Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Quand éclate la bulle
par phoenix85 le 27 Février 2008 dans Art et Culture / Ciné, DVD
5 commentaires


"The Bubble" ou quand l'utopie est rattrapée par la réalité

Hier soir, pour conjurer un ennui grandissant, j'avais décidé de louer un dvd. Prêt à emprunter la première daube qui pointerait le bout de son nez, je fut sauvé du désastre par un loueur compatissant qui m'indiqua une comédie qui, selon lui, "vallait le détour". C'était un film nommé "The Bubble" par Eytan Fox. Et assurément, j'ai été agréablement séduit.

Sur fond de mouvement pour la paix à Tel-Aviv, le réalisateur tisse l'écheveau d'une histoire d'amour entre un jeune Israëlien (Noam) et un Palestinien (Ashraf). "Roméo et Juliette" adapté à la sauce isaëlienne me direz-vous. Eh bien, non. Ce qui aurait pu n'être qu'une comédie sans rien d'extraordinaire se révèle enfait bien plus subtil.

En effet, Eytan Fox ne présente pas qu'une face du problème et prend le risque de planter sa caméra à Naplouse, le Tel-Aviv palestinien, derrière le mur. Il dépasse donc le cadre de son gentil trio (Noam, Lulu, Yali) et implante un quatrième élément, Ashraf. Celui-ci est un Palestinien qui fuit son environnement et ses pressions, le temps de vivre une histoire d'amour. Et l'idylle se met en place.

Pendant un temps, l'utopie survit avec comme plus sérieux obstacle le réglement intérieur de colocation de nos trois héros. Et c'est par les yeux émerveillés d'Ashraf que Fox se met à décrire son environnement. Il montre Tel-Aviv comme un oasis de passion, marqué par la culture occidentalle. Une bulle, hors du conflit, le merveilleux au rendez-vous.

Présenté de cete manière, on pourrait croire ce film naïf. Que nenni ! Peu à peu, la bulle se distend pour éclater avec fracas. Fox voulait donc tout seulement monter la fragile raison d'être de ce mode de vie, de la jeunesse dorée de Tel-Aviv. Jusqu'à ce que le destin, l'histoire et la géographie se rappellent tragiquement aux individus.

Ce film convainc donc le spectateur de manière efficace et parce que la comédie et les personnages sont attachants, la cruauté et la violence de leur destins n'en sont que plus scandaleux. Je conseille donc à tout le monde de voir ce film qui est un vrai bijou.




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .