Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

l'antre de la sorcière (6) Crème brûlée à la verveine
par fredouille le 2 Octobre 2005 dans Art et Culture / Cuisine
0 commentaire


et un dessert, un

Bon on va passer on desserts nan ? je vais vous donner la recette d’une crème brûlée à la plante sorcière.
Ces crétins d’inquisiteurs pensaient que la verveine était l’herbe aux sorciers, pas du touuut, les elfes et les prêtres païens l’utilisaient aussi. C’est excellent.
Quoique si après vous arrivez à faire des bonds, vous êtes un mutant.

Crème brûlée à la verveine

Où, quand comment ?

Clapiottes, mise en gueule, plat, douceur
Pas cher, moyen cher, hors de prix
Habileté : on suit bêtement, faut du peps, sorcière
Cuisine : néandertalienne, moderne, star trek
Haleine : correcte
Difficultés au décollage : temps clair, variable, sieste immédiate, game over
Chapelle : vegetarien aprouved
Nombre : 6 M


Check list :

Pots ou ramequins
Four
Lèchefrite (plat du four)
Batteur
Jatte
Chinois ou un machin pour filtrer (bas, mais pas à résille)
Fer à marquer (demandez à votre copine lesbienne) ou chalumeau (pareil)


Un quart de litre de lait
10 jaunes d’œufs
¾ de litre de crème fleurette (liquide)
170g de sucre ou moins
2 gousses de vanille
30g de verveine (ou plus)


les deux gousses fendues et la verveine sont mises dans le lait, on porte à ébullition, enfin presque, parce que sinon, faut nettoyer la cuisinière et recommencer.
On laisse refroidir hors du feu et couvert
Pis on filtre et on presse, attention vous évitez les bas de dragg queen, ce sont des bas résilles et en général filés. On met dans le lait les petites graines de la vanille que l’on aura gratté.
Dans un jatte on mélange tout, faut que ce soit homogène, mais ne barattez pas non plus les bretons, on laisse reposer une heure couvert au frais.
Vous enlevez l’écume si il y en a. Puis vous déposez la composition dans 6 ramequins.
On met ça dans un four préalablement chauffé à 145°, dans la lèchefrite au bain-marie. Un bain marie pour les sauvages, c’est un plat rempli d’eau qui permet un maintien de la température. Une demie heure d’attente, on vérifie au couteau si c’est bien mort, il doit ressortir net, si c’est pas le cas on continue.
Les pots sont mis au frais (si vous voulez des crèmes chaudes bouffez du flan !)
Avant de servir on y met du sucre en poudre et on passe ou au fer ou au chalumeau.

Ps : vous pouvez rajouter un colorant alimentaire vert pour faire joli





Articles lis

Les Frushis façon captain
une épatante recette de dessert pour les nuls pour se la pêter avec un rice cooker.
par captain le 13 Octobre 2008 dans Art et Culture / Cuisine
(2 mots cls identiques)
 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .