Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

[Article] Le guide du tchat gay - Leçon numéro 11 : gérer les djeunez
par LucasIsCalling le 24 Mars 2006 dans Humour / Guide du tchat gay
18 commentaires


Ou comment se fâcher d'un coup avec la moitié du forum...

Bon.

PC allumé, système d'exploitation démarré, internet connecté, tchat lancé, pseudo trouvé, attente débutée.

Vous y êtes encore. Non ? Si.

S'il existait un prix quelconque de persévérance, vous feriez certainement partie des nominés (avec votre Tatie Lucette qui, bien évidemment, possède quelques dizaines de milliers de lignes d'avance sur vous). Vous avez récemment acquis un fauteuil de bureau de qualité, de façon à préserver votre dos des longues heures passées à attendre le e-princecharmant. Vous commencez même à donner des petits conseils à quelques débutants qui débarquent sur l'air du "salut c'est la première fois que je me connecte ici". Et vous travaillez à développer l'identification de la catégorie de votre interlocuteur à partir de la première ligne seulement. On en reparlera au moment des révisions.

Après une dure semaine, vous vous dites qu'il n'y a rien de fondamentalement mauvais à traîner un vendredi en fin d'après-midi sur un tchat : après tout, le week-end est souvent propice aux rencontres. Ca n'était pas si mal vu que ça, puisque votre écran se met à vibrer (oui, vous avez amélioré ça aussi) indiquant nettement l'arrivée d'un message privé à votre attention.

[19:43] (kevin_jgay) salu ta kel age

A la réception de ces quelques caractères, il vous reste encore plusieurs options pour déterminer quel genre d'enflure il va falloir gérer dans la minute qui suit. Vous tentez une réponse prudente mais néanmoins réaliste.

[19:43] (Tatie) 29 et toi?
[19:44] (kevin_jgay) tro vieu dsl salu

Plus aucun doute n'est permis. Vu la façon dont il vous a traité, cela ne peut être qu'un djeunez.

[19:44] (Tatie) ben on peut causer quand meme non ?
[19:45] (kevin_jgay) degage sal pedo

Rectification : celui-ci, c'est un gros batard de djeunez de sa mère.

Votre Tatie ne saurait trop vous recommander une attention élevée sur cette leçon. En effet, il y a des similitudes de plus en plus prise de tête entre nos catégories de tchatteurs, résultant mécaniquement en un risque élevé de confusion, y compris au niveau du mélange. C'est que le djeunez n'est pas beaucoup plus vieux que le boulet ; il a généralement autant d'expérience que le mytho (assez peu, voire pas du tout, donc) ; il y a quelques temps, il se touchait quotidiennement en trippant sur des dials cho en tant que branleur de base. Mais il assume désormais avec plus ou moins de bonheur une homosexualité naissante et il a décidé, comme vous, de squatter les tchats à la recherche d'une partie de billard pour de vrai.

Vous serez amené à rencontrer différentes sous-catégories parmi les djeunez, car par définition, ils sont plus ou moins avancés dans leur vie joyeuse. Certains n'en sont par exemple qu'au tout début :

[15:32] (Tatie) et tu as un cop?
[15:33] (tit_remi) nan je ne l'ai encore pa fai é toi?
[15:33] (Tatie) ben moi oui lol heureusement
[15:34] (tit_remi) ca doit etre tro bien je reve davoir 1 hom
[15:34] (tit_remi) c comment?
[15:34] (Tatie) c'est super :)
[15:34] (tit_remi) aaa comment je veu sa

D'autres ont déjà un peu de bouteille :

[18:15] (pierre18a) atten c bon g de l'exp g deja eu 3 ga
[18:15] (Tatie) ah oué quand meme lol
[18:16] (pierre18a) c bien pour un mec de mon age jte signal
[18:16] (Tatie) rooooo te fache pas

D'autres enfin sont carrément à fond :

[20:12] (jh_loveur) le truc c ke je c pa tro ki choisir
[20:12] (Tatie) ah bon parce que en plus tu te laisses le choix ? lol
[20:12] (jh_loveur) oué attend c pa simple
[20:13] (Tatie) à ce point ? lol
[20:13] (jh_loveur) tu prendrai ki toi?
[20:13] (Tatie) oula... j'en sais rien, je ne peux pas juger, je ne les connais pas
[20:13] (jh_loveur) pke bon tibo il est tro sex koi
[20:14] (jh_loveur) mé jkiff aussi mattieu serieu, il est grav bo
[20:14] (Tatie) tu veux une pièce pour faire un pile ou face ?
[20:14] (jh_loveur) arrete t pa drole

C'est que l'état d'inexpérimenté sexuel du djeunez commence à lui poser de sérieux problèmes, et au fur et à mesure qu'il prend de l'assurance sur le tchat, il visualise progressivement la possibilité de se faire un plan love avec un congénère en mal de chaleur humaine et de bisous généralisés partout sur le corps. Et il faut bien l'avouer, c'est plutôt motivant pour lui de se faire des films pendant des semaines sur son futur partenaire avant de finalement prendre la décision de le rencontrer dans la vraie vie, le coeur tout rempli d'émotion à l'intérieur et le pantalon prêt à exploser au moindre frottement un peu appuyé.

Quoiqu'il en soit, si vous avez plus de 25 ans, vous pouvez ré-enrouler votre langue qui pendouille à la Tex Avery et vous ôter de l'esprit l'idée de vous taper un ptit jeune. Il faudra vous faire une raison : pour lui, vous avez définitivement dépassé la date limite de consommation. Il vous jettera donc sans ménagement avec l'assurance insolente qui caractérise sa génération. Dans le cas le plus ultime évoqué plus haut en début de leçon, vous êtes même pris pour un criminel en raison de votre différence d'âge... C'est que le djeunez sait prendre un recul inégalé en la matière et s'exprime avec beaucoup de subtilité en jouant le minet tout innocent et tout offusqué, le doigt sur la bouche et le cul tortillé. C'est ballot.

Fréquence
Courant sur les tchats spécialisés, un peu moins ailleurs.

Symptômes
Pseudo indiquant d'une façon ou d'une autre qu'il a moins de 20 ans. Forte utilisation de langage sms. Angoisse sur tout. Raconte souvent ses quelques expériences passées. Cherche à se rassurer sur des détails (la taille de la stouquette par exemple) avec des questions précises qui l'aideront à déterminer la norme. Se retrouve toujours à un moment donné dans des situations pas possibles à gérer. Blinde la rencontre au maximum de façon à éviter de tomber sur un vieux pervers. Abrège la conversation ou quitte le tchat sans répondre si vous avez plus de 4 ans de différence avec lui.

Psychologie
Le djeunez en est à peu près au même point que vous en venant sur le tchat. Mais comme il est djeunez, il fait des trucs de djeunez et sort avec des djeunez en fréquentant des lieux de djeunez. Comme ça il peut parler de problèmes de djeunez et se poser des questions existentielles de djeunez.

Ce qu'il faut faire
Le draguer, on ne sait jamais. Vous n'avez rien à perdre, et en plus, il est peut-être mimi.

Espoir de conclure
Fortement décroissant en fonction de votre âge : 75% si vous êtes de la même année, 50% de 1 à 3 ans de plus, 15% de 4 à 6 ans de plus, 5% au-delà.

Le conseil de Tatie
Même si vous en êtes en hypra-manque, évitez de mentir sur votre âge. Le djeunez n'est pas si con qu'on pourrait le penser et il n'hésitera pas à vous planter en découvrant votre physique grisonnant de quadragénaire... De plus vous reproduiriez le schéma passablement pervers du vieux lubrique que nous découvrirons dans la prochaine leçon, ce qui est quand même dommageable pour votre image de mec bien.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .