Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

[Article] Le guide du tchat gay - Leçon numéro 5 : gérer les mythos
par LucasIsCalling le 11 Février 2006 dans Humour / Guide du tchat gay
23 commentaires


Rendez-vous devant la mairie. J'aurai un jean bleu, des chaussures au pied, des cheveux sur la tête et un nez à peu près au milieu du visage. Tu me reconnaîtras facilement.

Mais ?!!? Qui a écrit "Tatie Lucette à pwal" sur le tableau ? Hein, qui ? Vais vous en mettre, moi, des poils, et pas qu'un peu ! Bande de mioches ! Grrr, rââh et scrogneugneu. Puisque c'est comme ça, on va reprendre tout de suite. Oui, c'est samedi, ben tant pis pour vous.

Bien. Vous avez maintenant établi quelques contacts avec des gens sympas qui se préoccupent régulièrement de l'état d'avancement de vos recherches. Malheureusement votre réponse reste la même : vous n'avez encore trouvé personne à vous mettre sous la langue (ou à proximité). Le désespoir vous guette, tel le quinquagénaire en short trop court qui attend une jeune proie dans un lieu de drague mal famé. Vous n'imaginiez pas que c'était aussi compliqué de trouver un partenaire sur le net ? Bienvenue dans un monde de merde.

Comme vous êtes quelqu'un de persévérant, vous avez décidé de vous connecter quotidiennement au tchat et d'y passer une heure ou deux. Vous retrouvez votre contact sympa qui vous donne des nouvelles du dernier DVD qu'il a acheté à Carrouf pour pas cher. Un ou deux boulets tentent de vous rencontrer "pour te fumé ta face gro gay". Bôaf, la routine. Et puis d'un coup, votre système de message privé se met à clignoter d'une façon lancinante, et rouge de surcroît.

[20:31] (mek_pr_renc) slt je cherch une rencontre pr ce soir et toi

Un sourire traverse votre visage jusqu'aux oreilles. Un type qui cherche une rencontre pour ce soir ! Ca fait trois semaines que vous éspériez ça !

[20:31] (Tatie) salut, moi aussi ! tu habites où ?
[20:32] (mek_pr_renc) la gare et toi
[20:32] (Tatie) pas très loin
[20:34] (Tatie) allo ?
[20:35] (mek_pr_renc) tu aime koi?
[20:35] (Tatie) bah ca depend de plein de choses tu sais et toi
[20:37] (mek_pr_renc) tout
[20:38] (mek_pr_renc) ok rdv dans 10 minute devant l'eglise
[20:38] (Tatie) lol quelle eglise ?
[20:39] (Tatie) tu seras habillé comment ?
[20:41] (Tatie) ...
[20:42] (mek_pr_renc) djin pull
[20:42] **** mek_pr_renc vient de se déconnecter (Quit: leaving)

Vous venez d'avoir votre premier rendez-vous avec un connecté, le tout en 10 minutes. Ca y est, la vie vous sourit, les arbustes gazouillent et les oiseaux bourgeonnent. Vous vous imaginez déjà devant une église, le bouquet de fleurs à la main et le string panthère aux hanches, à attendre patiemment votre futur partenaire d'activités physiques...

Ne bougez pas de votre siège et rangez votre lingerie : c'est un mytho. En clair, vous risquez de l'attendre longtemps. "Encore un 0% d'espoir de conclure ?!" chouinerez-vous, la larme au coin de l'oeil et le pantalon reprenant sa forme normale. "Pas loin", vous répondra votre Tatie préférée dans un soupir complaisant. C'est que le mytho est un connecté courant, à profil complexe et à multiples sous-ensembles. Alors, de façon à ce que vous évitiez de tomber dans le piège sordide et désagréable du lapin, nous allons passer en revue les grandes catégories de mythos.

Le log ressorti ci-dessus illustre parfaitement la catégorie du mytho pressé qui est encore relativement facile à distinguer. Il semble partant pour un rendez-vous, il semble habiter dans le secteur, il semble savoir ce qui peut se passer car il ne s'encombre pas de détails, mais au final il n'en est rien. Sa technique est facilement identifiable : il baratine trop rapidement et trop grossièrement pour être crédible.

Voici un autre exemple, celui du mytho joueur :

[16:55] (jeunegay) salu bel hom
[16:56] (Tatie) salut. tu vas bien?
[16:56] (jeunegay) oui tre bien et toi
[16:56] (Tatie) ca va merci
[16:57] (jeunegay) je suis ok pour une rencontre si tu veu
[16:57] (Tatie) ah ben faut voir... tu habites ou? tu es comment?
[16:58] (jeunegay) ver alma. 18 ans blond yx bleu musclé 20cm et toi
[16:58] (Tatie) st laurent. 27 ans brun
[16:58] (jeunegay) hmm jaime les mecs de ton age. tu aime quoi?
[16:59] (Tatie) ben je cherche une rencontre et puis on verra bien
[17:00] (jeunegay) sa me va
...
[17:12] (jeunegay) on se voit cheri?
[17:12] (Tatie) euh deja ?
[17:13] (jeunegay) jpeu pas rester tro longtemps la. a 17h30 place de la mairie ok? je serai en survet

A la différence du mytho pressé, le mytho joueur prend plus de temps. Il élabore davantage son plan, donne plus de détails, fait comme si son envie était bien réelle et vous appâte en utilisant un physique avantageux et une zigounette démesurée, tout en vous assurant que vous êtes son type de mec. Il se trahit cependant par quelques indices sur l'environnement de la rencontre en elle-même qui reste trop vague pour être vraiment concrète.

Dernier exemple typique :

[14:20] (luca_dispo) slt
[14:20] (Tatie) salut mister ca va?
[14:20] (luca_dispo) oué. je cherche plan asv?
...
[14:49] (luca_dispo) a 16h alors
[14:50] (Tatie) bon donc on est ok
[14:52] (luca_dispo) oué mais là en fait jpeu plu
[14:52] (Tatie) ah bon? pkoi?
[14:54] (luca_dispo) jpeu plu dsl
[14:54] (Tatie) attends ca fait 30 minutes qu'on parle de se voir et tu peux plus?
[14:55] (luca_dispo) bin oué
[14:55] (Tatie) ben explique
[14:57] (Tatie) eho
[14:57] (luca_dispo) jdoi y aller bye
[14:57] (Tatie) pffff
[14:59] **** luca_dispo vient de se déconnecter (Quit: )

C'est un mytho frustrant. Plutôt que de vous poser un lapin, il a trouvé mieux : faire comme si vous auriez pu vous voir. Au moins vous économisez de la marche à pied et vous évitez l'attente pour rien dans le froid, mais vous avez perdu 40 minutes à tchatter dans le vide.

Fréquence
Courant.

Symptômes
Pseudo trompeur indiquant une envie de rencontre. Reste vague sur tout. Habite un quartier qui existe partout (le centre, près du stade, la gare, à côté de l'hopital), un secteur très connu de votre ville ou doit venir près de chez vous dans quelques temps, ce qui légitime le fait qu'il ne connaît pas précisément le secteur. A moins de 20 ans, ressemble au cliché du mec canon type surfeur bien membré. Vous fixe rendez-vous dans un lieu inadapté, sans préciser vraiment où et dans un délai impossible à tenir pour tout être humain normalement constitué. Soit il vous met la pression pour une rencontre immédiate (demain je peux pas, la semaine prochaine je suis pris, après je pars au Tibet), soit le rendez-vous est prévu pour dans 3 mois. A des trous dans le débit de la conversation montrant qu'il n'est pas vraiment motivé. Elude les questions qui le met en difficulté. Se déconnecte sans avoir confirmé qu'il venait bien. Ne se reconnecte pas.

Psychologie
Dans certains cas, le mytho est une mutation du boulet. Son but ne change pas, à savoir clairement vous faire chier, mais la méthode s'est améliorée : il vous propose en apparence ce que vous attendez. Dans d'autres cas, il s'agit d'un branleur qui fantasme sur le principe même d'une rencontre et qui tire son excitation de la mise en scène. Alors que vous essayez d'obtenir des détails sur son apparence vestimentaire pour que vous puissiez vous reconnaître mutuellement, il est déjà nu comme un ver devant son ordi à titiller diverses parties de son corps, notamment les plus érectiles.

Ce qu'il faut faire
Passer à autre chose, même si c'est parfois alléchant.

Espoir de conclure
0% par définition.

Le conseil-bonus de Tatie
Attention à vous : le mytho est parfois très difficile à reconnaître. Ce n'est donc qu'avec une accumulation de choses suspectes qu'il faudra vous faire une idée bien précise du risque que vous prenez. Si vous n'êtes pas tout à fait certain de la réalité de ses propos, et si le tchat le permet, vous pouvez tenter une connexion double : prendre un autre pseudo bien différent du premier et draguer votre interlocuteur sous une autre identité. A mytho, mytho et demi...

Premier pv
[15:15] (TatieDu29) c koi ton asv?
[15:15] (bo_black) 20 h brest
[15:15] (bo_black) je cherche une rencontre

Deuxième pv
[15:17] (TatieBisDu59) salut, j'habite lille et toi?
[15:17] (bo_black) moi aussi enfin a coté

Là, c'est clair, vous pouvez définitivement tirer un trait sur lui... Il habite sans doute un troisième lieu, et il n'est sûrement pas black, et il n'est peut-être même pas gay. Autre exemple :

Premier pv
[18:32] (Tatie) bon donc a tout a l'heure, 19h30
[18:32] (mec19ans) oui ok a taleur
[18:32] (Tatie) a ttal

Deuxième pv
[18:35] (TatieBis) salut toi, tu vas bien?
[18:36] (mec19ans) oui et toi?
[18:37] (TatieBis) ca va. tu cherches quoi?
[18:37] (mec19ans) une rencontre ce soir
[18:37] (TatieBis) ah. t'as trouvé personne?
[18:38] (mec19ans) non

C'est avec ce genre de petit rigolo que vous vous retrouvez à 8 à la même heure au même endroit alors que lui est toujours connecté en train d'en chauffer un neuvième...




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .