Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Electrolook spécial Culturisme : Le festival d'Avignon c'est nul !
par captain le 28 Juillet 2010 dans Humour / Electrolook
6 commentaires


le festival d' Avignon, c'est toujours la même chose. Grâce à Electrolook, faites croire à vos amis que vous y êtes allés, alors qu'en fait vous étiez en string à Sitges.



ENFIN ! le festival d’Avignon est terminé !

Pour ceux qui ne connaissent pas, le festival consiste en une nuée de théatreux jamais sortis de Paris (voire même de leur arrondissement) qui débarquent par centaines en short en jean élimé et en chapeau de paille, chemise ouverte, parce que tu comprends “la proviiince c’est la campaaaaagne”, alors qu’on est en plein centre ville, et marchent au ralenti au milieu des rues les bras écartés en parlant de mise en scène alors que derrière eux il y’a un bus et trois poids lourds qui klaxonnent, qu’ils n’ont pas remarqué. Et encore je ne parle pas des connasses en robe “Fabienne Thibaut période starmania” qui font du vélo à contre sens dans les ruelles déjà encombrées par des voitures stationnées n’importe comment, avec de grands chapeaux à fleurs, et s’offusquent quand on les traite bien légitimement de grosses enculées de leur mère sa race.

Il faut dire que quand on y habite, conduire dans Avignon est un tout petit peu agaçant. Sans oublier que les neuf-dixièmes des “Théâtres” ouvrant pendant le festival sont le reste de l’année des Garages, et donc absolument pas pourvus de salle d’attente, les files s’établissant de préférence sur la chaussée, perpendiculairement au sens de circulation, ce qui est impeccable pour faire un strike la bave aux lèvre. J’envisage d’acheter un 4*4 avec un pare-buffles à l’avant.

Vous l’avez compris, Avignon c’est nul.

Il ne faut pas venir. Cette plaie biblique se distingue en outre de l’invasion de sauterelles en ce qu’elle est récurrente ! Tous les ans, au mois de juillet, c’est rebelotte. Et comme tous les phénomènes revenant régulièrement, on s’aperçoit en quelques années que c’est toujours pareil, principalement au niveau des spectacles.

Je ne vous parlerai pas du “IN”

Tout d’abord, parce que France Inter et les Inrocks en parlent déjà suffisamment, et d’autre part parce que le festival IN n’existe pas pour les Avignonnais. Le rêve de théâtre “Populaire” de Jean Vilar me fait bien marrer quand on voit qu’en réalité il faut réserver deux ans à l’avance des places qui coutent un smic et demi pour voir un mec chier en allemand dans la cour d’honneur du Palais des Papes.

Non, le VRAI festival, c’est le OFF, donc les spectacles adoptent O-BLI-GA-TOI-RE-MENT l’une des thématiques détaillées ci-dessous, c’est tellement prévisible que c’est même plus la peine de venir. D’ailleurs, ne venez pas.

On va éviter les grands classiques, genre Beckett, Ionesco, Dario Fo et Valère Novarina, parce que c’est de la triche, vous pourriez les voir partout ailleurs (mais mieux joués, et pas avec un décor en carton sur des planches en bois). Non, je vais me concentrer sur les créations les plus typiques du Festival Off, qui étendent le rayonnement culturel d’Avignon bien au delà des limites du Vaucluse, jusqu’à Villeneuve les Avignon.

Grace à Electrolook, il vous suffira d’apprendre par coeur ces résumés et vous serez incollables sur le festival, ce qui vous permettra de briller dans les salons à la rentrée même si en vrai vous êtes allés faire les connasses en string à Sitges ( 40 km au sud de Barcelone ).







Résumés-Types des grands familles de spectacles :
(car le monde du spectacle est une grande famille comme chacun sait)

1- Quatre Deneuve et un enterrement




Spectacle de cabaret comique mené tambour battant par un quatuor de comédiennes-chanteuses-musiciennes pleines d’allant, dont le succès se confirme d’année en année à Avignon.
Le problème étant que ce succès ne se confirme nulle part ailleurs, et que c’est justement le même spectacle d’année en année, qu’elles n’arrivent désespérément pas à vendre à un producteur.


2-Terre de Désolation(s)




La douloureuse histoire d’un orphelin russe rescapé d’Auschwitz qu’on envoie en convalescence à Hiroshima le 5 aout 1945. Un récitatif poignant, d’après un auteur roumain mort sous la dictature, joué dans la cave sordide d’un restaurant libanais par un acteur en haillons portant une prothèse dentaire mal collée. A pleurer des larmes de sang.


3-Drôle de Rire :



Méfiez-vous toujours des spectacles contenant le mot “rire” dans le titre. Si on se croit obligé de préciser que c’est drôle, c’est que ça ne l’est pas forcément tellement. Surtout si l’affiche montre quelqu’un maquillé de façon grotesque en train de faire une grimace. Préparez vous au numéro d’un clown pas drôle à un mètre de vous qui vous postillonne dessus dans une salle de 12 personnes sans climatisation assis sur une chaise en plastique pendant une heure cinq.


4- Gli Préciosas Ridiculos



Une truculente adaptation des “précieuses ridicules” de Molière, façon Comedia Dell’arte, c’est à dire hurlée par des fous furieux déguisés en polichinelles au milieu d’un grand nuage de poussière dans la cour venteuse de ce qui, le reste de l’année, est une école maternelle. Les instit’ qui encadrent le carnaval des élèves de moyenne section ne se sentent pas trop dépaysées.


5-Danièle Evenou fait son show !



Je n’ai rien contre Danièle Evenou, qui est une brave femme qui a épousé Georges Fillioud et dont l’état actuel peut être expliqué par le fait qu’elle ait subi des électrochocs à 17 ans, comme nous l’apprend sa page wikipédia.

Cependant, comme de nombreuses ex-semi-célébrités audiovisuelles, elle a cru pouvoir relancer sa carrière avec un one-woman-show, ce qui lui a permis de se faire harceler dans tous les bars et cafés de la ville ou elle pensait prendre un demi tranquille, avant qu’une bande de relou ne débarque aux cris de “ouah, regarde ! c’est Danielle Evenou !”.
C’est très petit, Avignon intra-muros.

On peut remplacer le nom de “Danièle Evenou” par l’une des personnalités suivantes, toutes testées et approuvées :
Muriel Hermine,Gérard Majax, Corbier, Agnès Soral, Éric Collado, Eve Angéli...


6- Les hommes chassent le mammouth et les femmes repeignent la caverne



Ensemble de saynettes épinglant finement les rapports dans le couple, d’après des stéréotypes déjà ringards sous Giscard d’Estaing, basées sur les livres sexistes et rétrogrades de John Gray, qui a probablement vécu dans un placard chez les Amish depuis 40 ans quand on voit la modernité de ce qu’il écrit.
Sans compter que “le couple” c’est un homme+une femme exclusivement.
Tas de cons.


7- Les monologues du trou du cul



Ah ben tiens, je suis étonné que y’ ait encore personne qui nous l’ait sorti, celui là, vu qu’on a déjà eu droit au vagin et au pénis, j’attends avec impatience la suite “dialogue de mes couilles” dont voici en exclusivité mondiale un extrait :

acte I, scène un
dans un caleçon


“couille gauche : -ça va couille droite ?
couille droite : -ça va ça vient...”

je devrais déposer toutes ces idées que j’ai parfois, avant que quelqu’un ne me les pique et ne devienne milliardaire à ma place.



pour revenir a des choses plus sérieuses :

8-Sganarelle concept



Une déconstruction de la mécanique du comique chez Molière, en retirant tous les gags. L’acteur Jean-Pierre Timbale dans une performance exceptionnelle reste nu comme un os de poulet sur scène pendant tout le spectacle avec pour tout partenaire un tabouret en bois cassé, pendant que le texte soulignant avec amertume le tragique de l’existence est déclamé d’une voix sépulcrale par un magnétophone à piles ayant fait le trajet Paris-Avignon en plein soleil sur la plage arrière d’une Ford Escort.

(on peut varier les plaisirs en remplaçant le nom de Sganarelle par Andromaque, Phèdre, Polyeucte, Rosine, Harpagon...)


9-Les Misérables



Après son succès au centre de lavage automobile “l’éléphant bleu” du Pontet en 2008, avec Guerre et Paix de Léon Tolstoï, la comédienne Pierrette Dugenou poursuit son aventure dans des lieux décalés en proposant une lecture-spectacle de l’intégrale de l’ œuvre de Victor Hugo dans un bar tabac de Monclar, pendant plusieurs heures, afin d’apporter la culture aux plus indigents intellectuellement. Une aventure a vivre.


10- Trois Folles et un couffin



Nouvelle tendance depuis 3-4 ans, la comédie de meurs sur les gays, confrontant en général une paire d’hétéro-beaufs qui feraient passer Bigard pour Claude Rich, à un personnage “comique” de folasse hystérique habillée cinq tailles en dessous du raisonnable (j’imagine que la taille du pantalon explique partiellement la voix haut perchée) qui leur fait découvrir que les homos sont des hommes comme vous et moi, à part qu’ils prennent de la cocaïne au petit dej’, passent toutes les nuit en club SM hardcore, et changent de mec plus souvent que de slip, ce qui concerne un échantillon représentatif de 0.000000000000002% des gens interrogés sur Uranus.
Tout ça sous couvert de faire avancer les mœurs, bien sur !



Vous l’avez compris, NE VENEZ PAS A AVIGNON !

D’ailleurs, je dis “à Avignon” exprès.
Il n’ya QUE les journalistes qui disent EN Avignon. c’est à cause de l’accent pourri des Parisiens qui sont incapables d’enchainer deux “A” consécutifs, alors que localement on a la bouche assez grande pour le faire.


Sur ce, je vous laisse, je suis littéralement brisé.
Je vais aller me reposer en thalasso.
par exemple en string, à Sitges.


et pourquoi pas même cul nu.

Enfin, la seule chose qui me console dans tout ça c’est que toutes les compagnies dont je viens de vous parler crèvent de faim onze mois par an pour financer leur festival, et ça, c’est une satisfaction qui ne s’achète pas !

Bisous à Tous !





Articles lis

Electrolook spécial emploi : Sexe et Agrafeuses !
Le monde de l'entreprise, c'est impressionnant, mais aussi une source inépuisable de frasques sensuelles impliquant du mobilier de bureau.
par captain le 2 Juillet 2009 dans Humour / Electrolook
(3 mots cls identiques)

ELECTROLOOK spécial rentrée : la problématique vitamineuse.
Comment affronter la rentrée avec panache et énergie ? Mais en se bourrant la gueule, bien sur !
par captain le 27 Août 2008 dans Humour / Electrolook
(3 mots cls identiques)

Electrolook : Noël à Paques, tisons au balcon !
A l’instar de Criquette Rockwell et des patrons de supermarchés ( pour qui la rentrée des classes a lieu en juin) , j’ai décidé de célébrer la magie de noël en octobre, de manière à vous éviter peut-être une galère dans trois mois...
par captain le 17 Octobre 2006 dans Humour / Electrolook
(3 mots cls identiques)

Electrolook 8 : la gay pride sobre, mais classe !
Aller faire la majorette en string sur les champs Elysées c'est très gentil, mais encore faut il ne pas coller la honte à sa maman !
par captain le 19 Mai 2006 dans Humour / Electrolook
(3 mots cls identiques)

Electrolook Spécial Filles ! La problématique coiffurale
D'aucuns disent que les lesbiennes sont mal coiffées. C'est faux ! En fait, elles développent un concept... + Notre supplément spécial toges !
par captain le 15 Février 2006 dans Humour / Electrolook
(3 mots cls identiques)

Mettez du rouge à levres sans faire tapette !
Jean Paul Gaultier l'a compris : avec le maquillage pour homme, on peut être un vrai mec viril, et aller faire sa chagasse chez Séphora !
par captain le 19 Janvier 2006 dans Humour / Electrolook
(3 mots cls identiques)

Electrolook : Luttez contre le stress avec la Sophrognologie !
la vie moderne est une source de contrariétés. Ou sont passés les temps bénis où l'homme chassait le mammouth pendant que la meuf repeignait la caverne ?
par captain le 2 Août 2009 dans Humour / Electrolook
(2 mots cls identiques)

Mais ou est encore passée Mylène Farmer ?
un livre "dont vous êtes le héros" désopilant, pour se marrer avec Mylène (ce qui n'arrive pas tous les jours)
par captain le 12 Août 2008 dans Art et Culture / Livres
(2 mots cls identiques)

Electrolook : bien réeussir sa dépression !
La dépression est une menace pour la jeunesse. Mais en même temps c'est tellement rigolo !
par captain le 5 Novembre 2007 dans Humour / Electrolook
(2 mots cls identiques)

Electrolook spécial politique : Votez P.P.F.M !
Devant le marasme de la situation politique internationale, le dérèglement du climat, la montée du terrorisme, les fanatiques religieux, les épidémies qui sortent d’on ne sait z’où et les yaourts mutants j'ai décidé de fonder un nouveau parti politique.
par captain le 20 Novembre 2006 dans Humour / Electrolook
(2 mots cls identiques)

Electrolook de Noël spécial Lesgouines !
Suite à une manifestation de lesbiennes sous mes fenêtres, je refais le même électrolook en version filles, pour qu'elles aussi aient des idées de cadeaux, ce dont elles ont bien besoin vu leur notoire absence de bon goût.
par captain le 19 Octobre 2006 dans Humour / Electrolook
(2 mots cls identiques)

Porky 2 : le nouveau Logan est sorti !
le deuxième épisode des aventures de Porky sort chez H&O comics, et ça valait la peine d'attendre...
par captain le 30 Mars 2006 dans Art et Culture / Livres
(2 mots cls identiques)

Perdre du Poids avant les fêtes !
Perdre du poids avant les fêtes en foutant rien et en mangeant des gâteaux, c'est possible ! Même en s'y prenant à la dernière minute !
par captain le 8 Décembre 2005 dans Humour / Electrolook
(2 mots cls identiques)

A Bigger Splash !
Quelle eau de toilette pour les gays cet été ?
par captain le 13 Juillet 2005 dans Humour / Electrolook
(2 mots cls identiques)
 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .