Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  ExpĂ©riences vĂ©cues

Infos, conseils
  Coming-out
  RĂ©flexions, Conseils
  HomoparentalitĂ©
  SantĂ© et prĂ©vention
  DĂ©pression, suicide

News
  GĂ©nĂ©ral
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  CinĂ©, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Pourquoi est-on homosexuel/le ?
par cici le 13 Juillet 2005 dans Infos, conseils / RĂ©flexions, Conseils
38 commentaires


Je vous livre ici le résultat d’une enquête qui a duré environ quelques années, et que j’ai mené dans mon entourage.

J’ai cherché à essayer de comprendre pourquoi telle personne est homo et pourquoi telle autre ne le serait pas. Alors, j’ai interrogé des amis, je me suis interrogé, j’ai mélangé le tout et décidé de vous livrer mon cocktail de réponses !


On est homo parce que c’est génétique

Ah oui... Alors ça c’est la première réponse que j’ai eu... Alors que j’étais en deuxième année de DEUG, un ami m’a fait son CO, tout en essayant de m’expliquer pourquoi il était homo... Il m’a livré quelque chose qui ressemblait à peu près à ça :

« En fait tu vois Cécile, l’homosexualité, c’est génétique.... Tu choisis pas... Moi, ça vient du côté de ma mère, c’est obligé... Parce que tu vois, elle m’a dit que, alors qu’elle était enceinte, avant ma naissance, elle a été attiré par une femme. Du coup ça s’est répercuté sur mes gênes et c’est comme ça que je suis devenu homo ».

Oui, désolée pour les scientifiques... Voilà un nouvel exemple de modification surprise de gênes !!! Nous avons donc ici l’humain transgénique qui devient homo !!!! Je suis quand même impressionnée par cette transformation magique de la chaîne ADN... et décide que ça n’existe pas et donc ne peut justifier l’homosexualité. NA !


On est homo parce que les hétéros sont pas beaux

Je ne sais pas vous mais j’ai entendu cette remarque-là un sacré nombre de fois : « nan vraiment c’est pas juste, tous les mecs mignons, soit ils sont pris, soit ils sont gays »... Comment ça vous n’aviez pas remarqué, je suis choquée... Donc, si je poursuis mon raisonnement, une fille ne trouvant pas de mec mignon à disposition, devient lesbienne... Logique... !

Et la question à mille balles... Est-ce que ça marche dans l’autre sens ? Je discutais l’autre jour avec un parfait inconnu sur le net qui me parlait d’une boîte de province qui organise des soirées homos une fois par semaine. Et là, il me dit que, chaque semaine, il y a une dizaine de nanas, super mignonnes... Et il est dégoûté parce qu’elles sont lesbiennes... et que finalement entre les lesbiennes et les filles prises, ben il ne reste plus que « des boudins mal dans leur peau ». Il s’est cependant empressé de rajouter que de toutes façons, c’est pas ça qui le fera devenir « pédé ».

Bien, de fait, l’explication du les gens du sexe opposé mignons sont homo ou pris, alors je deviens homo est rejetée à l’unanimité par moi.


On est homo parce qu’on a subi un traumatisme dans son enfance

Alors là, je m’adresse plus particulièrement aux lesbiennes, parce que je maîtrise beaucoup moins le sujet de ces messieurs ! Pas mal de gens autour de moi disent que les lesbiennes ont souvent été victimes de viol, tentative de viols, inceste... Bon, nous sommes d’accord, c’est pas vrai... mais en même temps c’est pas tout à fait faux... Oui car ce qu’il ne faut pas oublier aussi, c’est que chez les hétéros il y en a plein aussi...

Peut-être que le fait d’avoir été victime d’un tel acte dégoûte du sexe opposé mais ça me paraît tout à fait tiré par les cheveux comme explication... Je n’ai pas, de toutes façons, assez d’éléments pour étayer cette théorie...


Au fond, on est tous bi

Celle-là, je l’adore... C’est un ami qui me l’a sorti et je vais vous retranscrire le plus fidèlement possible notre explication !

Lui : -Moi je comprends très bien que tu sois lesbienne, c’est tellement beau un corps de fille.
Moi : -Tout à fait d’accord. Tu y vois une explication toi à l’homosexualité des gens ?
-Oh j’ai bien ma petite idée... Je pense qu’au fond on est tous bisexuel.
-Ah oui ? Tu penses ?
-Mais oui enfin, c’est évident... mais il y en a qui le refoulent, d’autres qui l’expriment...
-Je veux bien mais qu’est ce qui fait que tu ’décides’ d’être homo ou hétéro ?
-Et bien après, c’est une histoire de dominante, soit tu es bi à dominante homo et dans ce cas-là, tu es homo ; soit tu es bi à dominante hétéro et dans ce cas-là, ben t’es hétéro !
-Mmm... soit... et les bisexuels ?
-Ah ça... c’est encore différent... Tu es bi à dominante bi !
-Hein ??
-Ben disons que tu ne peux pas faire de choix parce que tu aimes aussi bien les hommes que les femmes...
-Oui mais alors ta théorie ne tient plus !
-Mais si, c’est la loi des milieux.
-Ahhhh... Et les trans ?
-Euh... Alors un trans... C’est plus délicat tu vois... C’est quelqu’un qui est bi et homo mais qui refuse de sortir avec quelqu’un du même sexe que lui. Alors il décide de se faire opérer pour pouvoir profiter pleinement de son homosexualité tout en la faisant passer pour de l’hétérosexualité !
-Ok pour les trans, et les travestis alors ?
-Alors euh... je me suis pas encore penché sur le problème...
».

Voilà... Je ne sais pas vous mais moi j’adoooore ! Je pense pas que ce soit une explication très valable, quoique... et si jamais !!


On est homo parce que nos parents ont fait quelque chose de mal pendant notre enfance

Là, je pense qu’une majorité des ’coming-outé’ vont plus ou moins reconnaître une interrogation formulée par nos parents : « Mais qu’est-ce que j’ai fait de travers pour que tu sois homo ? »... Ma réponse, rien... Oui chers parents vous avez été parfaits et non vous n’avez rien fait de mal... Je ne suis pas devenue lesbienne à cause de vous, je le suis parce que je le suis...

Alors... Messieurs les papas, mesdames les mamans, ce n’est pas de votre faute si votre fils préfère les hommes et si votre fille préfère les femmes... Voyez-là juste le moyen d’expression de leur bonheur !


Et pour conclure...

... une petite discussion que j’ai eu avec Crapo - mon ex :
Moi -Et toi, pourquoi tu es lesbienne ?
Crapo -Ben parce que j’aime pas les hommes !
-Et tu l’as toujours su ?
-Plus ou moins...
-PlutĂ´t plus ou plutĂ´t moins ?
-Plutôt plus et plutôt carrément définitivement depuis que je te connais... Et toi, Cécile, dis moi pourquoi tu es lesbienne ?
-Ben parce que c’est comme ça que je suis moi, comme ça que je suis heureuse... parce que je ne me vois pas de place dans une relation hétéro, parce que quand je suis avec toi je suis bien... Parce que aussi c’est comme ça que je me sens vivre, libre....



Le plus important à retenir... Les psys (les vrais ce coup-ci) ont depuis quelques années abandonné l’idée d’expliquer pourquoi telle personne est homo et telle autre ne l’est pas. Etre homo, c’est pas une maladie !... Je suis homo parce que... et voilà...
Et mon conseil à moi... vivez heureux, assumez-vous ou ne vous assumez pas, mais ne cherchez pas de réponse là où il ne devrait pas y avoir de question !




 Creative Commons License Ce/tte création est mis/e ŕ disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n°1104460. Contact: .