Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  ExpĂ©riences vĂ©cues

Infos, conseils
  Coming-out
  RĂ©flexions, Conseils
  HomoparentalitĂ©
  SantĂ© et prĂ©vention
  DĂ©pression, suicide

News
  GĂ©nĂ©ral
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  CinĂ©, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Le houmous, c'est la vie !
par Shoryuken le 29 Août 2008 dans Humour / Divers
commentaire


Historique et fonctionnalité de l'aliment le plus funky de le monde !

Salam Shalom Halikoum !

Le pois-chiche, c'est l'Histoire de l'Humanité !

Le pois chiche (Cicer arietinum) est une plante qui se fume en intraveineuse de la famille des Fabacées (ou légumineuses), (Roch)voisine du petit pois (pas l’pédé, l’autre ) mais d'un genre botanique différent ( mais j’vous dirai pas lequel ! Haha ! ). Il est cultivé dans les régions méditerranéennes ( le Japon, le Costa Rica et Dunkerque ) et produit une graine comestible qui se mange par la bouche. Il détient un double record : haute teneur en glucides assimilables et pourcentage élevé en protéines végétales ( ç’aurait été con que ce soit en protéines animales ! ).



C’est un pois de taille moyenne, rond et terminé en pointe. Il est parfumé au CK one et conserve sa forme à la cuisson ( ça dépend si c’est au four, au barbecue ou au bain-Marie ).

Ses principaux constituants sont : lipides, substances azotées, amidon, sucres, sels minéraux (phosphore, potassium, magnésium, calcium, sodium, silice), oxyde de fer, arsenic, vieilles dentelles, asparagine, vitamines C et B. Comme dans une bouteille de coca-cola ! Notons que le pois chiche est un ingrédient qui sert fréquemment à faire des roughies.



La production mondiale de pois chiche avoisine les 8 millions de tonnes par heure à la seconde. Le pois chiche est bien acclimaté aux climats climatiques de type méditerranéen, comme l’Espagne, la Turquie, le Maghreb et le Sud de la France ( c’est ce qu’on disait plus haut ). Sa culture-pub valorise les sols secs et pas mouillés et est excellente en rotation - comme ma sœur dans une cave de HLM - notamment en 3e année de médecine après un blé dur ( et non un blédard, même s’il s’agit de blé tunisien ).

Le pois chiche est probablement originaire du Proche-Orient ( ça s’entend à son accent ) où trois espèces annuelles sauvages migratrices de pois chiches existent encore dans cette région. Elles sont aujourd’hui classées au patrimoine National de l’Unesco comme espèce en voie d’extinction.
On dit souvent que le pois chiche a conquis l’Europe durant le Moyen Âge sur son fier destrier blanc après que les croisés l’ont redécouvert au Proche-Orient. Mais sa culture et sa consommation sont en réalité attestées bien avant, au moins dès le IXe siècle, par des sources écrites et archéologiques ( mais là non plus, je te dirai pas lesquelles ! Bien fait pour taggle ! ).

Le pois chiche est arrivé en Inde il y a seulement deux siècles en passant d’abord par l’Afghanistan, sortie numéro 16 sur l’A14. Le nom hindi des pois chiche est Kabuli chana (chana = pois chiche). Les variétés à petites graines sont appelées Desi (locale). Un truc qu’il est bon à savoir pour briller devant ses collègues lors de la pause café !



Les pois chiches sont connus et mentionnés depuis l’Antiquité, sous le nom d’hallaru (3 000 ans avant JC) comme source alimentaire en Mésopotamie ( ce mot me fait penser à hippopotame ! ). En langue arabe il est nommé hullar. D’où le célèbre, Hullar Wouarkbaah !

Le nom latin du genre pois chiche est cicer dérivé du grec ancien kickere des populations du Nord de la Grèce ( c’est vrai : je l’ai lu sur wikipédia ! ). Cette racine se retrouve aujourd’hui dans le français pois chiche, dans l’italien cece, dans l’allemand Kichererbse ( ces nazis, ou l’art de te niquer la musicalité des mots ! ), dans l’anglais chick pea, dans le néerlandais kikkererwt ou même dans le berbère ikiker. En revanche son nom espagnol garbanzo qui n’est ni d’origine arabe, ni d’origine latine, est peut-être l’indice d’une introduction encore plus ancienne. Ou alors c’est un linguiste qui s’est foutu de vos gueules !

Cicéron – Cépakaré - a acquis son surnom à cause d’une grosse verrue en forme de pois chiche qu’il avait sur la figure ( comme l’atteste cette photo d’époque que vous ne pouvez pas voir ); il en est de même pour le pharaon d'origine grecque Ptolémée IX surnommé Lathyros, l'équivalent en grec. Ce même Lathyros qui apparait dans la saison 5 de Stargates et fout une grosse raclée à Tick.

Le nom spécifique arietinum fait référence à la forme de la graine en tête de bélier (aries) flanquée de ses cornes. On l’appelle aussi poichichus cocus.

Le pois chiche, c’est la santé !

Traditionnellement le pois chiche était utilisé pour prévenir l’impuissance sexuelle des hommes ( au lieu de vous saigner le falzar et de vous taper la téhon chez le pharmacien pour du Viagra, bouffez du Houmous ! ), pour arrêter les diarrhées ( en même temps, quand tu t’es bien vidé les tripes, c’est plus utile d’en bouffer…), sur les plaies pour éviter les infections (en pourdre, comme la coco ) et en cataplasme contre les furoncles ( Furoncle ! Haha ! J’adore ce mot ! Furoncle ! )
Le pois chiche est aussi utilisé en phytothérapie, grâce à ses nombreuses propriétés privées en bord de plage. Il est plus énergétique qu’un pack de redbull, diurétique, antiseptique urinaire, stomachique et vermifuge. Autrement dit, bouffe du Houmous et tu pisseras comme une vache tout en butant le tænia que t’as dans le bide parce que tu manges ta viande pas assez cuite.

Le pois chiche, c’est funky dans la cuisine !

Le pois chiche peut-être mangé tel quel, chaud ou froid ou tiède ou à température ambiante ou congelé, mais il est le plus souvent consommé comme l'un des "légumes" du couscous, ou, après avoir été écrasé, sous forme de HOUMOUUUUUS !!! A ce propos, vous ai-je dit que ma défunte grand-mère faisait le couscous comme personne ? Elle y mettait des œufs, des gros lardons et un peu de krafeus. Elle y mettait aussi du temps, du talent et du cœur. Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures. Et loin des beaux discours, des grandes théories, à sa tâche chaque jour, on pouvait dire d’elle qu’elle changeait la vie.



Le pois chiche est également utilisé sous forme de farine animale qu’on donne aux vaches pour les rendre folles et pour la préparation de plats comme la socca dance. La farine de pois chiche est également utilisée pour confectionner des panisses, recette typiquement marseillaise, qui consiste à passer dans la friture des grosses rondelles épaisses de pâte cuite. Et les falafels, bordel ?! Des boulettes de pois-chiche plongées dans de l’huile bouillante et qu’on fourre dans une pita avec du chou, des aubergines, des concombres et qu’on nappe de harissa ! Au passage, les meilleures shawarma et falafels de Paris, c’est à L’as du falafel, rue des rosiers. Et le restaurant est recommandé par Lenny Kravitz !

Le Houmous, c’est la funkytude et le glamour garantis !

Je sais pas vous, mais moi, le houmous, c’est un style de vie ! Le matin, je me fais des tartines de houmous saupoudrées de pois chiche que je trempe dans un bol de harissa. Après ça, je me lave les dents au houmous ( c’est mieux que le parodontax ! ), je me savonne de houmous sous la douche et je coiffe mes cheveux longs d’un gel à base de pois chiches écrasés. Lorsque je copule ( si si, ça m’arrive ! ), je lubrifie mon partenaire avec du houmous – en plus, ça donne meilleur goût pour certaines pratiques décriées – et nous nous badigeonnons de cette fabuleuse mixture afin d’avoir une peau de bébé !



Mais le houmous peut également servir à tout un tas d’autres usages ! Par exemple, si les bielles de ta bécane sont encrassées, utilise du houmous et elles seront comme neuves ! Enduire ses murs de houmous offre une isolation phonique et thermique largement supérieures à la laine de verre ou aux plumes de canards. Cette exquise purée est également un excellent conducteur électrique et sert à la Nasa pour fabriquer ses satellites. Quand je vous disais que ce produit est fantastique !

En plus de ça, Adam Sandler – qui a un gros pénis - adoooooooore le houmous.
Si ça c’est pas la classe !





Articles liés

Alapoosa [enfin, un truc du genre…]
Anti-chronique du film Appaloosa d'Ed Harris. Contient peut-ĂŞtre un ou deux spoilers !!!
par Shoryuken le 13 Octobre 2008 dans Art et Culture / Ciné, DVD
(2 mots clés identiques)

ELECTROLOOK spécial rentrée : la problématique vitamineuse.
Comment affronter la rentrée avec panache et énergie ? Mais en se bourrant la gueule, bien sur !
par captain le 27 Août 2008 dans Humour / Electrolook
(2 mots clés identiques)

Braquemard Ă  l'anglaise
Anti-chronique du film "Braquage Ă  l'anglaise" de Roger Donaldson avec Jasooooooon !!!
par Shoryuken le 7 Août 2008 dans Humour / Divers
(2 mots clés identiques)

Sa Médiocrité Minor
Anti-chronique du film "Sa Majesté Minor" de Jean-Jacques Annaud.
par Shoryuken le 11 Octobre 2007 dans Humour / Divers
(2 mots clés identiques)

Le Secret de Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick !!!!
Anti-chronique du film "Un Secret" de Claude Miller. Un film avec Patriiiiiiiiiiiick !!!
par Shoryuken le 9 Octobre 2007 dans Art et Culture / Ciné, DVD
(2 mots clés identiques)

Electrolook de Noël spécial Lesgouines !
Suite à une manifestation de lesbiennes sous mes fenêtres, je refais le même électrolook en version filles, pour qu'elles aussi aient des idées de cadeaux, ce dont elles ont bien besoin vu leur notoire absence de bon goût.
par captain le 19 Octobre 2006 dans Humour / Electrolook
(2 mots clés identiques)
 Creative Commons License Ce/tte création est mis/e ŕ disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n°1104460. Contact: .