Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Rehypons le père Noël
par P'tit Lio le 21 Décembre 2005 dans Humour / Divers
commentaire


Parce que, comme dit le dicton, en décembre point de mEAting, mais des cadeaux.

Pourquoi une telle problématique se pose aux gays ?
Tout a bord un peu d’histoire :
Il y a environ 2005 ans dans un petit village du fin fond de la Galilée…..En fait non, la vraie histoire commence en 1931 et n’a pas pour but de propager une nouvelle foi, mais de vendre une célèbre boisson gazeuse (quand on constate la proximité des moyens employés on peu se demander ce qu’il en est pour la proximité des objectifs….).
Mais pourquoi vous parlé-je de tout ça ? Excellente question alors passons immédiatement à l’étape qui suit.

Le père noël un concept désuet ?
Force est de constater que oui, il suffit d’observer l’évolution des mœurs de nos chères têtes blondes. Alors qu’il y a de cela à peine quelques années nous écrivions tous soigneusement nos lettres au gros bonhomme rouge pour lui dire combien nous avions été sages (oui, il faut savoir miser sur la crédulité des gens, même et surtout lorsqu’il s’agit du père noël) et exiger de lui mille cadeaux plus onéreux les uns que les autres (et ce, sans se soucier le moindre du monde des immanquables défaillances du budget parental, parents qui, de plus, ne pouvaient décemment rien nous refuser puisque « c’était noël » ), aujourd’hui, les gones commandent directement leurs cadeaux sur ebay grâce a la CB de papa, cadeaux plus onéreux les uns que les autres (et ce sans ce soucier le moindre du monde des immanquables défaillances du budget parental, parents qui de plus ne peuvent décemment rien leurs refuser puisque « c’est noël » ).
Pourquoi un tels changement dans les comportements ? La faute à qui ? Aux médias bien évidemment, a la télé en premier lieu puisque c’est en fait le seul à qui ces foutus morveux s’intéressent et enfin surtout aux jeunes eux-mêmes, bande de chiards hystériques, qui ont lamentablement et irrémédiablement perdu l’esprit de noël, préférant regarder le dernier looser vainqueur de la star-ac en bon sujet de la société de consommation plutôt que de décorer sagement le sapin avec papa et maman, pour peu évidemment que ces derniers aient de quoi acheter un sapin dernier cri qui ne perd pas ses épines et quelques petites décorations de noël aux galeries Lafayette.

Qu’est ce que l’on en a à foutre en tant que visiteurs d’un site gay du père Noël, de son passage à vide, de la couleur de son traîneau et des problèmes financiers des parents que nous ne sommes pas ?
Un peu de sang-froid, je vous prie, j’y viens tout de suite. Le problème est simple, le père noël est une icône gay et ça nul ne peu le nier, or en tant qu’icône gay il est de notre devoir de le rehyper tel que nous avons su le faire avec succès pour Chantal Goya et avec un peu moins de succès pour Alizée.

Euh, au risque de passer pour un provincial, depuis quand le père Noël est-il une icône gay ?
La question ne se pose pas, elle ne mérite donc pas que j’y réponde, en conséquence de quoi je n’y répondrais pas.

Et en quoi est-il une icône gay ?
Deux points majeurs en font une icône gay fondamentale :
- entre la barbe et le ventre il est un incontournable symbole bears.
- son rouge est bien le meilleur rempart face à la déferlante de turquoise qui nous menace tous depuis l’invasion du textile chinois dans tout les pradas de province du fait des récents accords sur le commerce mondial à l’OMC.

Ah OK, CQFD. Et que peut-on faire pour venir en aide à ce sympathique personnage aimé de tous et indispensable à l’équilibre de notre société?
Rien, il est bien trop tard, de toute façon cette société est condamnée.

Zut, merci quand même.
Mais de rien, entre homos c’est normal de s’entraider.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .