Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Chroniques de la guerre du sexe en Amérique
par tipoune le 11 Novembre 2005 dans Art et Culture / Livres
5 commentaires


"Rendons grâce à Janet JACKSON de ne pas avoir dénudé ses deux seins... Un seul à suffi pour faire un maximum de dégâts." Frank RICH (New York Times)

Novembre 2004 : élections présidentielles américaines !

La guerre en Irak fait rage et les noms de malheureux soldats morts pour leur pays s’accumulent sur l’autel du souvenir national. Les stigmates du 11 septembre 2001 sont encore dans toutes les mémoires, ce qui permet à l’administration fédérale en place de poursuivre l’envoi, en Irak… ou plutôt vers le bourbier irakien, de jeunes soldats dont les noms occuperont, à leur tour, les stèles de commémoration… Putain d’Amérique ! Et c’est dans ce contexte difficile que se déroule la campagne pour les présidentielles.

Qui aurait pu imaginer que la guerre, la néo-inquisition contre les terroristes, la reconquista de la paix mondiale made in america… allaient devenir de futiles plaidoiries, laissant place, au sein de la campagne pour la Maison-Blanche, à une autre bataille, à une offensive bien loin du sable chaud du Moyen-Orient, à la guerre du sexe ! Oui, durant toute l’année 2004, nos chers amis américains se sont affrontés sur un ligne de front originale et inédite : "la ligne du cul" !

Eclaircissements…

Dans son ouvrage, Chroniques de la guerre du sexe en Amérique, Annette LEVY-WILLARD, journaliste à Libération, nous décrit l’ensemble des pseudos scandales qui ont défrayé la campagne électorale américaine, pseudos scandales puisque, entre nous, le puritanisme américain 100% pur jus, et avec beaucoup de conservateurs, poursuit ses ravages outre-atlantique, et le pire, c’est que nous nous étonnons ensuite, que nous avons, chez nous, des bizarres gens, qu’on croirait débarquer de Mars (et pas d’Uranus, soupir, comme dans Priscilla !) tels Christine BOUTIN ! Bref, aux States, un rien les émoustille, ou plutôt un pauvre sein dénudé et piercé aura suffit a déclenché les hostilités ! BUSH et KERRY ne parlent plus que de ça : la place de la pudeur et de l’intimité dans la société. Exit l’Irak, exit Oussama, exit le monde… vive le sexe. Et ce n’est pas fini, parce que trop jaloux de ce téton JACKSON, il a fallut que les médias trouvent d’autres sujets de tergiversation… et c’est bien connu, le cul, soit ça rassemble, soit ça divise… enfin, surtout ça fait vendre ! Donc, les Américains se sont rabattus sur les pédés… Oh my God, ils se marient ! Coup de tonnerre une fois de plus dans la campagne électorale. Les gays sont normaux, les gays veulent adopter… qui va assurer notre pérennité ? Bonheur, le cul fait parler de lui : il est comme une épine dans l’arrière train des candidats… Des candidats qui n’ont plus qu’un seul et unique objectif : rassembler derrière eux ! Et cette épine va s’enfoncer de plus en plus, pour le plaisir presque jouissif des observateurs. Après les pédés, les prostituées que l’on retrouve dans les lits des responsables de campagnes, puis l’avortement… La vie a le cul entre deux chaises ! Et on en rajoute encore un peu avec le procès pour pédophilie de Mickaël JACKSON… Décidément chez les JACKSON, on aime faire parler se soi !

Le livre peut paraître superficiel, mais, franchement, il est bien représentatif d’une société américaine dépassée, empêtrée dans ses vieilles croyances et ses archaïques convictions. Les Chroniques de la guerre du sexe en Amérique est un bouquin drôle, humoristique… Le lecteur rit à chaque page, les jeux de mots sont délicieux. Un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes, alors que nous oublions que des gens, dont on se fout de la nationalité, se font massacrer chaque jour, aux quatre coins de la planète, loin de chez eux… et pour eux, un grand merci !


Chroniques de la guerre du sexe en Amérique, d’Annette LEVY-WILLARD, aux éditions Grasset.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .