Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  ExpĂ©riences vĂ©cues

Infos, conseils
  Coming-out
  RĂ©flexions, Conseils
  HomoparentalitĂ©
  SantĂ© et prĂ©vention
  DĂ©pression, suicide

News
  GĂ©nĂ©ral
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  CinĂ©, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Ma vie avec Mozart - Eric-Emmanuel Schmitt
par SuperGarfield le 2 Décembre 2006 dans Art et Culture / Livres
7 commentaires


Une correspondance irréelle entre un homme ordinaire et un compositeur génial.

Un jour, Mozart m'a envoyé une musique. Elle a changé ma vie. Depuis je lui écris souvent. Quand ça lui chante, il me répond, toujours surprenant, toujours fulgurant.
Voici la présentation laconique d'un ouvrage qui m'a partagé entre admiration et irritation. En voilà les raisons :

Le concept du livre est original, car il ne s'agit que de lettres, écrites par le "héros" et adressées à Mozart. Les "réponses" qu'il évoque sont en réalité des morceaux que le personnage entend par hasard (que l'on peut écouter durant la lecture grâce à un Cd joint). Il écrit au compositeur dès son adolescence jusqu'à sa mort.
Je m'attendais à ce que l'auteur ne parle que de Mozart et de sa musique, mais l'intérêt de cet ouvrage est qu'il ne s'y cantonne pas, au contraire : il introduit grâce à l'écoute des morceaux d'intéressantes réflexions philosophiques, tant sur l'enfance que la vie ou la mort, ou encore la joie. Le style est assez prenant, le tout bien écrit, sans incohérence.

Cependant de telles qualités s'accompagnent malheureusement de maints défauts.

Il y a beaucoup de choses qui m'ont fortement déplu au début, et qui se sont accentuées vers la fin, contribuant à augmenter mon agacement au fil de ma lecture.
Par exemple, l'auteur fait vraiment dans le populaire. Je m'explique : outre les stéréotypes inhérents à la musique "classique" (Bach, Beethoven, Mozart sont grandioses, leurs contemporains, beaucoup moins, CE QUI EST FAUX !), Eric-Emmanuel Schmitt a tendance à ériger Mozart en véritable Dieu de la musique, en évinçant tous les autres de l'Olympe musical. Il n'évite pas les lieux communs du genre : "Mozart, toi seul a su montrer l'humain qui est en nous", "Tu es le seul à savoir écrire de la musique religieuse en touchant directement la dimension mystique, tu es un véritable homme de foi", ou encore "Grâce à toi, j'ai compris qu'il y avait un Dieu". Bref, c'est en gros les propos de l'auteur, et ça devient souvent ronflant et dégoulinant.
Il faut d'ailleurs ajouter que l'auteur, pour illustrer ses propos, n'a pas pris beaucoup de risques : il a pris comme morceaux à écouter les véritables "tubes" de Mozart, qui en sont grâce à leur exceptionnelle qualité. En gros, on est vraiment dans le Mozart populaire qui plaît à tous...
Pour finir, certaines réflexions sur les interprétations "authentiques" m'ont déplu, et même franchement énervé, mais cette remarque vaut surtout pour les "connaisseurs" (avec beaucoup plus de guillemets que ce qui est écrit).

Voilà pour ce bouquin, original et intéressant mais quelque peu irritant par sa facilité et sa tendance à mépriser ouvertement certaines catégories de personnes dont la démarche est absolument fondée.




 Creative Commons License Ce/tte création est mis/e ŕ disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n°1104460. Contact: .