Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

LA THEORIE DU GRAIN DE SABLE (les cités obscures)
par captain le 13 Octobre 2008 dans Art et Culture / Livres
6 commentaires


le nouvel album des Cités Obscures, une passionnante et polymorphe série de BD, par Schuiten et Peeters.

hello à tous, chers fans !

Est sortie la semaine dernière cette MAGNIFIQUE Bd, "la théorie du Grain de Sable, tome 2" aux éditions Casterman, dans l'épastrouillante série de Schuiten et Peeters, "Les Cités Obscures"



La Série


"Les Cité Obscures" est une bande dessinée qui, sous des dehors stylistiques très classiques ( joli dessin réaliste de style Jules Vernes -Hertzel, cadrages sages, pas de fantaisies exagérés dans la mise en page - on est clairement pas dans l'univers Manga, par exemple) dissimule une originalité, et surtout un caractère extraordinairement touffu, foisonnant et (on peut le dire) assez bordélique complètement jubilatoire.

Outre le fait qu'il n'y a pas de héros récurrent (tout juste certains personnages apparaissent ils - à des ages différents- d'un album à l'autre ) les formats des éditions originales varient tout le temps :
-Noir et blanc, couleur, roman photo, livre géant, petit format, guide touristique,fac similé de journal,récit illustré "à l'ancienne", orientation standard, format allongé ou à l'italienne,couvertures souples ou rigides, l'un des albums renferme un DVD et le journal intime d'un des personnages, un autre est vendu avec une carte IGN, un troisième est carrément un CD audio.

C'est un peu emmerdant pour ranger sa collec'.

Oui, mais de quoi ça parle ?

"Les cités obscures" sont des villes utopiques ou déviantes, situées dans un monde parallèle au nôtre, sur ce qu'on appelle "le continent Obscur".
Ces villes sont caractérisées par une orientation architecturale et urbanistique poussée à chaque fois à son paroxysme, citons quelques exemples:

-Mylos, qui est un cauchemar de ville industrielle ou les habitants vivent en permanence branchés à leurs machines,
-Alaxis, qui n'est qu'un gigantesque parc d'attraction Steampunk,
-Calvani, une ville "sous serre" vouée à la botanique
-Urbicande, ville entièrement construite par un seul homme obsédé par la symétrie...

Cet univers ressemble pourtant très fort au nôtre, comme le soulignent les villes de Pahry, ou la désastreuse et attachante Brüsel, sans cesse détruite et reconstruite...
Cet univers ressemble au nôtre...au point de communiquer avec lui.
En effet, les témoignages de "passages" du monde obscur au nôtre se multiplient, et vice versa !
On se rend vite compte à la lecture que certains personnages ne sont pas FORCEMENT fictifs ! Que certains lieux nous sont familiers !
Et que dire des personnages des cités qui interviennent parfois dans les albums d'autres auteurs, des émissions télévisées, des films... ?
Plus qu'une lecture, cette série entraîne une véritable exploration, chaque pièce rajoutant des détails au tableau d'ensemble.

La théorie du grain de sable

Schuiten et Peeters reviennent en pleine forme avec leur dernier album, dont le tome un était sorti l'année dernière, après les demi-déceptions de "l'ombre d'un homme" (légèrement chiant) et "la frontière invisible" qui soulevait des problèmes intéressants, mais se concluait de façon trop nébuleuse.

"La théorie du grain de sable"
est au contraire une histoire luxuriante, souvent drôle, ménageant de belles surprises, et surtout pleine de vivacité, ce qui faisait un peu défaut aux précédents albums.
l'esthétique de la cité semble évoluer du 19eme siècle vers les années 80, les costumes s'allègent, les mondes se décloisonnent, et tout dans cet album semble appeler à la liberté, fut-ce en faisant table rase du passé.
Un album enthousiasmant, du niveau des meilleurs de la série.


à noter : une expo pour la sortie de l'album, en face de beaubourg, au centre Wallonie-Bruxelles (ensablé pour l'occasion) jusqu'au 2 novembre.
http://www.cwb.fr/


site officiel des cités obscures,
http://www.urbicande.be/




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .