Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  ExpĂ©riences vĂ©cues

Infos, conseils
  Coming-out
  RĂ©flexions, Conseils
  HomoparentalitĂ©
  SantĂ© et prĂ©vention
  DĂ©pression, suicide

News
  GĂ©nĂ©ral
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  CinĂ©, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Le Guide du Bar Gay et Lesbien
par deadxkorps le 4 Mars 2007 dans Sorties / Bars
40 commentaires


Le bar gay et lesbien tout expliqué aux newbies : comment le repérer, comment y aller, pourquoi etc. A consommer sans modération !

Aujourd’hui nous allons voir comment repérer un bar gay et lesbien, comment y entrer, et comment s’y comporter. Le bar gay et lesbien, ou gay, ou lesbien est un élément-clef de la communauté et de votre future vie gay (surtout maintenant que vous avez fait l’acquisition d’un gaydar, faut le rentabiliser). Il est donc primordial de savoir comment s’en approcher. Grâce à Et-alors, ne soyez plus ridicule en société, et prenez votre vie en main !

Pourquoi aller dans un bar gay et lesbien ?
Et bien déjà parce que c’est le seul bar de votre ville qui diffuse Mylène Farmer, Alcazar, Madonna et Mecano toute la soirée. Déjà ça, ça vaut le coup d’y aller. En plus, il y a souvent de bons cocktails aux noms évocateurs genre Orgasm ou Sex With The Waiter. Mais surtout, c’est parce que comme son nom l’indique, c’est un bar homo, donc il y a des… homos. Donc potentiellement de quoi soit draguer, soit se faire de nouveaux amis dans le milieu, soit aller avec vos propres amis dans un endroit où vous pourrez embrasser votre moitié sans vous attirer les regards outrés/moqueurs/haineux (rayez la mention inutile) de la moitié de la salle.

Comment repérer un bar gay et lesbien ?
Ca peut être difficile, mais pas tant que ça. Si votre ville a un quartier gay, ce n’est pas dur, la majorité des bars de l’endroit seront au moins gay-friendly. Sans quartier gay, ça se corse un peu, mais cherchez un rainbow flag, qui sera souvent pendu à l’entrée fièrement, tel le drapeau tricolore pendu haut sur le parvis de la mairie. Si le patron est moins flamboyant, il se contentera d’un petit drapeau rainbow autocollant dans un coin d’une vitre ou sur la porte. C’est là qu’il faut être attentif. Le nom peut aussi être un indicatif. Si vous voyez un bar appelé : Le Blue Boy, Le Cockpit, Women on Women, Le Joyeux Pays des Ours, The Leather God, The Bears Club, La Bûcheronne ou encore Rainbow Land, c’est un bar gay.

Aller seul ou accompagné ?
Vous pouvez choisir d’y aller seul ou accompagné. Soyez cependant averti que si vous êtes une fille homo et que vous comptez débarquer avec vos 15 potes qui font du Rugby dans un bar lesbien, vous risquez d’avoir du mal. En revanche, si vous êtes gay, vous pouvez entrer sans trop de problème avec vos 5 meilleures amies qui font de la danse avec vous : la fille à pédé est un animal de compagnie toléré dans les bars gays, à condition qu’elle se tienne bien, qu’elle soit propre et qu’elle ne pousse pas des hurlements à chaque fois que deux hommes s’embrassent. Si vous n’avez pas d’amis hétéros prêts à venir avec vous, vous pouvez y aller évidemment avec un homo de votre connaissance, même si c’est une connaissance lointaine. Avec un peu de chance il n’attend que ça pour lui-même y aller, ou alors il connaît déjà l’endroit et vous montrera. Enfin vous pouvez y aller seul, mais c’est beaucoup moins fun. Cependant si vous êtes mignon(ne) et sûr de vous, y aller seul peut être le moyen de vous faire rapidement draguer, ou de vous faire de nouveaux amis ! Enfin habillez-vous classe et fashion mais pas trop et n’oubliez pas votre gaydar : il serait dommage d’aller dans un bar gay et de se mettre à draguer la seule personne hétéro de la salle ! Mention spéciale pour les filles : si vous êtes dans un bar gay et lesbien mixte, attention aux filles à pédés, qui n’ont de gay que le friendly.

Comment se préparer à aller dans un bar gay et lesbien ?
Pensez bien toutefois avant, à vous renseigner sur le bar dont vous visez la visite : aller dans un bar appelé The Bears Club sans savoir ce qui vous attend peut vous surprendre un petit peu. Normalement vous pouvez voir rien que par l’extérieur le genre d’endroit auquel vous attendre : si les vitres sont larges et laissent voir librement à l’intérieur, et que les gens qui rentrent et sortent n’ont rien de spécial à signaler, alors normalement pas de problème vous êtes dans un bar tout publique. Si au contraire la devanture est peinte en noir, n’a pas de fenêtre, la porte est blindée et vous n’arrivez pas à savoir si c’est ouvert ou pas, ne vous y risquez pas tout de suite… De manière plus générale, vous pouvez vous renseigner sur la moyenne d’âge d’un bar pour voir si elle vous correspond, ou encore sur l’ambiance, le type de musique qui passe etc. Dommage d’aller au hasard dans un bar où vous vous ennuierez !

Comment se comporter dans un bar gay et lesbien ?
Et bien a priori comme dans n’importe quel bar ! Au fond ou sur le côté il y a un bar avec un barman, qui vend de l’alcool ou des soft drinks. Dans certains bars, il y a des serveurs. Identifiez-les s’ils y en a. Si vous ne voyez personne avec un plateau dans les mains qui essaie de se frayer un chemin en renversant du gin tonic sur la tête des clients assis, dirigez-vous vous-même vers le bar pour commander. Ensuite, repérez une table libre, tirez une chaise de dessous la table, mettez vous devant en lui tournant le dos, et pliez vos genoux jusqu’à ce que vos fessent touchent la chaise. A ce moment là, vous pouvez relâcher vos muscles, et vous vautrer dans votre siège en attendant que le serveur passe ou directement commencer à consommer votre boisson que vous auriez payé 5 euros moins cher achetée à l’épicerie du coin. S’il vous faut attendre un serveur, ayez en tête que les serveurs sont par essence antipathiques, et que donc il vaudrait mieux défaire un ou deux boutons de votre chemise si vous voulez qu’il passe avant la prochaine ère glacière. Ce n’est pas la peine d’aller jusqu’à baisser votre pantalon en faisant des mouvements aguicheurs, vous risqueriez de vous faire jeter dehors pour tenue obscène.

Derniers Conseils
N’hésitez pas à parler aux gens, sans pour autant vous immiscer dans leurs conversations. Draguez discrètement si vous le voulez. Ne buvez pas trop d’alcool, et si vous êtes venus en voiture, assurez-vous qu’au moins une personne de votre compagnie de boive pas !
Si vous décidez de faire plus ample connaissance (ahem) avec quelqu’un rencontré au cours de la soirée, informez-en les gens avec qui vous étiez, gardez votre portable à portée de main, pour les garçons refusez tout net le sexe non-protégé (les bars distribuent souvent des capotes gratuites), et évitez d’aller chez l’autre. (Principe de précaution !)
Enfin, ne vous torturez pas ! Les bars gays sont des bars somme toute comme les autres, et n’écoutez pas les mythes qui vous disent que les bars gays sont remplis de quarantenaires assoiffés de chair fraîche qui n’attendent que votre venue pour se jeter sur votre corps frêle, ou qu’ils sont pleins de jeunes tellement fashion que vous à 30 ans vous vous sentirez comme un grand-père dans une crèche. Il suffit de trouver un bar soit très généraliste (souvent le cas des bars de « province » qui sont les seuls du secteur et donc attirent une foule hétéroclite à défaut d’être hétérosexuelle) soit un bar adapté à votre tranche d’âge et à vos goûts musicaux. Enfin bref, ne vous prenez pas la tête, soyez sérieux et responsables, et have fun !





Articles liés

ELECTROLOOK spécial rentrée : la problématique vitamineuse.
Comment affronter la rentrée avec panache et énergie ? Mais en se bourrant la gueule, bien sur !
par captain le 27 Août 2008 dans Humour / Electrolook
(2 mots clés identiques)
 Creative Commons License Ce/tte création est mis/e ŕ disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n°1104460. Contact: .