Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Le Guide de l'Amour Impossible
par deadxkorps le 10 Mars 2007 dans Infos, conseils / Réflexions, Conseils
39 commentaires


Encore un article presque sérieux ! Vous êtes tombé amoureux de votre capitaine de Basket ?Vous voulez savoir comment faire cesser ces sentiments ? Comment faire pour arrêter de tout le temps tomber sur des hétéros ? Ce guide est pour vous !

C’est maintenant mon troisième article : je vais expliciter ma démarche. Ces derniers temps, j’ai pu constater une recrudescence folle de jeunes homos (ou pas) qui venaient expliquer leur malaise face à l’amour fou qu’ils éprouvaient pour une personne hétérosexuelle. J’ai donc décidé de prendre les choses en main. Du haut de mon expérience affolante de plusieurs dizaines d’années dans la communauté gay (au moins), je tente de donner des indications sur un aspect de la vie gay. On a vu le gaydar et on a vu les bars. Maintenant mettons nous en situation : vous êtes sorti(e) au Blue Boy avant-hier. Vous aviez emmené votre gaydar à plumes : Mais, quel malheur il n’a pas marché !! Bien sûr, vous l’aviez branché. Mais aviez-vous pensé à changer les piles ? Parce qu’à force d’écumer les bars gays du Castro, bah ça s’use. Enfin bref, vous avez rencontré quelqu’un, et ce quelqu’un… est hétéro. Genre hétéro que même John Wayne c’est Michou à côté (pour les filles, on remplacera avec Paris Hilton et Mauresmo). Vous paniquez, vous vous morfondez. Vous vous demandez comment est-ce qu’un jour vous pourrez l’oublier. (Si un producteur veut m’acheter les droits pour en faire une chanson, mon numéro est le 023 257 789). Mais cessez de vous moucher dans les oreilles de votre chien, je suis là et je vais vous aider (et c’est même pas cher).

En fait, il est plutôt courant pour de jeunes homosexuels entourés d’amis hétéros de tomber amoureux(ses) d’hétérosexuels. Parce que vous ne connaissez pas d’autres homos, parce que vous êtes jeunes et tout frétillants d’enthousiasme, ou alors parce que euh… Bon je sais pas, ça n’a jamais vraiment été mon cas. Mais dans tous les cas, il y a des règles à respecter concernant les hétéros, à la fois pour que ça ne se reproduise plus et à la fois pour vous détacher de votre crush actuel.


1. Tout ce qui brille n’est pas or

Je vous renvoie directement à mon superbe et drôle et bien écrit article sur le gaydar : non ce n’est pas parce que Jérémy dans votre classe a des converses roses qu’il est homo ! Ne vous laissez donc pas prendre au piège, à commencer à rêver à votre future idylle… Parce que cela ne sert à rien tant que vous n’êtes pas sûr à 100% que Jérémy en est. De la Jacquette. Du bâtiment. Du Sauna. Enfin bref que Jérémy est gay, qu’il est abonné à la newsletter de Têtu et qu’il a toute les saisons de Queer as Folk US et UK chez lui. Et non, l’entendre dire qu’il a été à la dernière gay pride n’est pas une preuve. Tout au moins ça veut dire qu’il est au moins gay-friendly. Ou qu’il aime casser du pédé à la fin des manifs. Enfin bref, va falloir plus de preuves que ça les cocos !

2. Pierre qui roule n’amasse pas mousse

Quoi vous vous appelez pas Pierre ? Mais je m’en fiche ! J’ai dit, NON. Les hétéros c’est non. Et n’écoutez pas les sirènes qui vous diront qu’on peut toujours « réformer un hétéro ». Cela n’arrive que dans de très très rares cas. Pensez à votre réaction quand votre mère vous a suggeré d’aller voir un psy pour vous soigner de votre homosexualité : scandalisé, vous lui avez répliqué que vous ne changeriez jamais ! Et bien dites-vous que c’est la même chose pour les hétéros. A part de très rares exceptions de gays dans le placard qui ne se sont même pas avoués à eux-mêmes qu’ils étaient gays, les autres hétéros sont hétéros, et vous pouvez prendre une pose lascive les fesses à l’air sur la grille du lycée, ça n’y changera rien.

3. Une hirondelle ne fait pas le printemps

Je vous entends d’ici : « Il m’a mis la main sur l’épaule. Il est fou de moi, je le sais.» Non. Mettre la main sur l’épaule de quelqu’un, ce n’est pas ambigu. Ce n’est pas une déclaration d’amour cachée non plus. Je m’adresserai encore plus spécialement aux filles ici, puisque le contact entre filles est souvent mieux accepté et pratiqué : si elle vous prend dans ses bras, cela ne veut rien dire. Ayez tous en tête (garçons et filles) que ce qui vous paraît chargé de sens, de sensualité même, n’est souvent absolument rien pour l’autre. De même que vous n’éprouvez aucune ambigüité quand vous vous adressez à une personne de l’autre sexe, les hétéros a priori n’en ont pas quand ils s’adressent à vous. Considérez aussi que, parfois, cela arrive, il peut yavoir des gestes un peu ambigus, mais sans désir de l’autre de vouloir sortir avec vous : cela peut être un moyen de tester leur pouvoir de séduction. Ouais, c’est pas glamour, c’est pas sympa mais pensez-y, ça arrive plus souvent qu’on ne le croit. Bref pour résumer, à moins qu’elle mette ses mains sur vos seins trois fois par jours ou qu’il se débrouille toujours pour s’asseoir sur vos genoux en prétextant qu’il n’y a plus de chaises libres à la cantine, laissez tomber. Franchement.

4. Le Silence est d’Or

Lui en parler ou pas ? Ca c’est à vous de décider selon la situation. Mais personnellement, même si vous êtes certain qu’il ne va pas vous outer à toute la Terre, ou qu’il sait déjà que vous êtes homo, je vous conseillerais de vous abstenir. Honnêtement, lui en parler pour quoi faire, si ce n’est le mettre mal à l’aise ? Soit ça, soit lui donner l’impression que vous le soumettez à un ultimatum ? En plus vous confirmeriez auprès de lui le cliché qui veut que les homos en veulent forcément aux fesses de leurs amis hétéros. Vous ne voudriez pas ça quand même, n’est-ce pas ?

5. Loin des Yeux Loin du cœur

Comment vous la sortir de la tête ? Vous ne voyez plus qu’elle en vous levant le matin, même en vous brossant les dents vous vous demandez quelle marque de dentifrice elle utilise, et si c’est en tube ou en flacon. Diagnostique : You. Are. Bad. Vous êtes gravement atteinte. Et ne rigolez pas messieurs ! Vous n’étiez pas mieux, hier, quand… Oui bon bref. Allez on se concentre. Comment faire pour l’oublier et arrêter de psychoter ? Vous avez réussi à vous faire une raison : vous ne pourrez pas sortir avec. Et pourtant vous continuez d’y penser. Il vous faut donc vous changer les idées. Vous pouvez pratiquer un sport intensivement, quoi de mieux que la natation pour arrêter de penser à lui/elle : pendant que vous vous occuperez à ne pas couler, vous n’y penserez plus. Vous pouvez aussi tenter de sortir avec quelqu’un d’autre, je déconseille cependant fortement cette option, qui n’est pas très cool envers la personne bouche-trou avec qui vous allez sortir, et qui en général ne donne que peu de résultats. Arrêtez tout comportement ambigu avec lui/elle si comportement ambigu il y avait. Dans tous les cas, essayez pendant un petit moment de fréquenter le moins possible cette personne, et ce même si c’est un(e) ami(e) d’enfance. Si vous vous voyiez en dehors des cours / du travail, stoppez ça tout de suite pendant au moins quelques semaines. Si en plus vous *devez* vous voir pendant les cours et le travail, limitez vous au strict minimum (bonjour, ça va, salut). Bref, donnez lui moins d’importance dans votre vie, et vous verrez ça ira mieux.

6. Le proverbe numéro 6

Pour conclure, certes vous n’avez pas chois de tomber éperdument amoureux d’un ami hétéro, ou de votre voisine de bureau. Oui vous pouvez pérouver pendant un moment une impression d'un amour romantique digne de Roméo et Juliette en vous confortant dans l'idée que votre amour impossible a quelqu'un chose d'effroyblement sensuel. Mais franchement, get real ! Vous n'arriverez à rien d'autre qu'à vous rendre malheureux! Ce que vous pouvez faire plutôt c’est prendre votre vie à deux mains (ouais ça n’existe pas, c’est un mix entre prendre son courage à deux mains et prendre sa vie en main, mais moi j’aime bien) et ne pas rester passif (nan pas ce genre de passif, obsédés) face aux évènements de votre vie ! Sortez, bougez, voyez d’autres amis, variez vos loisirs, et oubliez les histoires d’amour impossibles avec ces êtres étranges que sont les hétéros. D’ailleurs, à venir sur et-alors, qu’est-ce qu’un hétérosexuel ? Comment les reconnaître ? Comment se comporter avec eux ?




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .