Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Stardust, le mystère de l'étoile, de Matthew Vaughn.
par captain le 29 Octobre 2007 dans Art et Culture / Ciné, DVD
14 commentaires


Critique du film Stardust, un conte de fées adapté du livre éponyme de Neil Gaiman.



Réalisé par Matthew Vaughn
Avec Charlie Cox, Claire Danes, Robert De Niro


Il était une fois, en Angleterre, un paisible village du non de Mur.
Pourquoi ce nom bizarre ? Tout simplement parce que ce village jouxte un long mur, percé d’une seule brèche sensée s’ouvrir sur un monde merveilleux, et qu’il est par conséquent interdit de franchir.
Cependant, un soir que Tristan (Charlie Cox), le héros du film, rêvasse avec Victoria, la jeune fille dont il est épris, vient à tomber une étoile filante… Et Tristan promet à Victoria d’aller la ramasser pour la lui offrir en gage d’amour.


Et donc Tristan franchit le mur, non sans avoir au préalable affronté le gardien de la brêche. Et le voilà plongé dans le royaume de Stormhold, un monde à la fois féerique et biscornu, peuplé de personnages plus barjots les uns les autres, où l’aventure prend des chemins férocement loufoques, et où il va littéralement tomber sur l’étoile filante, sous les traits de la ravissante Yvaine, interprêtée par Claire Danes.



Tristan entreprend donc de ramener Yvaine chez lui, sans se douter que d’autres sont déjà sur leurs traces…et c’est parti pour un peu plus de deux heures de féérie, de rire, d’emerveillement et même d’un peu de frissons !
A la différence des dernières productions à la Harry Potter et autres Royaumes du Nord, on nage en effet ici dans une fantaisie débridée, sans la moindre angoisse existentielle ni le moindre sous-texte politico-psychanalytique ce qui nous change agréablement. On est ici pour se distraire, et c’est joliment réeussi.

L’histoire est rythmée, le mauvais gôut de rigueur, le spectateur est ravi et les comédiens eux-mêmes semblent jubiler.



On attribuera une mention spéciale à Michelle Pfeiffer, en sorcière pétasse à mi chemin entre la belle mêre de Blanche Neige et la Patsy d’AbFab ; mais on adorera surtout Robert de Niro qui cabotine à outrance dans un rôle plein de surprises.




On appréciera aussi le côté furieusement camp du film, bourré de sous entendus gay très pince-sans-rire, comme ce jeune paysan magiquement transformé en fille et qui semble se réjouir de ses tout nouveaux nichons.

Evidemment, d’aucuns se plaindront de l’accumulation de clichés, pirates, sorcières, roi mourant et licornes, mais ils sont ici assumés avec une telle fraîcheur, un tel naturel, et surtout un premier degré si dénué d’ironie qu’on ne peut que se laisser séduire. Le scénario accumule de toutes façons les figures imposées avec une telle précision qu’on brûle d’impatience de voir comment les pièces du puzzle vont finir par se rassembler.

Bref, Stardust est un film adorable, à la fois familial et totalement foldingue, qu’on appréciera autant pour sa naïveté que pour son enthousiasme.
Parce que ça fait du bien à tout le monde, de temps en temps, de danser le french cancan en robe de princesse !

Site officiel et bande annonce :
http://www.stardust-lefilm.fr/index2.html

à noter : l'auteur de l'histoire originale, Neil Gaiman, est également le scénariste du film The MirrorMask, du comics "Sandman" et de nombreux romans, dont le multi-primé "Coraline", une histoire pour enfants relativement terrifiante.





Articles lis

La Véritable histoire du Petit Chaperon Rouge
Le marché du film d'animation intére$$e de plus en plus de studios. Certains nous entraînent dans des histoires pleines d'aventures et de poésie, d'autres... non ! Exemple avec cette "Véritable histoire du Petit Chaperon Rouge".
par Mat le 30 Janvier 2006 dans Art et Culture / Ciné, DVD
(2 mots cls identiques)
 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .