Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  ExpĂ©riences vĂ©cues

Infos, conseils
  Coming-out
  RĂ©flexions, Conseils
  HomoparentalitĂ©
  SantĂ© et prĂ©vention
  DĂ©pression, suicide

News
  GĂ©nĂ©ral
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  CinĂ©, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Tout le monde aime The Shaggs !
par captain le 15 Mai 2006 dans Art et Culture / Musique
10 commentaires


1969 : un homme enferme ses filles dans un studio d'enregistrement.Leur nom : The Shaggs ! La musique du 43eme siècle vient de naitre !

Il était une fois…
Il était une fois un homme nommé Austin Wiggin, Jr.
Cet homme avait trois filles, répondant (quand on les appelait ) au nom de Betty, Helen et Dorothy ( Dot, pour les intimes).

Un beau jour des années 1960, le papa de Dot, Betty et Helen leur demanda si elles voulaient prendre des cours de musique.
-Oh ouiiiiii ! s'écrièrent elles ivres de joie, et Dot et Betty prirent des cours de guitare et de chant, tandis qu'Helen épanouissait sa sensualité exacerbée au contact d'une batterie.

Et Austin de s'extasier devant le talent révélé par les trois adolescentes, a tel point qu’il loue un studio pour leur permettre d’enregistrer un disque, leur premier album, Philosophy of the World.

D’étranges prémonitions semblent cependant accabler le destin de cet enregistrement : l’ingénieur du son, par exemple, glisse au papounet qu’il aurait peut-être fallu laisser les fifilles répéter un minimum avant de les enregistrer…ou bien le distributeur qui disparaît avec la caisse et laisse les cartons de disques en vrac derrière lui…

Il faut dire que ce disque est RADICALEMENT différent de tout ce qu’on pouvait imaginer…sans avoir recours a aucune substance illicite, nos trois nunuches viennent juste, en toute innocence, d’inventer le post-post-spacekrautpunk !

Mais voilà : comme dans tous les contes de fées, un miracle survient : les copies du disque s’éparpillent incontrôlablement, et certaines finissent par atterrir entre de bonnes mains,
notamment celles de Frank Zappa, qui devient le VRP de choc des Shaggs en le déclarant carrément « Meilleur disque de l’univers ». Comme quoi, il devait être franchement enfumé, le gars !

Vous aussi, décloisonnez les limites de votre esprit…entrez dans le monde des Shaggs !
Car, c’est bien connu, TOUT LE MONDE AIME HELEN WIGGINS !!!

Le disque :


même la pochette vient d’un monde parallèle…

pour infos, c’étaient VRAIMENT leurs costumes de scène !

cet album est composé de douze merveilleuses chansons qui se caractérisent par : une ligne de chant totalement imprévisible, évoquant certains chants traditionnels coréens, et ânonnées d’un ton monocorde et sur un rythme imperturbablement uniforme (quoi que jouent les instruments derrière) par Dot et Betty.
La musique est jouée à la guitare « cordes détendues », avec des solos d’une virtuosité qui ridiculise Steve Vai et Yngwie Malmsteen les doigts dans le nez.
La partie de batterie est assurée par HELEN WIGGINS !!! TOUT LE MONDE AIME HELEN WIGGINS !!!
Helen est, je pense, celle qui fait le plus pour le « son » si particulier des Shaggs, en effet elle joue systématiquement à contre-temps, avec de grands crashs de cymbales aux moments les moins opportuns. Cette fille est folle. Je l’aime.
En tout cas, à l’écoute du disque, on sent qu’elle s’éclate, et ça fait plaisir à entendre.

Oui, car ce disque FAIT PLAISIR !!!

Le plaisir de la découverte, tout d’abord, car vous allez, à l’écoute, faire travailler des tas de parties de votre cerveau dont vous ignoriez jusqu’à l’existence.
Le plaisir de rire aussi, parce que personnellement, rien qu’à l’intro des morceaux je suis sur la moquette en train de me rouler.
Et le plaisir de partager, parce qu’un disque des Shaggs, c’est comme un oinj, c’est un plaisir collectif !

Bref : tout le monde aime les shaggs !


Il y’a une citation connue qui dit que « tous les gens qui ont écouté le premier album du Velvet Underground sont ensuite allés monter un groupe »

Je crois qu’on peut largement en dire autant des Shaggs. Voilà un groupe qui décomplexe salement !
Si elles ont pu le faire, vous aussi ! alors, on se lève tous, et on va monter un groupe !
(et je veux faire la batterie)

Pour en savoir plus sur les Shaggs :

http://shaggs.com/index.html
http://theshaggsonline.com/




 Creative Commons License Ce/tte création est mis/e ŕ disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n°1104460. Contact: .