Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

[Article] Le guide du tchat gay - Leçon numéro 4 : gérer les gens sympas
par LucasIsCalling le 14 Août 2006 dans Humour / Guide du tchat gay
3 commentaires


Comment faire si vous êtes nominé dans la catégorie des gens trop cool.

Les enfaaaannnnnts ! C'est Tatiiiiiiie Luceeeette ! On y retoûûûûûûûûrne ! Déjà la quatrième leçon, mondieumondieumondieu comme ça file vite, ahlalala oui ça passe, vraiment vraiment, pfoûû. Bien, tout le monde est rentré ? Nous pouvons poursuivre.

Je vous retrouve dans une position qui devient de plus en plus habituelle ces derniers jours, à savoir les fesses mollement posées sur une chaise devant votre PC, à scotcher quotidiennement pendant près d'une heure sur un tchat. C'est que votre taux d'hormones chauffantes par litre de sang connaît une croissance qui dépasse celle du Dow Jones un jour d'OPA sur le baril de brut irakien par les pétroliers d\'Afghanistan. En clair, si ça continue, il va falloir que ça cesse.

Cependant, je discerne un regard flou et une souris hésitante. Je sens poindre en vous l'idée saugrenue que le tchat n'est peut-être pas le meilleur endroit pour fricoter en tout anonymat avec un pur mâle un soir au coin du feu. Rassurez-vous : chaque chose en son temps, vous venez de recevoir un nouveau message privé. Serait-ce un nouveau fantasmeur qui vous plantera délicatement en cours de dial en raison d'une émotion précoce liée à des mouvements répétés du poignet ? Non, vous avez mieux : de l'autre côté du pv, c'est un gens sympa qui passe vous dire bonjour. Décidément, c'est votre jour de chance.

[11:15] (nicoo) salut je suis pas gay mais on peut parler?
[11:15] (Tatie) salut, oui si tu veux... que t'arrive-t-il ?
[11:16] (nicoo) lol rien mé je voulai te dire que je suis de tout coeur avec toi
[11:16] (Tatie) ah bon?
[11:16] (nicoo) oué pke vraiment c pas simple d'etre homo avec tout ces homofobe autour
[11:17] (Tatie) ben c'est pas faux... mais en quoi ça te touche toi?
[11:18] (nicoo) ben jme met a ta place et serieux ca me ferait chier d'etre emmerdé en permanance pour ki on est. on doit pouvoir vivre et pas se prendre la tete c ma vision
[11:18] (Tatie) ok je vois
[11:19] (nicoo) donc serieu continue comme t'es, je trouve sa tro bien d'aimer les mecs comme tu fais et de le vivre comme sa

Il y a 10 minutes, un gros boulet a pensé vous morfler votre race en annonçant dans le salon général que vous étiez la râclure de l'humanité à cause de votre tendance à placer votre zigounette dans des boîtes à caca (ou prétendûment). Désormais, on vous décernerait presque un prix nobel de la défense des minorités LGBT pour votre comportement exemplaire et militant. Etonnant, non ?

Et le pire, c'est qu'on serait tenté de les croire, les gens sympas. Ils semblent sincères, en tout cas une grande majorité. Ce ne sont pas des haineux déguisés, ni des boulets évolués qui vous lâcheraient un "nan jdeconne lé pd jlé brule" après quelques lignes. Les discussions sont bon enfant et pas prise de tête. La seule question qu'on peut se poser, c'est de savoir ce que ce genre de dial apporte vraiment à l'un et à l'autre. Mais faut-il toujours tout calculer en détail ?

Ca présente un avantage non négligeable : en gérant des situations aussi diverses, vous devenez progressivement multipass sans vous en rendre compte, ce qui est une garantie certaine d'arriver à vos fins -- un jour ou l'autre.

Fréquence
Peu courant sur les tchats généralistes. Inexistant sur les tchats spécialisés, il n'y a pas de gens sympas là-dessus (on en reparlera).

Symptômes
Pseudo stable dans le temps. Vient parler spontanément de tout et de rien. Trouve positif les choses qui vous concernent (votre pseudo, vos goûts musicaux, votre ville, le fait que soyez homo) et vous le dit. Vous déclare "trop cool" alors que vous ne parlez que depuis 10 lignes. Si c'est quelqu'un de votre sexe, vous rappelle qu'il n'est pas homo mais qu'il respecte et que ça ne lui pose pas de problème tant qu'on ne le drague pas. Se souvient de votre pseudo et revient tchatter régulièrement en vous demandant si ça va et si vous avez trouvé le garçon ou la fille de vos rêves.

Psychologie
Tolérant dans l'âme, le gens sympa est sans doute celui qui est le plus proche de la définition originelle du tchat : un espace de dialogue virtuel entre gens civilisés. Il ne vient pour rien de précis, si ce n'est échanger et discuter. Il ne joue pas de son anonymat et il ne vend rien. Comme il est un peu au courant de la place des homos dans la société en général et sur un tchat en particulier, il vient gentiment vous encourager au détour d'une discussion.

Ce qu'il faut faire
C'est fonction de votre envie à taper du caractère peu rentable et du nombre de messages simultanés que vous gérez dans l'instant.

Espoir de conclure
5%. Dans quelques rares cas, l'approche sympa permet à un autre connecté d'entrer en contact avec vous tout en mesurant votre capacité à discuter de façon structurée plus de 3 phrases. Comme c'est très loin d'être donné à tout le monde, vous pouvez assurément marquer des points.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .