Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Voilà l'automne, les feuilles tombent, sortez les écharpes!
par cici le 21 Octobre 2013 dans News / Edito et-aloriens
2 commentaires


Où on parle de mariage pour tous, de PMA, de clause de conscience, de conventions bilatérales, de ménopause et de tapettes...

On nous a appris, il y a quelques mois, que finalement nous sommes des citoyens comme les autres qui ont le droit de se marier. Enfin. On nous a aussi donné le droit d'adopter l'enfant de notre conjoint (sous plein de réserves et certainement pas d'un simple claquement de doigt). Enfin. On nous a également fait comprendre que la PMA viendrait peut-être un jour, quand je serai monopausée peut-être. Nouvelle à demi-teinte pour les filles. Et pour les garçons ? ouh là.... La GPA n'est ni pour demain, ni pour après-demain. Avant que le sujet ne soit évoqué, on aura créé une colonie sur Mars, découvert que les extra-terrestres existent et que nous sommes gouvernés par une puissance supérieure.

Bref, depuis ce fameux 18 mai 2013, il s'est passé quoi ? des mariages pour les filles qui aiment les filles et pour les garçons qui aiment les garçons (et puis aussi pour des filles qui aiment les garçons et inversement). C'est une belle première étape. Ah mais... on me murmure dans l'oreille que certains considèrent qu'il n'y aurait pas eu "assez" de mariages pour justifier la mise en place du mariage pour tous. Ah ? parce qu'il faut un quotat minimum maintenant ? ou alors, ça ne prouverait pas plutôt que tout ce tintouin autour du Mariage pour tous était inutile ?

On a aussi découvert que des maires refusaient de marier des couples homos. "Ah oui mais vous comprenez je suis contre alors je ne vais pas les marier". Ben voyons. Je suis contre aller travailler autrement qu'en jean et pourtant je le fais bien (et pourtant, ce n'est même pas écrit dans la loi qu'il faut arriver bien habillé au boulot ^^). Ce qui me choque dans cette attitude ? c'est que c'est de l'homophobie pure... Mais il ne se passe rien, presque on viendrait à plaindre ces maires obligés d'appliquer une loi qu'ils n'approuvent pas. Dur...

Mais ce n'était pas tout. Il y a eu aussi ce moment rageant (et désespérant) où on a appris que le Mariage pour Tous est un Mariage pour Presque Tous. Presque ? parce que du fait de conventions bilatérales pas vraiment appliquées, des gays et lesbiennes françaises ne peuvent pas se marier avec leur amoureux/se si celui/celle-ci est ukrainien, marocain, tunisien, algérien, polonais, bosniaque, serbe, laotien, cambodgien, slovène ou monténégrin (pour ne pas les dénoncer) (bien sur, il peut aussi être toutes ces nationalités à la fois, mais alors là c'est vraiment ultra mal-barré pour le mariage !). Le truc injuste et franchement rageant dans tout ça ? c'est que la convention bilatérale franco-marocaine indique notamment qu'une femme marocaine ne peut épouser un français non musulman. Nan, sérieux, et vous croyez que c'est encore respecté ça ? Ah, mais l'homosexualité, c'est pas pareil. C'est le Mal !!

Et après plus d'un an de propos homophobes jamais condamnés (ou tardivement, mais tardivement c'est toujours beaucoup beaucoup trop tard), de souffrances réelles (vous vous en êtes remis vous ?), Tony Parker a un propos malheureux, un propos de vestiaire : "on a joué comme des tapettes". Scandale. La presse s'en empare "oh là là c'est mal". Oui, c'est pas bien. Mais ce qui est réellement pas bien, c'est la banalisation de ce genre de propos dans les vestiaires et dans la rue aussi. Et, ô surprise, dans la bouche des politiques parfois.

Bon, alors nous, on continue à être plus fort que ça, on continue à croire qu'un jour, ça ira mieux, on n'aura plus mal dans la rue, on n'aura plus mal à la maison, qu'un jour nos parents et nos amis arrêteront de commenter le Mariage pour Tous en disant que "ces gens-là" ne devraient pas avoir le droit de se marier. Parce qu'ensemble, on est plus fort, la lutte (visible ou pas) continue.

Mais surtout.... nous ne sommes pas des tapettes !!!




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .