Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

[Article] Le guide du tchat gay - Leçon numéro 6 : gérer les marieuses
par LucasIsCalling le 17 Février 2006 dans Humour / Guide du tchat gay
2 commentaires


Ou lorsqu'une personne bien intentionnée se charge de votre vie sentimentale.

Vous persévérez. C'est votre trait de caractère. Je l'ai vu tout de suite, vous n'abandonnez pas. Vous êtes en ligne plus de 3 heures par jour. Vous avez upgradé votre pc pour qu'il puisse tenir le choc en ouvrant plusieurs tchats en même temps. Votre vitesse de frappe moyenne augmente quotidiennement, et à ce rythme, vous imaginez vous classer prochainement dans les trois premiers du concours du tchatteur le plus rapide de l'ouest.

Ce soir, vous revenez à la charge. Vos hormones aussi, remarquez, et ceci peut expliquer cela. Peut-être que l'homme de votre vie (enfin, la vie de cette nuit s'entend) se trouve au détour d'une fenêtre de conversation privée. Peut-être qu'il est déjà connecté. Peut-être qu'il cherche votre pseudo dans la liste. Peut-être qu'il l'a trouvé, mais qu'à cause de l'émotion, il ne sait pas quel message vous envoyer. Mais pourquoi est-ce qu'il n'a pas encore écrit, bordel ?? Qu'est-ce qu'il fout, ce blond ?! Restez calmes : pendant que vous vous énervez, votre pv est en train de sautiller partout.

[15:56] (_kloe) salut je suis une fille mais on peut parler ?

Mouais, alors évidemment, je vous vois venir avec votre sourire narquois à deux centimes d'euro. "Mais Tatie, suivez un peu, on l'a déjà faite cette leçon !", allez-vous me balancer gentiment dans la tronche avec un rictus mauvais montrant clairement que vous me voyez déjà bonne pour l'hospice à blondasses. "Nia nia nia", vous répondrai-je en vous assurant que je ne sucre pas encore les fraises. C'est vrai, ça commence très nettement comme un privé venant d'une fille du sexe opposé (voir http://www.et-alors.net/articles/140) et rien que la première phrase très caractéristique pourrait vous permettre de conclure que vous ne conclurez pas. Mais attention, vous perdez peut-être une occasion. C'est ça aussi, le tchat : rien n'est jamais certain. La preuve.

[15:56] (Tatie) salut tu vas bien ? on peut parler si tu veux
[15:57] (_kloe) je vé bien merci. je conné un ga homo il a 19 ans
[15:57] (Tatie) ah oui ? c'est ki ?
[15:58] (_kloe) c mon meilleur ami il na pa internet alor voila koi
[15:58] (Tatie) ah
[15:59] (_kloe) il est celibataire et c'est pa facile de trouver pour lui. il sapel thomas
[15:59] (Tatie) lol et il n'a jamais eu de mec ?
[16:00] (_kloe) jcroi pa é justement fodrait ptet ke ten parle avec lui lol
...
[16:21] (_kloe) ecoute le mieu c que je te passe son num de port. t'as l'air sympa, comme sa tu pourra lui parler

Non, vous n'êtes pas tombé sur le mec de votre vie, mais sur sa meilleure cop. Vous savez, sa confidente de toujours... Elle est la seule à savoir qu'il est "comme ça", il passe tout son temps avec elle, elle serait la mère de ses enfants si jamais un jour il en avait. Ils donnent des notes aux mecs qu'ils croisent dans la rue ou en boîte, ils se font des p'tits câlins en tout bien tout honneur, ils se disent tout, ils s'échangent des fringues. Et aujourd'hui, cette nana a décidé de jouer la marieuse, et c'est sur vous que ça tombe.

Comme elle n'a pas suivi les leçons de votre dévouée Tatie Lucette, la marieuse n'atteint pas encore votre niveau de connaissance du tchat. Elle est donc tombée à plusieurs reprises sur des boulets ou des mythos finis qui lui ont raconté nawak pour la faire chier (ou qui lui ont proposé un plan cam histoire de s'occuper). Avec vous, elle sent que ce n'est pas pareil et elle prend donc petit à petit confiance : vous savez faire des phrases de plus de trois mots, vous évitez les clichés lourdingues de Renato et de sa biscotte, et vous ne l'envoyez pas promener. Du coup, elle se dit que ça pourrait peut-être coller avec son cop.

Fréquence
Rare.

Symptômes
Vous expose la situation souvent assez clairement et assez sincèrement. Ne vous parle qu'en bien de son meilleur ami. Essaie de savoir (selon son point de vue à elle) si vous êtes celui qui lui conviendrait et si vous êtes quelqu'un digne de confiance. Ne vous donne pas tout de suite le moyen de le contacter mais vous le proposera d'elle-même lorsqu'elle vous aura mieux cerné. Vous reconnecte régulièrement : soit elle a invité son ami chez elle pour que vous puissiez tchatter ensemble, soit elle vous demande des nouvelles de votre idylle.

Psychologie
Avant toute chose, la marieuse veut aider son meilleur cop à mieux assumer son homosexualité et à se trouver quelqu'un. Ils se connaissent très bien, elle sait qu'il ne fera pas le premier pas, alors elle force un peu le destin. Comme dans la vraie vie, où ce type de personne sévit aussi, elle ne fait qu'aider deux âmes en peine à se rencontrer avec l'espoir un peu naïf qu'il en sortira une belle histoire d'amûr qui dure plus de 3 jours.

Ce qu'il faut faire
Discuter tranquillou afin de déterminer s'il ne s'agit pas d'un boulet (voir plus bas). Si elle accroche vraiment et que vous sentez que c'est du sérieux, vous pouvez essayer de prendre contact avec le type en question. Après tout, qui ne tente rien...

Espoir de conclure
20%. Pas plus ? Ben non : la marieuse vous a choisi selon ses critères à elle, d'accord, mais le mec a encore largement son mot à dire...

Le conseil-bonus de Tatie
Méfiez-vous comme de la peste d'une race évoluée de boulets tendance mytho qui tenteront très maladroitement de jouer les marieuses. Le scénario est simple : au bout de 2 lignes d'un pv qui ne s'encombre d'aucun détail, on vous communique un numéro de téléphone d'un mec qui -- soi-disant -- en cherche un autre, alors que vous n'avez strictement rien demandé, puis votre interlocuteur se déconnecte non sans vous avoir supplié d'appeler dans les minutes qui suivent. Dans les faits, il s'agit d'un essai de profitage de situation et d'emmerdage maximum, le numéro indiqué étant dans le meilleur des cas celui d'un inconnu qui n'est pas du tout homo, et dans le pire, celui de la gendarmerie la plus proche.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .