Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Un fléau des temps modernes : les fausses-lesbiennes
par ZouPik le 13 Avril 2007 dans Humour / Divers
30 commentaires


Vous voulez démasquer votre fille fausse-lesbienne? ZouPik a la solution

Pour exposer ma théorie sur les fausses lesbiennes, je vais vous raconter l'histoire d'Ange, quand elle est enfant, adolescente et jeune adulte, et vous serez son parent.

Selon Freud, toutes les petites filles ont une période où elles jouent au docteur avec leurs amies, mais bon, nous ne pouvons pas vraiment dire que Freud est de bon conseil, puisqu'il considère l'homosexualité comme une perversion.

Si vous retrouvez votre fille enlacée, ou même nue, avec sa copine Sandy ce n'est pas grave son corps change, elle ne sera pas forcement homosexuelle dans sa vie d'adulte (mais je connais un cas où elle a trouvé ça bien donc elle est toujours lesbienne, mais sa pote Sandy est hétéro et maman depuis), elles font juste la découverte du corps de l'autre et il est plus rassurant ou instructif de voir un corps qui lui ressemble, vous pouvez cependant lui expliquer qu'à 6 ou 7, elle ferait mieux de jouer aux barbies plutôt qu'au docteur.

De la même façon, si votre fille vous annonce "Lolita, elle m'a proposé de regarder sous sa jupe dans les toilettes" en rentrant de l'école, ce n'est pas grave , c'est un jeu innocent, les garçons jouaient au foot, la pauvre petite Lolita avait sa nouvelle culotte Dora l'exploratrice et voulait ABSOLUMENT la montrer à quelqu'un (certes avec un nom comme ça, il ne faut pas s'attendre à mieux…), et le destin a décidé que ça tombe sur Ange votre fille innocente.
Bien sur, votre fille vous dira "j'ai beaucoup regardé sous sa jupe et sa culotte rose était vraiment mignonne, mais Lolita elle a pas voulu me montrer ce qu'il y a en dessous", en langage décodé cela veut dire "sil-te-plaiiiiiiiiit maman/papa achète-moi la même culotte que Lolita" et pas du tout "maman/papa si j'avais pu j'aurai bien regardé voir plus le minou de ma copine", je vous l'accorde , le langage enfantin est difficile à comprendre, heureusement votre hôte (moi en l'occurrence) est là pour le décrypter.


Huit ans plus tard..

La petite Ange a bien grandi, elle sort le samedi soir en boîte de nuit avec son attirail de parfaite jeune-fille-de-bonne-famille, c'est-à-dire, jeans taille basse ou jupe de sa sœur de 10ans + string qui dépasse +piercing au nez ET au nombril +t-shirt qui ne cache rien que sa poitrine naissante.
La petite Lolita a également bien grandi et sa culotte Dora l'exploratrice est à présent customisée en "Dorian explore moi".
Votre fille chérie fait partie d'un groupe de potes qui se retrouvent à la sortie des cours pour traîner ou faire des soirées pendant que les parents ne sont pas là.

C'est d'ailleurs en rentrant plus tôt qu'un soir vous découvrez, Ange, Lolita et Dorian dans le même lit et dans le noir, intrigués vous allumez la lumière et découvrez Ange jouant avec la poitrine de Lolita, votre sang ne fait qu'un tour "au secours ma fille est homosexuelle, qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça?" est votre première pensée.

NON ! Pas du tout, votre fille dépiste un cancer mammaire chez son amie, vous ne le saviez pas mais votre fille compte devenir gynécologue, c'est du moins ce qu'elle affirme.
En réalité, Lolita et Ange savent que le fantasme numéro un des garçons hétéros est de voir deux filles ensemble, et elles ont donc décidé de faire plaisir au petit ami de Lolita en lui offrant le spectacle de leurs ébats pour ses 14 ans.
Vous pouvez êtes fièr(e) de vous, votre fille a le cœur sur la main et est toujours prête à faire plaisir aux autres, quelle générosité.

Imaginons un autre cas de figure:
Ange et Lolita sont fans de baggy, portent des sweats trois fois trop grand de groupes de métal et sont contre tout: les OGM, la guerre, les enfants, l'école, vous, se lever le matin, se laver, porter une robe, voter à droite etc.
Elles prétendent même former un couple, il devient impossible de ne pas les voir accrochées l'une à l'autre, leurs lèvres font ventouse en particulier devant leurs grand-mères.
Pour Noël, Ange demande qu'on lui offre une clé de 12, deux haltères et une chemise à carreaux bleus. Là vous êtes sûr(e), votre fille est lesbienne, vous avez raison?

NON ! Toujours pas !! Votre fille est simplement en pleine crise d'adolescence, et elle cherche par tous les moyens à vous montrer qu'elle n'est plus la petite fille dont vous rêvez, ni votre clone et puisque vous êtes hétéros, elle est l'opposé donc homo.
En réalité votre fille est tellement contre tout, qu'elle est contre elle-même et elle ne peut pas accepter d'être simplement hétéro comme 90 à 95% de la population, il ne vous reste plus qu'à espérer qu'elle ouvre les yeux rapidement, et qu'elle accepte ce qu'elle est. Je sais que savoir qu'on est hétérosexuel(le) n'est pas facile à vivre tous les jours, qu'on est traité comme un sous-ado par les autres, mais malheureusement, on ne choisit pas son orientation sexuelle.


Sautons encore 8ans.

Ange et Lolita ont abandonné les baggys et les minijupes, elles sont à présent de jeunes adultes, elles sortent toujours dans les boites de nuits pour se détendre après une semaine de travail ou de fac.
Et adorent par-dessus tout les tequilas paf, après une dizaine de ses petits verres, elles sont bien amochées et pour amuser la galerie, elles se font des petits bisous, des clins d'œil ou même une caresse sur les fesses en passant.
Tous ces petits gestes peuvent être appelés "lesbianisme mondain", elles ne font que semblant d'être lesbienne, car c'est terriblement fashion.
Vous pouvez être rassurés, votre fille chérie se trouvera bientôt un mari, et vous fera deux charmants petits enfants, elle vivra sa vie tranquillement en rigolant de sa jeunesse aventureuse durant les dîners en compagnie de Lolita et son mari, mais une fois mariée, plus jamais elle ne touchera une fille.

Ange aurait pu faire partie d'une autre catégorie de fausse-lesbiennes jeunes adultes, nous pouvons les appelés "la génération boys band", on leur a fait croire que les garçons étaient tous grands, musclés, épilés, durant leur enfance puis leur adolescence elles ont fantasmé sur ces Apollon, ils étaient devenus le Prince Charmant …
Malheureusement, les garçons type boys band ça n'existe qu'à la télé et elles ne trouvent pas le jeune homme avec la chemise ouverte qui leur chantera "tu es ma number one baby" , alors elles se consolent mutuellement et puis ça suffit dans le même lit, à pleurer sur son triste sort et en se rappelant avec nostalgie du temps où elles avaient le droit d'admirer les posters des G-squad, Alliage, World Appart et autres 2be3.
Elles sont tellement persuadées que seule leur meilleure amie peut leur convenir, qu'elles font leur coming out, et vivent comme ça dans l'illusion, jusqu'au jour où elles croisent la route de Brian, le métrosexuel qui débarque de la capitale et qui réussira à combler tous leurs rêves et envies.
Et là, vous serez sauvés, vous aurez (encore une fois) été un bon parent et votre fille est parfaitement normale et n'a aucune déviance, "ouf" on a eu chaud.




 Creative Commons License Ce/tte création est mis/e à disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n°1104460. Contact: .