Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Les fêtes johanniques à Orléans
par koloss le 6 Mai 2007 dans Art et Culture / Divers
6 commentaires


Depuis 1430, la ville d’Orléans fête chaque année en grandes pompes la délivrance le 8 mai 1429 par l’armée de Jeanne d’Arc de la ville assiégée par les Anglais. Présentation de ces festivités.

A l'origine, les festivités consistaient seulement en une reconstitution de la traversée de la ville par Jeanne d'Arc (une jeune fille jouant son rôle) et son armée.

« Le 7 mai, à huit heures du soir, un cortège militaire part de l'extrémité sud du pont d'Orléans, à l'endroit même où étaient les Tourelles. Accompagné d'hommes qui tiennent des torches allumées, ce cortège se dirige vers la cathédrale au son des clairons et des tambours, en suivant l'itinéraire de Jeanne d'Arc. Arrivé sur la place Sainte-Croix, il va chercher à l'Hôtel de Ville le Conseil municipal et le Maire d'Orléans, qui porte la bannière de Jeanne. Les grandes portes de la cathédrale s'ouvrent, et l'Évêque d'Orléans, entouré de son Clergé, se place sur le parvis pour recevoir la bannière que vient lui remettre le Maire de la ville. À ce moment, on illumine aux feux de bengale les tours de [la cathédrale] Sainte-Croix ; le Clergé chante le Magnificat et le Regina cœli, et l'Évêque d'Orléans donne solennellement sa bénédiction au peuple. » (tel que rapporté par Frédéric Godefroy dans la Mission de Jeanne d'Arc, Paris : Philippe Reichel, 1878) (source wikipédia).



Aujourd'hui, les festivités se sont étoffées et sont un événement majeur dans la culture locale orléanaise, loin des récupérations politiques. La partie traditionnelle a été dépoussiérée et d'autres attractions viennent marquer ces festivités.

29 avril : remise de l'épée et accueil de Jeanne d'Arc par le Conseil Municipal, entrée dans la ville par une porte reconstituée de l'époque.


1er mai : spectacle reconstituant la chevauchée à travers la ville, spectacles équestres, etc.


5 au 8 mai : marché médiéval présentant l'artisanat et des spécialités du Moyen-âge.


7 et 8 mai : animations médiévales dans la ville (saltimbanques, soldats, ferme, jeux, métiers anciens).


7 mai : présentation et remise de l'étendard, embrasement de la cathédrale.


8 mai : point d'orgue des festivités avec le matin un défilé des provinces françaises d'ancien régime en costume traditionnel, et l'après-midi un défilé de Jeanne d'Arc et son escorte, suivi du "gratin orléanais" (conseil municipal, associations locales, instances religieuses, armée, c'est d'ailleurs le seul défilé français qui regroupe les instances civiles, militaires et religieuses). Un invité d'honneur parraine les fêtes chaque année (cette année, c'est l'académicienne Hélène Carrère-d'Encausse, l'année prochaine, ce sera le nouveau président de la République comme chaque année d'élection).


Les festivités sont ponctuées de concerts, conférences, animations et ouvertures exceptionnelles de musées.


Mon avis : c'est assez répétitif d'une année sur l'autre, je l'avoue, mais c'est tout à fait plaisant d'y aller. Les nouvelles animations médiévales donnent plus d'importance aux commémorations et les renouvellent. Ce que je préfère, c'est le défilé des provinces en costume traditionnel, ça permet de découvrir des costumes et des coutumes, j'adore !


Plus d'infos sur le site des fêtes de Jeanne d'Arc 2007.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .