Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

La cuisine du Proche-Orient (4) : la basboussa, gâteau à la semoule
par Ankh Neferkheperou le 21 Mai 2006 dans Art et Culture / Cuisine
3 commentaires


La basboussa : un délice du Proche-Orient à base de semoule, comme de nombreux desserts, et riche en goûts d'ailleurs grâce à l'eau de rose. Une recette simple pour un régal assuré.

Toujours transmise par la même amie égyptienne, venue tout droit d'Aswan, voici la recette de la basboussa, un délice qui ravira les gourmands. Ne chipotez pas, ne pensez pas aux kilos superflus : c'est trop bon ! Et très facile à faire, vous allez voir.

Les ingrédients pour le gâteau :
2 tasses de semoule de blé dur fine
1 tasse de sucre
1 tasse de yaourt nature, ou mieux de yogurt turc
1/2 tasse de semna
2 oeufs
1 cuillère à soupe d'eau de rose (en principe pure, au pire diluée)
1 sachet de sucre vanillé
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
1 cuillère à café de poudre à lever
1 poignée d'amandes entières mondées

Les ingrédients pour le sirop :
2 tasses de sucre
1 1/2 tasse d'eau
le jus d'1/2 citron
2 cuillères à soupe d'eau de rose (en principe pure, au pire diluée)

Dans une terrine, mélanger la semoule, le sucre, le sucre vanillé, le bicarbonate de soude et la poudre à lever. Ajouter le yaourt, puis les oeufs préalablement battus, la semna fondue et l'eau de rose. Mélanger bien jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun grumeau. Beurrer un moule à gâteau rond de 30 cm de diamètre ou un moule à tarte à bords hauts de même diamètre. Verser la pâte dans le moule et bien répartir sur toute la surface. Il faut savoir que plus le moule sera grand, plus la basboussa sera mince et aura donc de croûte ; il vaut mieux qu'elle ne soit pas trop mince. Déposer les amandes en rangées régulières. Faire cuire à four moyen (180°-200°) pendant une bonne 1/2 heure sur la grille du milieu ; une lame de couteau piquée dedans doit ressortir sèche, et le gâteau avoir pris une belle couleur dorée.

Pendant ce temps, préparer le sirop. Mélanger tous les ingrédients indiqués dans une casserole et faire cuire environ 10 mn à petits bouillons. Vous verrez, ça sent délicieusement bon !

Quand le gâteau est cuit, sortir du four et verser aussitôt dessus le sirop encore chaud. Il doit complètement imprégner le gâteau et former sur le dessus une couche brillante comme du miel.

Torture insupportable, la basboussa se mange froide. Il faut donc patienter et la laisser refroidir ; pendant ce temps, vous n'aurez qu'à manger des loukoums (d'Istanbul, ça va de soit) ou fumer une chicha. Quand la basboussa est froide, la découper en losanges, en faisant en sorte que chaque morceau ait une amande en son centre. Cette fois, vous pouvez y aller et vous régaler !

Bon, après il est recommandé de mettre un peu de musique orientale et de remuer son popotin pour éliminer un peu. A moins que vous soyez en charmante compagnie, et que la charmante compagnie en question, conquise par vos talents culinaires, ne vous propose d'autres exercices....




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .