulement pour le logement ^^), Tatie Marguerite (géniale), Baka (toujours aussi folle et encore mieux que sur internet), Raka' (merci d'avoir été toi mon chou ^^), Kata' (que j'ai découvert en vrai et qui danse vraiment comme une pétasse) et Idir sûr sans qui nous serions encore de pauvres gays refoulés et perdus ^^

Les éaloriens sont définitivement géniaux et j'étais vraiment très heureux de rencontrer tout le monde Je vous aime !

Rien que d'y repenser j'ai des pincements au coeur, je veux ça tout le wikendes moi :'(... Enfin, ça passera, je suppose, mais une chose est certaine : je serai au prochain mEAting !

(bravo aux organisateurs encore une fois et a tous les participants sans qui ca aurait été quand même vachement vide :p.)





Articles lis

Les marches impériales
L'été arrive à grands pas, c'est le temps des marches des fiertés.
par Eilraet le 16 Juin 2011 dans News / Edito et-aloriens
(4 mots cls identiques)

La marche des fiertés parisienne en crise ?
Ou comment une étude comparative des gay pride européennes montre que celle de Paris ne se porte pas si bien que cela. De quoi s'inquiéter pour la concrétisation de revendications égalitaires face aux politiques...
par tkf le 20 Avril 2010 dans News / Général
(4 mots cls identiques)

La marche des fiertés 2009 montrée au journal télévisé
10ème article de notre série. Après une retranscription des reportages consacrés à la gay pride du 27 juin 2009 sur les grandes chaines nationales, cet article vous donne les infos et quelques développement que les journaux ne vous ont pas dit !
par tkf le 29 Août 2009 dans News / Général
(4 mots cls identiques)

Les émeutes de Stonewall
Résumé des émeutes opposant la police aux homosexuels aux Etats-Unis en 1969">
par Gotterfdom le 30 Juillet 2005 dans Art et Culture / Divers
(4 mots cls identiques)

La gay pride, ce n'était pas pour moi.
A ceux et celles pour qui un-e bon-ne homo est un-e homo invisible.
par Tsar le 22 Juin 2012 dans News / Edito et-aloriens
(2 mots cls identiques)

La marche des fiertés montrée au journal télévisé
7ème article d'une série consacrée à la place des gays et des lesbiennes dans la société française. On constate une évolution du traitement journalistique de la marche des fiertés à la télévision, vers plus de professionnalisme (ouf!).
par tkf le 2 Juin 2007 dans News / Général
(2 mots cls identiques)

Tom Of Finland, The comics collection (editions Taschen)
Les éditions Taschen publient un coffret regroupant un florilège des bandes dessinées de Tom of Finland, précurseur de l'érotisme gay contemporain.
par captain le 27 Juillet 2005 dans Art et Culture / Livres
(2 mots cls identiques)
 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .