Homo, bi, trans, hétéro,


Une autre vision du monde LGBT.
Moins de préjugés, plus d'information.
  Articles

Ta vie
  Coming-out
  Expériences vécues

Infos, conseils
  Coming-out
  Réflexions, Conseils
  Homoparentalité
  Santé et prévention
  Dépression, suicide

News
  Général
  Et-alors
  Edito et-aloriens

Sorties
  mEAtings
  Boites
  Bars
  Assos
  Gay Pride

Art et Culture
  Ciné, DVD
  Livres
  Musique
  Cuisine
  Divers

Humour
  Electrolook
  Guide du tchat gay
  Guide de la Vie Gay
  Divers

Test DVD - Endiablé
par anchois-man le 24 Janvier 2006 dans Art et Culture / Ciné, DVD
0 commentaire


Elliot Richards, conseiller technique socialement raté, conclut un pacte avec le Diable...





ENDIABLE

Titre original: Bedazzled
Genre: Comédie, Fantastique
Durée: 89 minutes
Année de production: 2000
Date de sortie DVD: Date de sortie : 24 octobre 2001
Réalisateur: Harold Ramis
Acteurs: Brendan Fraser, Elizabeth Hurley, Frances O'Connor, Miriam Shor, Orlando Jones
Sons: Anglais - DD5.1, Français - DD5.1
Sous-titres: Grec, Anglais, Néerlandais, Français
Bonus: 1 Bande-annonce - Commentaire audio du réalisateur, d'Elizabeth Hurley et de Trevor Albert - 2 scènes coupées - Les coulisses du tournage - Making of : les costumes - Making of : la musique originale - Spots TV - Galerie de photos.



Synopsis: Elliot Richards, conseiller technique socialement raté, conclut un pacte avec le Diable, une brune incendiaire à l'humour décapant, pour s'attirer les faveurs de sa collègue, Alison. La Princesse des Ténèbres lui offre 7 voeux en échange de son âme. Mais une fois exaucés, ces voeux offrent à Elliot une "vie d'enfer". D'une expérience à l'autre, il apprend ainsi à se méfier de ses désirs...

L’image: La vidéo ne souffre d’aucun défaut de compression et nous offrant un parfait étalonnage des couleurs. L’ensemble est magnifiquement saturé et la définition s’en voit d’autant plus magnifié.

Le son: Impeccable.

L’interactivité: Chapeau pour l’originalité du menu animé du DVD. Celui-ci offre le choix entre quatre menus d’accueil différents au graphisme particulièrement soigné en rapport direct avec les vœux exaucés par Brendan Fraser.

Les commentaires audio: L’éditeur nous propose deux commentaires audio (et en VOST s’il vous plait). Un par le réalisateur, Harold Ramis (le plus intéressant) et l’autre par Liz Hurley et le producteur du film, Trevor Albert. C’est bien dommage qu’ils n’aient pas été regroupés en un seul. Car, même si certaines interventions sont amusantes et quelque peu instructives, il y a de trop nombreux blancs, rendant l’écoute très vite ennuyeuse. Heureusement il y a l’accent sexy, très british, de Liz Hurley.



Les bonus:

Le Making of: le tournage d’Endiablé (une HBO featurette en VOST) d’une dizaine de minutes a pour lui une présentation plutôt originale et se laisse voir avec plaisir mais n’apporte pas grand-chose, car c’est avant tout de la promo.

Les coulisses de la session d’enregistrement (VOST) sont deux clips très courts permettant de voir à l’œuvre les musiciens grâce à un écran splitté.

Scènes inédites: (VOST)
- La scène de Basket ne présente aucun intérêt. Il s’agit surtout d’un long délire des deux commentateurs sportifs qui font une impro (vost).



- Frasques de Rockstar: La scène est très longue (plus de dix minutes) et propulse notre héros dans la peau d’un chanteur de Hard Rock adepte de la fumette et qui ne refuse jamais un câlin buccal. Cette séquence est un grand moment de folie. La justesse de la parodie, le langage ordurier et le jeu outrancier de Brendan Fraser n’y étant pas étranger (A noter que cette scène faisait partie des menus cachés de l’édition zone 1). On comprend pourquoi cette séquence a été coupée. Faut pas choquer les plus jeunes, surtout si on veut rester tout public.

La création des costumes:
Un petit reportage mettant avant tout en valeur les incroyables tenus sexy de la non moins sexy Liz Hurley. Pour info, sans plus.

Les Bandes annonces & spots TV se décomposent en une bande annonce et trois spots TV. Tous sont en 4/3 et DD 2.0.

La Galerie d’images comporte trois sections qui couvrent essentiellement le look du film au moyen de dessins et storyboards



L’avis d’Anchois-Man:
En s’attaquant au remake d’un film de 1967 de Stanley Donen (Fantasmes en français avec Dudley Moore et Peter Cook), Harold Ramis a trouvé des ingrédients de choix : La plastique d’Elizabeth Hurley et le talent comique fondé de Brendan Fraser, jusqu’alors jamais réunis à l’écran dans un même film. Il en résulte un certain nombre de sketches, correspondant à chaque vœux exaucé, proprement hilarants où Brendan Fraser s’en donne à cœur joie dans le changement d’apparence et de caractère : il faut le voir en basketteur professionnel de 2m30 complètement débile, en poil de carotte hyper sensible ou bien encore en parrain de la drogue Colombien parlant couramment l’espagnol.

Je ne me lassais jamais de revoir à la télé ce film hilarant qu’est « Endiablé ». Maintenant je pourrais le revoir à volonté. Un DVD qui vaut le détour. Merci mon Captain ;o)


Note du DVD: 4/5




 Creative Commons License Ce/tte cration est mis/e disposition sous un contrat Creative Commons.
Photos principales: stock.xchng et iStockphoto. CNIL n1104460. Contact: .