Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

[Article] Le guide du tchat gay - Leçon numéro 9 : gérer les allumés
par LucasIsCalling le 11 Mars 2006 dans Humour / Guide du tchat gay
7 commentaires


Vous ne saviez pas que votre paire de lunettes avait un capital sensualité ?

Ah vous revoilà ! Tatie Lucette s'inquiétait de votre départ soudain et elle en mangeait sa perruque.

C'est qu'après une sortie rafraîchissante mais néanmoins de courte durée, jusqu'au parking mal éclairé le plus proche, vous rentrez bredouille dans votre home sweet home. Suite à une discussion engageante, bien qu'un peu rapide, vous aviez en effet prévu de rencontrer un jeune homme de 21 ans sportif et roulant en 207 pour envisager des attouchements réciproques et diversement positionnés, le tout dans une relative intimité. Malheureusement vous n'avez trouvé à l'endroit prévu et à l'heure dite qu'un homme d'environ 45 ans, allumant cigarette sur cigarette, dans une Renault 19 grise. Vous avez attendu vingt minutes, au cas où votre bel Apollon n'aurait pas trouvé le chemin de votre lieu de rencontre si romantique, mais personne ne s'est présenté. En plus, le type en R19 s'est mis à prendre le même itinéraire que vous au moment où vous quittiez l'endroit. Heureusement, vous connaissez tous les ronds-points du secteur et vous avez pu le décourager de vous suivre grâce aux 17 tours effectués au premier giratoire que vous avez trouvé.

C'est donc avec une motivation décuplée par ce dernier ratage en date que vous reprenez place devant le tas de plastique et de câbles qui devient votre lien favori avec le monde gay de la nuit nocturne of the night. Et votre Tatie vous souhaite bien du courage, car vous ne vous l'aviez peut-être pas remarqué, mais il y a une pleine lune ce soir. Autant dire que les libidos des tchatteurs sont au moins aussi élevées que l'envie d'un cheminot de la SNCF Ile-de-France de faire grève pour la défense du service public et le pouvoir d'achat des salariés.

Dans ces périodes d'intenses frustrations astrales, vous serez vraisemblablement contactés par toute une bande d'allumés. Petite revue choisie de quelques cas d'école qui ne déclencheront pas de censure.

[21:33] (pullmohair) salut tu aime avec mec qui porte pull en mohair?

[22:18] (mek) lunettes et grands pieds?

[00:55] (hcuir) tu kif le cuir

[18:20] (frappemoi) je veu que tu me fouette avec ta grosse <censuré>

[21:01] (jhcuissar) ta 1 cuissar cycliste ki moule bien

[23:23] (soumi) slt scenar insultes?

[19:49] (educ_fessees) tu a ete insolen je vai te coller 1 bonne fessee

[01:47] (aimeblakbeur) je ch plan tournante ds cave

Comme vous pouvez le constater, il y en a pour tous les goûts. Votre Tatie a passé un nombre incommensurable d'heures sur le net cette dernière dizaine d'années et ses logs sont remplis de trips aussi dégoûtants qu'originaux. Certains ne sont pas montrables ici, car ils feraient verdir votre pikachu en peluche, mais sachez qu'il y a bien pire. Non, croyez-moi, vraiment bien pire.

Fréquence
Courant sur les tchats spécialisés.

Symptômes
Messages directs. Enonciation du trip dès la première phrase. Pseudo en rapport avec le type de plan recherché. Aucune capacité de discussion. Ne prend meme pas la peine de dire "salut" ou "bye". Ne répond pas si vous n'allez pas dans son sens.

Psychologie
C'est le niveau d'après de l'intégriste qui, pourtant, en tenait déjà une bonne couche. Le type qui vous contacte est encore plus restreint dans ses envies et, statistiquement, il intéresse encore moins de monde. Comme il se fait ignorer massivement, il rabache mécaniquement la même phrase a tous les connectés pour voir s'il n'éveille pas des vocations. Essayez de le contacter en vous connectant avec un deuxième pseudo : il vous balancera la même phrase, avec les mêmes fautes, grâce à un copié/collé fébrile et baveux.

Ce qu'il faut faire
Sauf si vous êtes du genre à tout tenter (carpe diem, on n'a qu'une vie, qui ne risque rien n'a rien, no tabou open à tout, et tout ce genre de choses), vous n'avez rien d'intéressant à lui répondre. N'essayez même pas de le dérider en lui sortant une blague, par exemple en lui annonçant que vous n'avez que des pulls en synthétique alors qu'il cherche un mec en pull mohair, il vous répondra dans le meilleur des cas par un "?" particulièrement représentatif de sa capacité de discussion.

Espoir de conclure
Très variable, car c'est difficile de savoir si votre contact n'est pas en fait un branleur fétichiste, un mytho malsain ou un boulet qui a récemment téléchargé un porno thématique et qui en est encore tout remué dans son slip.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .